Mise en forme

Le fitness en famille

Allez hop, on se bouge ! Et en famille ! Il est grand temps d'inciter vos enfants à faire un peu d'exercice. Ça leur fera du bien. Et à vous aussi.

 

Allez hop, on se bouge !
Si vos enfants, sous prétexte que le temps est maussade, estiment qu'ils ne doivent rien faire d'autre que regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéo, essayez de leur trouver une occupation en lisant la liste d'activités proposées ci-dessous.

Participez à leurs jeux. 
Les enfants adorent que leurs parents jouent avec eux. Alors accompagnez-les au parc, lancez, vous aussi, le frisbee, faites voler le cerf-volant ou jouez au ballon. Ils auront ainsi davantage envie de poursuivre une activité qui leur procure du plaisir. Encouragez-les à participer à vos propres activités d'extérieur, qu'il s'agisse d'un jeu de ballon, de pêche, de marche ou de vélo. Les enfants adorent faire des choses de leurs mains, alors fixez-leur des objectifs concrets. Ils peuvent, par exemple, construire une cabane. Non seulement cela leur donnera une occupation, mais ils seront ravis d'avoir pu accomplir quelque chose.

Intégrez votre séance d'exercice à vos activités quotidiennes. 
Au lieu de chercher à caser une « séance de fitness » dans votre emploi du temps familial - où le plus souvent elle passe à la trappe face à des priorités plus urgentes - essayez de faire de l'exercice pendant vos activités quotidiennes. Si vous exigez de vos enfants un travail en échange de leur argent de poche, faites en sorte que ces travaux comportent une part d'exercice physique (sortir le chien, laver les vitres ou la voiture, ramasser les feuilles mortes dans le jardin, ou faire les commissions). Il vaut mieux ne pas les forcer à avoir des activités sociales, incitez-les plutôt à faire de la marche ou du vélo.

Bougez plus lors de vos sorties. 
Même certains divertissements dits passifs, comme la visite d'un musée ou d'un parc à thème, impliquent automatiquement un peu d'exercice physique (essayez la visite complète du Louvre ou du Metropolitan Museum, vous comprendrez ! Et ne parlons pas des parcs d'attractions, qui ressemblent souvent à de très vastes territoires pour des petites jambes). Ils veulent aller au cinéma ? Eh bien, faites au moins une partie du chemin à pied. Il pleut ? Organisez une activité d'intérieur énergique, comme une partie de quilles (plutôt dans le garage que dans le salon, si possible). Ou bien mettez de la musique et organisez un concours de danse.

Prévoyez des jeux simples. 
Vous n'avez pas besoin d'une salle de sport à domicile pour faire de l'exercice. Plus une activité est structurée, plus les enfants - les plus petits, du moins - auront du mal à rester concentrés dessus. Ils s'amuseront autant avec un simple ballon (de football, de handball ou de basket-ball), une corde à sauter, un bout de craie (pour jouer à la marelle, ou dessiner par terre) voire même rien du tout (saute-mouton, parties de cache-cache, etc.).

N'insistez pas trop sur les bienfaits de l'exercice. 
Il n'y a rien de tel pour détourner les enfants d'une activité que de leur rabâcher ce qu'elle a de bon pour eux. Peu importe l'activité physique, du moment qu'ils participent. Et même s'ils ont de bons ou de mauvais résultats, l'essentiel est qu'ils s'y tiennent. Pour cela il faut absolument les rendre divertissantes. Le but n'est pas de faire de votre enfant un champion, mais qu'il s'amuse et qu'il ne passe pas trop de temps devant sa console de jeux vidéo.

Éteignez la télévision !
Le nombre d'enfants en surpoids voire obèses ne cesse d'augmenter, y compris au Québec. Une étude récente* a montré que ces enfants perdent automatiquement du poids s'ils regardent moins la télévision. Des médecins ont suivi 70 enfants en surpoids, âgés de 4 à 7 ans. Ces enfants passaient environ 14 heures devant la télévision (ou l’ordinateur) par semaine. Cette durée a été réduite progressivement pour la moitié d’entre eux, pour atteindre au final 50% de leur consommation d’écran initiale. Au bout de deux ans, les médecins ont pu enregistrer une diminution significative de l’IMC (Indice de masse corporelle) des enfants ayant réduit leur consommation télévisuelle, ce qui n’a pas été le cas pour ceux ayant continué à regarder abondamment la télévision. Fait significatif : cet amaigrissement s’est opéré sans augmentation de l’activité physique. Moins de télévision ne signifie pas automatiquement plus d’exercice. Cela semble donc signifier que la télévision induit par elle-même le surpoids…

Garantissez à tout moment la sécurité de vos enfants. 
De nombreux parents qui s'inquiètent des mauvaises rencontres ou des risques liés à la circulation dans les rues, sont tentés de garder leurs enfants en sécurité à la maison. Mais en encourageant ainsi tacitement les enfants à l'inactivité, ils leur font courir un autre type de risque. En effet, le manque d'exercice peut provoquer, dans leur vie d'adulte, des problèmes de santé importants, dont l'obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires ou l'ostéoporose.

Pour vraiment protéger vos enfants, emmenez-les au parc ou au terrain de jeux. Faites-leur faire de la natation (sous la surveillance d'un adulte). Si vous n'avez pas forcément le temps de surveiller toutes leurs activités, adressez-vous aux associations, aux centres de loisirs, aux maisons de quartier, aux MJC Les possibilités ne manquent pas. Elles ne sont pas toutes onéreuses, fort heureusement.

* Source : Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine