Les aliments qui nuisent à un sommeil réparateur

Cinq aliments à éviter avant d’aller se coucher

Une mauvaise nuit de sommeil peut avoir des répercussions sur votre niveau d’énergie le jour suivant, ce qui se traduit souvent par de mauvais choix alimentaires et une diminution marquée de l’activité, puisque vous vous efforcez de compenser les perturbations de votre sommeil. Cet article explore les innombrables façons dont la nourriture peut interagir avec une bonne hygiène du sommeil, ainsi que les types d’aliments à éviter pour favoriser de saines habitudes de sommeil.

Vous avez encore faim avant de vous coucher? Évitez les fameux aliments perturbateurs du sommeil énumérés ci-dessous et optez pour une collation riche en magnésium, en mélatonine ou en tryptophane, comme une banane, une poignée d’amandes, un petit bol de gruau ou de la poitrine de dinde tranchée.

Aliments dissimulant de la caféine

Le café et le thé sont des pièges évidents à éviter lorsqu’il s’agit de ne pas consommer de la caféine avant de se coucher, mais vous pourriez être surpris de savoir quels autres aliments contiennent de la caféine. Le chocolat sous toutes ses formes (à l’exception du chocolat blanc), le yogourt à saveur de café, les boissons gazeuses sans cola, les barres énergétiques et même certains médicaments contiennent des quantités variables de caféine. Si certaines personnes ne subissent aucune répercussion sur la qualité de leur sommeil, les personnes sensibles à la caféine doivent lire attentivement les étiquettes.

Aliments acides

Si vous vous êtes déjà réveillé avec des brûlures d’estomac, vous savez que les aliments acides peuvent ruiner vos rêves d’une nuit de sommeil ininterrompu. Évitez les suspects habituels du reflux acide, comme les jus d’agrumes et le vin blanc, et évitez également les aliments acides moins évidents comme les oignons, la sauce tomate, les boissons gazeuses et la salsa.

Aliments épicés

Les sauces piquantes, les salsas et certaines sauces à curry et à sautés contiennent de la capsaïcine, le composé actif des piments, responsable du piquant de vos plats épicés préférés. La moutarde épicée tire son goût relevé d’un composé appelé sinigrine qui, lorsqu’il est écrasé, libère une enzyme appelée myrosinase. Lorsque des graines de moutarde écrasées sont mélangées à de l’eau froide (ou un autre liquide froid), une huile de moutarde piquante est activée. Ces deux sources de saveur piquante provoquent une augmentation de la température corporelle, ce qui inhibe le processus naturel de thermorégulation du corps et entraîne une mauvaise qualité du sommeil. Certains aliments épicés, comme la sauce piquante à base de vinaigre et la salsa, sont également acides et peuvent déclencher des reflux acides.

Aliments qui provoquent des gaz

Si les aliments riches en fibres sont un excellent choix pendant la journée, ils peuvent potentiellement provoquer des crampes et des gaz inconfortables s’ils sont consommés avant le coucher. Évitez de manger des haricots, des légumineuses et des aliments de la famille des brassicacées, comme le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou frisé et le chou-fleur, pour vous assurer une bonne nuit de sommeil. Les aliments conservés à l’aide de nitrites (comme les viandes froides et les fruits secs) peuvent également avoir un effet indésirable similaire.

L’alcool

Bien qu’il soit tentant de boire un verre avant de se coucher, l’effet relaxant de l’alcool sur votre corps ne dure pas longtemps. L’alcool perturbe la qualité du sommeil, ce qui signifie que vous vous endormirez peut-être plus facilement, mais que vous passerez moins de temps en sommeil paradoxal. En plus de réduire la qualité de votre sommeil, la consommation d’alcool avant de vous coucher peut exacerber le syndrome des jambes sans repos, provoquer des maux de tête et entraîner des sueurs nocturnes. Les effets de la consommation d’alcool avant le coucher peuvent être quelque peu compensés en buvant un verre d’eau pour chaque boisson alcoolisée, bien que cela perturbe également le sommeil en raison des fréquentes visites aux toilettes.