Mise en forme

Mise en forme automnale en toute sécurité

Soyez actif (et en sécurité) cet automne.

« Bien des gens trouvent que l’automne est idéal pour amorcer un plan d’exercice », explique Shan James, experte en conditionnement physique. « C’est le moment tout indiqué pour commencer à bouger parce que l’humidité et la température sont plus agréables qu’en été ou en hiver et il fait encore jour après l’école ou le travail. » Si l’idée d’atteindre un objectif vous emballe, plusieurs communautés organisent des marches, des courses et des événements de mise en forme pour les familles (souvent au profit d’œuvres de bienfaisance) en automne.

Intensifier dès maintenant votre activité physique peut aussi porter des fruits lorsque l’hiver se manifeste en contrant la mentalité d’hibernation qui s’installe à mesure que les jours raccourcissent, précise Cedric Bryant, PhD, physiologiste de l’exercice. « Certaines personnes constatent que sans air frais et lumière, le changement de saison peut mener à la consommation de plus de calories », ajoute M. Bryant.

Néanmoins, avec l’air plus frisquet et le nombre réduit d’heures d’ensoleillement en automne, il est important de veiller non seulement au confort, mais aussi à la sécurité. Voici quelques étapes simples à suivre pour minimiser les désagréments et les dangers :

Réfléchissez. Ne vous fiez pas aux réflecteurs sur vos chaussures ou votre vélo pour augmenter votre visibilité auprès des automobilistes lorsque vous êtes dehors au crépuscule ou la nuit. « Il est indispensable que les chauffeurs vous voient », indique M. Bryant. Le mieux, c’est d’opter pour des vêtements de couleur pâle sur lesquels vous portez une veste réfléchissante ou pourvue de bandes diagonales réfléchissantes. « Assurez-vous surtout de privilégier des vêtements voyants au niveau du dos », souligne Mme James.

Protégez-vous des éblouissements. Le soleil est plus incliné à l’automne. Donc, gardez à l’esprit que lorsque la lumière est derrière vous, elle frappe les yeux des chauffeurs qui approchent. Essayez d’éviter les rues achalandées et faites face à la circulation lorsque vous vous déplacez à pied afin de pouvoir voir ce qui se dirige vers vous. Portez aussi des lunettes de soleil pour réduire les éblouissements.

Choisissez un partenaire. Marcher, courir ou pédaler avec un compagnon vous encouragera davantage à vous en tenir à un programme et vous rendra plus visible pour les chauffeurs.

Consacrez plus de temps à l’échauffement. Si vous sautez habituellement l’échauffement, commencez par prendre au moins cinq minutes pour faire quelques légers exercices comme de la marche à faible intensité avant d’entamer votre entraînement principal. Le tronc de votre corps conserve une température stable, mais les muscles, tendons et ligaments seront plus froids lorsque l’air sera plus frais. « Ainsi, il leur faudra plus de temps pour s’échauffer et devenir flexibles afin d’offrir une protection contre les blessures », déclare M. Bryant.

Portez plusieurs couches de vêtements superposés. Au départ, restez au chaud avec un t-shirt fait d’un tissu (évitez le coton) qui évacue la sueur de la peau. Enfilez ensuite des articles respirants comme un gilet ou haut en molleton ou un coupe-vent. (N’oubliez pas des gants et un bonnet s’il fait suffisamment froid.) Vous pourrez alors graduellement enlever des vêtements pour ne pas surchauffer et vous fatiguer plus rapidement.