Les bienfaits du thé pour la santé : installez-vous confortablement avec une tasse de votre thé préféré

Tisanes, thé noir, thé blanc, thé vert et bien d’autres encore : le monde du thé s’ouvre à vous.

Quand on pense au thé, on pense peut-être aux sachets et aux feuilles de thé, à une boisson chaude réconfortante, ou à cette tasse d’or liquide qui vous aide à vous détendre. Selon l’Association du thé et des tisanes du Canada, le mot « thé » désigne en fait le repas typique d’Angleterre du milieu ou de la fin de l’après-midi. L’heure du thé est souvent considérée comme l’une des coutumes les plus emblématiques du Royaume-Uni.

Cependant, le rituel de la dégustation du thé remonte au troisième millénaire avant notre ère, lorsque l’empereur chinois Shen Nung a découvert le thé alors qu’il était assis sous un arbre. Des feuilles soufflées par le vent sont tombées dans sa casserole d’eau bouillante et le reste appartient à l’histoire.

Au fil des ans, la popularité du thé s’est accrue à mesure que les agriculteurs chinois ont commencé à trouver des moyens de récolter et de traiter les feuilles de thé. On a également découvert que le thé pouvait non seulement être utilisé comme boisson, mais qu’il avait aussi des propriétés médicinales. Le thé est devenu un phénomène international à la fin des années 1600, lorsqu’il a été offert par les Chinois à la Russie et introduit en Europe par le roi Charles II et sa femme, la reine Catherine de Bragance.

Le rituel du thé de l’après-midi a été popularisé en Angleterre au milieu du XVIIIe siècle par Anna, la 7e duchesse de Bedford, qui remédiait à sa faim avec un plateau de thé, de pain et de beurre. D’abord considéré comme un moyen de calmer la faim entre le dîner et le souper, il est ensuite devenu un événement social à la mode pour Anna et les personnalités mondaines britanniques.

Au XIXe siècle, la consommation de thé a augmenté de façon spectaculaire lorsque le thé de l’après-midi a commencé à être proposé aux femmes de la classe supérieure dans les hôtels du monde entier. Aujourd’hui, le thé est cultivé dans plus de 40 pays et constitue la deuxième boisson la plus consommée au monde, après l’eau.

De nos jours, l’heure du thé nous permet de nous échapper de nos emplois du temps surchargés, de nous connecter avec ceux qui nous entourent, de profiter des merveilles et des sons de la nature, de faire l’expérience du calme intérieur et de nous déconnecter de notre monde numérique. Faire bouillir du thé en feuilles peut également vous permettre de prendre le temps nécessaire pour vous recentrer et mettre de la sérénité dans votre journée.

Le rituel du thé, lorsqu’il est accompli en pleine conscience, est l’occasion de ralentir, de se détendre, de réfléchir et d’apprécier tout ce qui nous entoure. Boire votre thé en pleine conscience peut vous aider à être vraiment dans l’instant présent. Réservez du temps pour votre rituel avec ces cinq types de thé les plus courants.

  • Thé noir : Ce thé est fabriqué à partir de feuilles ayant subi une oxydation complète pour libérer la saveur la plus profonde et la plus intense de toutes les variétés de thé. Le résultat est une infusion d’une couleur brun foncé à rouge foncé. Ce style de thé est le seul à être consommé généralement avec du lait et du sucre et constitue l’ingrédient de base du thé glacé. C’est pour cette raison que la plupart des sachets de thé vendus en Amérique du Nord sont de style thé noir, plus particulièrement sous les formes English Breakfast et Earl Grey. Le thé noir se marie bien avec les plats sucrés et les repas à base de bœuf, car il peut offrir un large éventail d’audacieuses saveurs complémentaires, telles que des arômes amers, floraux et chocolatés.
  • Thé vert : Ce thé est reconnu pour ses multiples bienfaits pour la santé, comme la vivacité mentale et la protection antioxydante. Le thé vert ne subit aucune oxydation. Les feuilles sont plutôt chauffées à la vapeur ou chauffées à feu élevé dans des bassines immédiatement après la cueillette pour arrêter le processus d’oxydation (comme quand nous plongeons des légumes cuits dans de l’eau froide), puis elles sont roulées et séchées. Le thé vert doit son nom au liquide vert jaunâtre qui résulte de son infusion. Les variétés les plus courantes sont le matcha et le tencha, dont les profils de saveur herbacés se marient bien avec des plats de fruits de mer.
  • Thé oolong : Décrit comme un thé parfumé qui se situe entre le thé vert et le thé noir, ce thé est l’un des plus longs à préparer. Le processus d’oxydation de ses feuilles est répété de nombreuses fois, pendant des heures, voire des jours. Le résultat est une combinaison complexe de saveurs : grillé au goût de noisette ou encore floral et fruité. En raison du profil de saveur polyvalent de ce thé, il est le plus souvent consommé sans lait ni sucre et se marie bien avec les légumes et la volaille rôtis ou grillés, le brie et les desserts à base de fruits.
  • Thé pu-erh : Ce thé suit un processus de préparation similaire à celui du thé vert, à l’exception du fait que les feuilles sont vieillies, soit en vrac, soit pressées en formes denses, avant le séchage. Le type de pu-erh déterminera la durée du processus de vieillissement, qui peut aller de plusieurs mois à plusieurs années. On peut dire que le thé pu-erh s’améliore avec l’âge, un peu comme le vin. L’arôme terreux et le goût boisé de ce thé se marient bien avec les champignons, les betteraves, le cheddar vieilli et le chocolat noir.
  • Thé blanc : Subissant une oxydation minimale, le thé blanc est apprécié pour sa délicatesse. Son nom vient des poils blancs qui apparaissent sur les bourgeons qui sont cueillis et laissés à sécher à l’air libre. Étant peu transformé, ce thé est riche en antioxydants et se consomme de préférence sans miel, lait ou sucre. Le thé blanc a un subtil goût sucré qui s’accorde bien avec le poisson blanc, les légumes verts, les desserts à la pêche et le chocolat blanc.
Caféine

La caféine est naturellement présente dans la plante Camellia sinensis. Ainsi, tous les thés les plus populaires – noir, vert, oolong, pu-erh et blanc – sont caféinés. Le thé décaféiné, également appelé tisane, est obtenu par l’infusion de feuilles, de graines, de fleurs, de fruits et d’écorces. Les thés noir, vert et oolong sont les types de thé caféiné les plus courants, chacun contenant des quantités variables de caféine. La teneur en caféine fluctue en fonction du temps d’infusion. Plus l’infusion est longue et plus l’eau est chaude, plus la quantité de caféine par tasse est importante. Cela dit, une tasse de thé caféiné contient généralement d’un tiers à la moitié moins de caféine qu’une tasse de café. Selon Santé Canada, la caféine peut être consommée sans risque avec modération, la limite quotidienne recommandée étant de 400 à 450 mg par jour, ce qui équivaut à environ 10 à 12 tasses de thé.

  • Une tasse de café de 250 ml (8 oz) contient 95 mg de caféine
  • Une tasse de thé noir de 250 ml (8 oz) contient 48 mg de caféine
  • Une tasse de thé vert de 250 ml (8 oz) contient 29 mg de caféine
  • Une tasse de thé oolong de 250 ml (8 oz) contient 38 mg de caféine
Nutriments

Les thés caféinés et les tisanes apportent une très petite quantité de nutriments. Comme pour la teneur en caféine, la quantité de nutriments peut varier en fonction de la quantité d’eau utilisée et de sa température. D’autres facteurs tels que l’âge du théier et les conditions environnementales peuvent également jouer un rôle important dans la quantité de nutriments fournie par une tasse de thé.

Voici quelques nutriments que l’on trouve couramment dans le thé : le cuivre, le fluorure, le magnésium, le phosphore, le potassium et le zinc. Les flavonoïdes sont l’un des principaux phytonutriments présents dans la plante Camellia sinensis. Les flavonoïdes les plus protecteurs, les catéchines et l’épigallocatéchine gallate (EGCG), ont des propriétés antioxydantes qui contrôlent les effets néfastes des radicaux libres pouvant conduire au développement de nombreuses maladies chroniques. Fait intéressant, bien que le thé ne remplace pas les bienfaits supplémentaires des fruits et légumes frais, deux tasses de thé fournissent la même quantité d’antioxydants que sept verres de jus d’orange, cinq oignons ou quatre pommes.

Même si certaines boissons offrent plus de bienfaits que d’autres, il a été prouvé que d’intégrer le thé à votre routine quotidienne peut améliorer votre bien-être général. Allumez la bouilloire et savourez une tasse chaude de positivi-thé en découvrant avec nous les bienfaits du thé noir, vert, oolong et blanc.

Même si certaines boissons offrent plus de bienfaits que d’autres, il a été prouvé que d’intégrer le thé à votre routine quotidienne peut améliorer votre bien-être général. Allumez la bouilloire et savourez une tasse chaude de positivi-thé en découvrant avec nous les bienfaits du thé noir, vert, oolong et blanc.

  1. Santé cardiovasculaire : Les propriétés antioxydantes du thé, et plus particulièrement du thé noir, entraînent une réduction des risques de maladies cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux avec une consommation de thé modérée. Boire du thé noir peut réduire la pression artérielle et les triglycérides, améliorer le taux de cholestérol, réduire les dommages causés par le stress oxydatif sur les vaisseaux sanguins et réduire la coagulation sanguine.
  1. Santé cognitive : Le thé oolong contient un acide aminé essentiel, la théanine, qui permet de réduire la nervosité, l’anxiété et l’insomnie en plus de favoriser la concentration, l’attention et la relaxation. La théanine a été associée à la prévention des maladies cognitives telles que les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.
  2. Santé dentaire : Le thé contient une source élevée de flavonoïdes, qui inhibent vraisemblablement la croissance bactérienne de la plaque dentaire. Plus précisément, le thé blanc contient du fluorure, des catéchines et des tanins qui renforcent l’émail des dents et les protègent contre la détérioration causée par l’acide et le sucre.
  3. Santé immunitaire : Les flavonoïdes contenus dans le thé noir optimisent le fonctionnement du système immunitaire en réduisant l’inflammation.
  4. Santé de la peau : Le zinc, un minéral présent dans les populaires thés rooibos et verts, peut aider à réparer les lésions cutanées, à favoriser la production de collagène et à réduire l’inflammation. Les flavonoïdes contenus dans ces thés agissent également comme une barrière protectrice contre les affections cutanées courantes comme l’eczéma et la rosacée.
  5. Guérison des plaies : Le thé n’offre pas seulement des bienfaits pour la santé lorsqu’il est bu. Le thé noir séché a également des propriétés curatives. Lorsqu’il est étuvé, refroidi, puis appliqué sur des coupures et des éraflures mineures, l’inflammation et les contusions sont réduites.

Les tisanes ne contiennent pas de caféine et ne vous procureront donc pas le petit remontant du matin ou de l’après-midi, mais elles ont des effets calmants. Vous trouverez ci-dessous quelques tisanes populaires avec leurs bienfaits uniques pour la santé.

  1. Tisane à la camomille : Favorise le sommeil en améliorant les cycles du sommeil et en réduisant les spasmes musculaires. Boire une tasse de cette apaisante tisane peut également réduire les douleurs menstruelles et les problèmes digestifs liés au stress, et peut aider à réduire les symptômes des troubles anxieux. En application topique, comme ingrédient principal de produits de soins de la peau, la camomille peut contribuer à apaiser les irritations et les affections cutanées telles que l’eczéma.
  2. Tisane au gingembre : Cette tisane apaisante et légèrement épicée est bénéfique pour les femmes enceintes qui cherchent à soulager les nausées, car elle atténue l’inconfort digestif. La tisane au gingembre peut aider à soulager les maux de tête et les migraines grâce à ses propriétés antidouleur. Les gingérols, des phytonutriments du gingembre, ont des effets antimicrobiens et anti-inflammatoires qui peuvent favoriser la santé intestinale.
  3. Tisane à l’hibiscus : Chargée d’antioxydants, la tisane à l’hibiscus réduit les inflammations corporelles et la pression artérielle en plus de renforcer le fonctionnement immunitaire général. Mais ce n’est pas tout. Sa saveur naturellement sucrée et fruitée peut vous aider à réduire vos envies de grignotage après le repas.
  4. Tisane à la menthe poivrée : L’effet rafraîchissant de cette tisane n’est pas la seule raison de la boire. La menthe poivrée contient trois huiles essentielles qui sont libérées lors de l’infusion : le menthol, la menthone et le limonène. On attribue au menthol le pouvoir de calmer les maux d’estomac et de soulager le mal des transports. Il est surtout connu pour sa capacité à soulager les symptômes digestifs tels que les gaz et les ballonnements. Cette tisane ne prétend pas guérir le rhume, mais l’odeur du menthol, qui peut être inhalée à partir de la vapeur de l’infusion, aide à réduire la congestion en débloquant les voies nasales.

« La vie est comme une tasse de thé. Tout est dans la manière de la préparer. » – Inconnu