Mise en forme

Mangez pour perdre du poids

L’exercice est important, mais ce qui est dans votre assiette l’est tout autant.

Vous avez déjà entendu l’expression qui ressemble à « les abdos ne se font pas au gym, mais dans la cuisine »? Eh bien, elle a un fond de vérité.

En effet, l’exercice constitue un élément essentiel au maintien d’une bonne santé, au renforcement des muscles et au développement de l’endurance. Mais pour ce qui est de la perte de poids, l’exercice ne représente qu’une partie du processus.

« L’alimentation a un rôle central dans un poids santé, et tant la qualité que la quantité importent », affirme la diététiste, auteure et présentatrice Annie B. Kay. « Bien que l’équilibre énergétique (calories consommées-calories dépensées) n’est pas le seul facteur permettant de gérer votre poids (la qualité de l’alimentation et l’exercice régulier font la différence à long terme), vous ne pouvez pas faire de l’exercice pour compenser le fait que vous mangez trop. »

Elle ajoute qu’« il est plus facile de créer le déficit énergétique qui vous aidera à gérer votre poids par’ l’alimentation ».

Mme Kay explique que le cycle consistant à trop manger puis à essayer de compenser en faisant de l’exercice est voué à l’échec.

« Pour “éliminer” une seule pointe de pizza (environ 300 calories), vous devrez nager durant une heure, courir cinq kilomètres ou marcher environ une heure et demie. Avec cette stratégie, un hamburger (entre 300 et 900 calories) et des frites (450 calories) pourraient vous obliger à marcher toute la journée », précise-t-elle. « Faire de l’exercice ainsi peut également se révéler contre-productif en vous rendant encore plus affamé si vous êtes déjà dans un cycle compulsion-privation. »

Au lieu de considérer l’alimentation et l’exercice comme un cycle d’autopunition, il est plus profitable d’adopter une approche plus équilibrée par rapport à la nourriture.

« Ce que je dis aux gens avec qui je travaille est que tout le monde mange avec excès à un moment ou à un autre. Faites ce que vous pouvez (pour certains, c’est un verre d’eau, pour d’autres c’est se pardonner et dire “oui, c’est arrivé”) et recommencez à manger sainement et à faire une activité que vous aimez », explique Mme Kay. « Il peut également être indiqué de réfléchir à ce qui a déclenché l’excès – vous aviez faim pour quoi exactement? »

 

Comme bien des choses dans la vie, le secret d’une perte de poids saine est l’équilibre et certainement pas la privation.

 

« Le but est de trouver un équilibre entre manger légèrement, mais adéquatement, bouger et vous traiter merveilleusement bien tout au long du processus », affirme Mme Kay. « Je demande souvent à mes clients : “Qu’est-ce qui vous nourrit dans votre vie, au-delà de la nourriture, comment êtes-vous créatif et qu’est-ce qui vous fait sentir vous-même – faire du jardinage, prendre un bain divin, rester en contact avec des amis? Lorsqu’on se traite vraiment bien, il est plus facile de conserver une alimentation saine et équilibrée. »

 

À quoi ressemble une assiette saine?

 

Pour ce qui est de ce que l’on devrait manger habituellement, Mme Kay estime qu’une assiette saine est une assiette équilibrée.

 

« Un peu de protéines, un peu de glucides féculents (grains entiers, légumes riches en amidon), un peu de gras sain (avocat, huile d’olive) et la moitié de l’assiette devrait contenir des fruits et des légumes. »

 

Elle ajoute que « la privation ne fonctionne pas – évitez les désagréments des régimes extrêmement restrictifs. Optez plutôt pour l’équilibre (mangez des repas réguliers à des heures régulières) et choisissez vos fruits et légumes préférés. » 

 

Mme Kay recommande également de mettre davantage l’accent sur la santé plutôt que sur le poids, de faire preuve de patience envers vous-même et de vous accepter, même si vous n’avez pas encore atteint vos objectifs de perte de poids.

 

« Vous pouvez vous sentir bien et avoir une belle apparence maintenant, peu importe le chiffre sur la balance », conclut-elle.