Mise en forme

Mise en forme en toute sécurité pour les jours d’automne

Il ne fait plus trop chaud, pas encore trop froid, bref, les conditions sont quasiment idéales pour faire du sport. A condition de prendre quelques précautions élémentaires.

 

L'automne, c'est la saison des mutations pour la nature, et l'occasion de profiter de ses couleurs chaleureuses. Mais c'est aussi une période ou la lumière diminue, et où les risques d'accidents sont plus importants. Petit guide pour une saison sportive... et sûre!

L'automne vous offre une excellente occasion de relancer un programme d'exercice. Pourquoi? Certes, l'humidité se fait sentir et la température est plus faible, mais ce sont justement d’excellentes conditions pour bouger. De plus, cette période est propice aux promenades dans la nature en famille, et il n’est donc pas besoin d’être un grand sportif pour en profiter pour être plus actif. De nombreuses associations organisent d’ailleurs des sorties et randonnées accessibles à tous les âges et qui permettent souvent de joindre l’utile (quelques heures d’activité physique) à l’agréable (la découverte des trésors cachés de votre région, par exemple). N’hésitez pas à vous renseigner, Internet regorge d’infos sur le sujet!

Pourquoi c’est important de rester actif cet automne

  • Tout simplement parce qu’il faut conserver (ou prendre) de bonnes habitudes, quelle que soit la saison.
  • Parce que ça peut aider à combattre l’envie d'hiberner qui s'installe parfois au fur et à mesure que la lumière du jour diminue. Et que l’endorphine secrétée quand vous faites du sport vous rend moins sensible au blues qui s’installe peu à peu autour de vous…
  • Parce que – c’est psychologique, mais ça compte – pour certaines personnes, faire du sport en automne permet de brûler d’avantages de calories. Question de température, peut-être…

Ceci étant dit, l'air devenant plus frais et la lumière s’estompant peu à peu, il est important de s’équiper en conséquence, afin de se sentir à la fois confortable et en sécurité. Voici quelques mesures simples pour éviter les désagréments :

  1. Commencez à réfléchir

Pas seulement dans votre tête, mais aussi physiquement. Ne vous contentez pas de réflecteurs sur vos chaussures si vous faites du jogging ou sur vos roues une fois à vélo. Comme le confirme un spécialiste, l’important est d’être visible à hauteur du regard d’un automobiliste. L’idéal étant donc des vêtements clairs surmontés d’une chasuble avec des bandes réfléchissantes ou d’une veste de survêtement fluo… 

  1. Soyez attentif au soleil

L’orientation du soleil change en automne, et les éblouissements sont fréquents. Cela signifie que quand il est dans votre dos, il peut très bien se trouver droit dans les yeux de l’automobiliste qui vient en sens inverse. Restez donc prudent, et portez de votre côté des lunettes adaptées.

  1. Trouvez un partenaire

Marcher, courir ou pédaler avec un ami ou un membre de votre famille vous offre non seulement plus de chances de vous en tenir à votre programme, mais vous rend également plus visible pour les automobilistes...

  1. Prenez (encore plus) le temps de vous échauffer

Si vous avez l’habitude de négliger cette étape, vous risquez encore plus de vous blesser en cette saison. En effet, fraîcheur aidant, vos muscles ont besoin de davantage de temps pour se réchauffer et acquérir la souplesse nécessaire pour éviter les blessures. Démarrez en douceur, par quelques minutes de marche et d’exercices légers (assouplissements, par exemple), avant votre activité principale.

  1. Jouez les oignons

Ou multipliez les couches pour vous couvrir. Un T-shirt qui évacue la transpiration sera toujours le bienvenu (pas de coton, donc). Un sweat-shirt par-dessus, suivi d’un coupe vent ou d’un gilet « polaire » (si votre sweat est léger) ne seront sans doute pas de trop. Tout comme les gants et le bonnet s’il fait vraiment frais. En étant couvert de cette façon, vous pouvez enlever un vêtement pour un temps si vous avez trop trop chaud.