Les aliments qui provoquent (et soulagent) les ballonnements

Il est normal de se sentir ballonné après un repas copieux. Si vous êtes aux prises avec des troubles digestifs constants, lisez ce qui suit pour découvrir des modifications à votre régime alimentaire qui peuvent vous aider à éviter les ballonnements

Il est normal de se sentir ballonné après un repas copieux, et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Cependant, si vous remarquez que vous souffrez de problèmes digestifs tels que des gaz ou des ballonnements après chaque repas, il est peut-être temps d’examiner de plus près ce qui se passe. Les causes courantes des troubles digestifs sont la constipation et le syndrome de l’intestin irritable (SII). S’il est important de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic correct, heureusement, les troubles digestifs peuvent souvent être gérés efficacement grâce au régime alimentaire. Nous présentons ici les aliments qui peuvent contribuer aux ballonnements et ceux qui peuvent être consommés comme solutions de rechange :

Lait et produits laitiers

Les produits laitiers tels que le lait et certains fromages peuvent contribuer aux ballonnements et aux gaz chez les personnes présentant une intolérance au lactose. Il s’agit d’un trouble digestif causé par l’incapacité de digérer le lactose, le principal type de sucre que contiennent les produits laitiers. De nombreuses personnes souffrant d’une intolérance au lactose peuvent quand même tolérer les produits laitiers, mais généralement en petites quantités réparties tout au long de la journée.

Essayez plutôt ces aliments qui éliminent les ballonnements : Bien que le yogourt contienne du lactose, selon certaines recherches, il est mieux toléré que la plupart des autres produits laitiers. Le yogourt est riche en probiotiques, des bactéries saines qui se trouvent dans votre tube digestif. Les probiotiques jouent de nombreux rôles importants dans votre corps, comme l’amélioration de la digestion et la stimulation du système immunitaire. Pour augmenter votre consommation de probiotiques, il est préférable de choisir un yogourt nature plutôt qu’un yogourt riche en sucre ou artificiellement sucré. Vous pouvez également essayer le kéfir, une boisson fermentée au goût plus acide que le yogourt, mais qui fournit une grande variété de probiotiques pour favoriser la santé digestive.

Boissons gazeuses

Les boissons gazeuses telles que le soda et les eaux gazeuses nature ou aromatisées contribuent aux ballonnements parce qu’elles contiennent du gaz carbonique. Le gaz utilisé pour faire des bulles dans ces boissons se rend directement dans votre tube digestif, où il peut provoquer des sensations de ballonnement et de distension dans votre estomac.

Essayez plutôt ces aliments qui éliminent les ballonnements : L’eau non pétillante nature ou aromatisée est un moyen simple de rester hydraté et de combattre les ballonnements. L’eau joue un rôle important dans la digestion car elle aide à décomposer les aliments solides et à améliorer l’absorption des nutriments. Vous pouvez également essayer de siroter une tasse de thé à la menthe poivrée apaisante. Ses feuilles contiennent un composé appelé menthol, qui peut aider à détendre le tube digestif et à soulager les ballonnements.

Haricots et lentilles

Les haricots et les lentilles font partie de la famille des légumineuses et sont de bonnes sources de protéines, de fibres, de vitamines et de minéraux. Cependant, ils contiennent tous deux des FODMAP (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles), des glucides difficiles à décomposer pour l’organisme, en particulier chez les personnes souffrant du SII. Par conséquent, ils peuvent produire des symptômes digestifs, notamment des gaz douloureux et des ballonnements.

Essayez plutôt ces aliments qui éliminent les ballonnements : Avant d’éliminer totalement les haricots et les lentilles de votre alimentation, vous pouvez essayer de les faire tremper dans de l’eau pour réduire leur teneur en FODMAP. Les haricots pinto et les haricots noirs ont tendance à être plus digestes que les autres types de haricots, surtout après trempage. Les lentilles pâles peuvent également provoquer moins de ballonnements que celles de couleur plus foncée, en raison de leur teneur plus faible en fibres. Si vous souhaitez remplacer complètement les haricots et les lentilles, essayez de les remplacer par des grains entiers plus digestes comme le quinoa ou le riz, ou par d’autres sources de protéines végétales comme le tempeh ou le tofu.

Légumes crucifères

Les choux de Bruxelles, le chou-fleur, le brocoli, le chou frisé et le chou sont des légumes crucifères qui contribuent aux ballonnements. Cela est dû au fait qu’ils contiennent un sucre appelé raffinose que votre corps ne décompose pas, jusqu’à ce qu’il soit fermenté par des bactéries dans un processus produisant des gaz dans votre tube digestif.

Essayez plutôt ces aliments qui éliminent les ballonnements : Si vous ne voulez pas renoncer à manger des légumes crucifères, vous pouvez essayer de les cuire ou de les cuire légèrement à la vapeur, ce qui les rend plus faciles à digérer que de les consommer crus. Sinon, vous pouvez les remplacer par d’autres légumes nutritifs qui ne contribuent pas aux ballonnements comme le céleri, les asperges, les carottes, les épinards et les courgettes.

Oignon et ail

Bien qu’ils donnent tous deux des saveurs et des arômes puissants aux aliments, l’oignon et l’ail peuvent provoquer des ballonnements, car ils contiennent des fructanes. Ces composés sont des FODMAP que l’organisme digère mal et qui sont plutôt fermentés dans l’intestin grêle.

Essayez plutôt ces aliments qui éliminent les ballonnements : La cuisson de l’ail et de l’oignon avant de les manger peut réduire leur effet gazogène et faciliter leur digestion par l’organisme. Vous pouvez également les remplacer par des herbes et des épices fraîches lorsque vous cuisinez, comme le basilic, la coriandre, la ciboulette, le persil et le thym.