Alimentation

Le tour du monde en grillades

Découvrez de nouvelles façons délicieuses de cuisiner sur le barbecue

 

La saison des grillades bat son plein et à l’heure du souper, l’air se remplit d’effluves de barbecue. L’obsession des Canadiens pour le barbecue ne cesse de croître, et le sondage annuel de la firme Weber sur le barbecue au Canada* indique que 79 % des Canadiens préfèrent cuisiner à l’extérieur plutôt qu’à l’intérieur l’été, et que 88 % des Canadiens utilisent leur barbecue au moins une fois par semaine. Cette tendance à la hausse est très peu surprenante puisque cuisiner à l’extérieur est une excellente façon de respirer de l’air frais, de socialiser et de préparer des repas d’été classiques. La culture du barbecue n’est pas exclusive aux Canadiens et aux Nord-Américains; en fait, cette méthode de cuisson est utilisée depuis longtemps dans le monde entier, autant par nécessité que par plaisir. Cette année, allez au-delà des traditionnels hamburgers et hot dogs, et préparez des plats aux saveurs internationales.

Conseils de base pour des repas sains et délicieux
Le barbecue comme méthode de cuisson est un excellent choix pour préparer des plats sains et riches en saveurs. Les mélanges d’épices à frotter, les sauces et les marinades ont généralement une faible valeur en PointsFutés, mais attention à celles qui contiennent beaucoup d’huile et de sucre. Votre choix d’ingrédients à cuire sur le barbecue déterminera ultimement le nombre de calories que contiendra votre repas, donc essayez d’opter pour des viandes maigres, de la volaille et du poisson, si possible. Faites griller des fruits et des légumes en brochette à côté de la viande en guise d’accompagnements alléchants et nourrissants. Essayez avec des pêches, de la laitue romaine, de l’ananas, des tranches de patates douces et des maïs en épi.

Barbecue coréen
Manger dans un restaurant de barbecue coréen est une expérience inoubliable : vous faites vous-même la cuisine à votre table! Chaque table a son propre gril au gaz ou au charbon, et chacun peut faire cuire sa viande et ses fruits de mer. En règle générale, la viande est marinée dans une sauce au soya et à la cassonade, puis tranchée finement pour assurer une cuisson rapide et uniforme. Le bœuf finement émincé (ou Bulgogi en coréen), les côtes désossées, le porc, l’agneau, le poulet, le poisson et les petits calmars sont typiques des barbecues coréens, de pair avec les légumes assortis. Lorsque vous mangez des portions raisonnables, le barbecue coréen peut facilement entrer dans votre allocation de PointsFutés. Optez pour la salade d’algues ou le kimchi comme accompagnement pour ajouter de la saveur, et évitez le tempura frit.

Barbecue à la jamaïcaine
Dans ce type de barbecue, on assaisonne la viande avec du piment de la Jamaïque avant de la faire griller. Ce mélange à base de quatre-épices et de piment Scotch-Bonnet peut aussi contenir du gingembre, de la muscade, de la cassonade et de la cannelle, entre autres. Le piment de la Jamaïque est utilisé seul comme épice à frotter ou dans une marinade (sauce jamaïcaine). On l’emploie pour griller le poulet ou le porc, mais il est maintenant régulièrement utilisé pour ajouter de la saveur à plusieurs viandes et fruits de mer. Le piment de la Jamaïque donne une saveur piquante intense à tout aliment cuit sur le barbecue et a très peu d’impact sur votre allocation de PointsFutés, tout dépendant si vous utilisez des épices à frotter ou une marinade. Les accompagnements santé traditionnels dans la cuisine jamaïcaine sont l’ananas frais, le riz, les haricots et les légumes-feuilles foncés. Pour intégrer le barbecue jamaïcain dans votre répertoire de repas d’été, optez pour des coupes maigres de viande ou de volaille et faites attention aux accompagnements jamaïcains traditionnels tels que le manioc et les gâteaux Johnny frits.

Kālua hawaïen
Si vous êtes déjà allé à Hawaï, vous savez à quel point un barbecue Kālua est une expérience unique. Ce type de barbecue demande plus de travail et un effort d’équipe pour rassembler tous les éléments. Dans un barbecue Kālua, la viande est généralement enterrée dans un grand trou rempli de pierres très chaudes. La viande salée est enveloppée dans des feuilles de bananier, recouverte de jute, enterrée et cuite pendant 6 à 8 heures. C’est là que la magie se produit : la viande qui cuit lentement devient incroyablement tendre et absorbe tous les arômes de fumée, ce qui lui donne une saveur unique. Le barbecue Kālua peut être recréé dans un fumoir, mais il est aussi l’excuse parfaite pour inviter vos amis à essayer cette méthode de cuisson. Vous aurez besoin de plusieurs personnes pour creuser un trou et d’une bonne quantité de viande pour le remplir. À Hawaï, on fait cuire des cochons entiers qui nourrissent plusieurs personnes. Servez votre viande avec des rouleaux et une tonne de fruits tropicaux crus ou grillés sur des brochettes en guise d’accompagnement santé. 

* Lien uniquement disponible en Anglais