Épanouissement

Le lien entre le bonheur et la santé

Est-ce que le bonheur vous garde en santé?

Est-ce que le bonheur serait la clé pour être en santé tout simplement? Nous avons voulu en savoir davantage.

« Le bonheur et la santé sont indissociables, dit la Dre Janette Nesheiwat. Quand on est heureux, le stress diminue [tout comme] le niveau de cortisol, ce qui réduit la pression artérielle et le risque de maladies cardiaques. »

D’ailleurs, une recherche a révélé que les émotions positives peuvent nous aider à avoir une vie plus saine et à la prolonger aussi. Il ne suffit pas d’avoir des émotions positives passagères, mais d’adopter une attitude positive à long terme pour finalement réduire notre niveau de stress.

La Dre Nesheiwat explique que le bonheur est plus qu’un état d’esprit.

« Cela peut nous toucher physiquement, mentalement ou émotionnellement. Le fait d’être heureux peut renforcer votre système immunitaire ainsi qu’aider à réduire la douleur et à combattre la maladie, » ajoute-t-elle. « De plus, une attitude et un état d’esprit positifs favorisent des comportements positifs. »

Être heureux peut sembler facile, mais pour bon nombre d’entre nous, il est plutôt difficile de rompre avec la négativité et de choisir une attitude plus positive. Notre regard sur la vie est une partie intégrante de nous et le changement ne se fera pas du jour au lendemain. Mais il faut commencer par faire un choix : le choix d’être plus heureux. Le choix d’être plus positif.

Selon la Dre Nesheiwa, « lorsqu’elles sont équilibrées, les hormones du bonheur comme la sérotonine, les endorphines et la dopamine peuvent contribuer à changer la vie de manière considérable ». 

 

Alors, comment cultiver plus de bonheur?

 

« Notre corps aime la routine, » répond-elle. « Les habitudes saines et la routine sont la clé – exercice, méditation, yoga, respiration, loisirs, lecture, socialisation avec les autres, relations saines, consommation d’aliments riches en vitamines et en minéraux, etc. »

 

Et la participation à des activités qui favorisent le bonheur a un effet d’entraînement au cours de notre vie, explique-t-elle.

 

« [Les activités] peuvent améliorer de nombreux aspects de notre vie : notre confiance, notre concentration, notre capacité de décision [et nous procurer] un sentiment d’épanouissement. »

 

La négativité, quant à elle, peut créer de l’anxiété, mener à la dépression, accroître le niveau de cortisol (l’hormone du stress) et dépouiller le cerveau des hormones du bonheur, dit la Dre Nesheiwat. « [Cela] peut réduire notre longévité, causer de la fatigue et de la faiblesse et affaiblir notre système immunitaire. »

 

Deux conseils pratiques pour cultiver le bonheur

 

Rire plus

  • Appliquez le vieux dicton selon lequel le rire est le meilleur des remèdes et riez le plus souvent que vous pouvez!

Faire preuve de reconnaissance

Le fait de noter une chose pour lequel vous êtes reconnaissant tous les jours est un bon début. Vous pouvez l’exprimer à voix haute avant de vous endormir ou au réveil. Ou redoubler d’efforts en tenant un journal de reconnaissance. Tous les jours, écrivez quelque chose pour laquelle vous êtes reconnaissant – sur n’importe quel sujet! Votre santé, votre maison, vos enfants, le coucher du soleil, votre animal de compagnie adoré, le bon déroulement de votre présentation. À mesure que vous continuez cette pratique, vous réaliserez que vous avez beaucoup de choses à écrire. Être reconnaissant est une façon simple d’être plus positif et, osons le dire, d’être plus heureux.