Le « corps d’été », c’est pour tous les corps

Comment arrêter d’utiliser cette d’expression pour commencer à se sentir bien

Maintenant que l’été arrive, on ne cesse de nous bombarder de ces messages sur les supposés « corps d’été », et c’est quelque chose qui peut beaucoup nuire à la façon dont nous nous percevons.

Pour combattre les potentiels sentiments négatifs, la clé, c’est de se tourner vers l’intérieur.

« Nous savons tous que cette pression d’avoir telle ou telle apparence nuit à notre santé mentale et physique, ainsi qu’à notre bien-être dans son ensemble », affirme Tara Stiles, fondatrice de Strala Yoga et auteure de Clean Mind, Clean Body: A 28 Day Plan for Physical, Mental and Spiritual Self-Care.

« L’une des bonnes façons de faire, c’est de voir ces sentiments que nous savons néfastes comme de mauvaises habitudes que nous voulons changer. Même si on ne peut pas modifier ces messages qui nous submergent, on peut transformer l’impression que nous avons de nous-mêmes. Quand nous changeons la façon dont nous nous voyons, nous gagnons confiance en nous et nous cessons d’être affectés par tous les messages qui nous viennent de l’extérieur. »

Mme Stiles vous propose quelques conseils pour vous aider à vous concentrer sur ce que vous ressentez, et ainsi vous sentir mieux :

« Prenez un moment pour vous détendre, prenez de grandes respirations et demandez-vous littéralement comment vous voulez vous sentir. Est-ce calme, excité, plein d’énergie, joyeux, fort, autre chose? Dans tous les cas, vous ne voulez certainement pas être mal dans votre peau, être écrasé par la pression, avoir l’impression de ne pas répondre aux attentes, etc. Quand vous vous concentrez sur ce que vous souhaitez ressentir, ce sentiment commence à faire partie de vous, un peu comme quand vous digérez un repas. »

Par la suite, dit-elle, les choix que vous faites viennent appuyer ce sentiment de calme, de force ou de joie que vous désirez. Pas seulement vos choix alimentaires, mais bien tous les choix mentaux et physiques que vous faites au quotidien.

« Quand vous vous sentez mal ou affecté par ce qui vous entoure, remettez-vous à prendre de grandes respirations, détendez-vous, puis redemandez-vous comment vous voulez vous sentir. C’est un peu comme si vous invitiez un bon ami chez vous : invitez ce sentiment à élire domicile en vous. Ainsi, le calme, la joie et la force vous suivront à chaque instant. »

Mme Stiles précise que notre bien-être est lié à celui des autres personnes : quand nous prenons soin de nous, cela affecte aussi les gens qui nous entourent.

« Quand on prend la décision de bien prendre soin de nous, nous aidons notre entourage à faire de même. Quand vous allez mieux, le monde va mieux, dit-elle. Si vous choisissez le calme, la joie ou la force, vous le faites pour tous les gens que vous aimez et avec lesquels vous interagissez. Vous pouvez littéralement aider le monde à s’améliorer quand vous prenez soin de vous. Enfin, quand les gens qui vous entourent se sentent mieux, vous en ressentirez vous aussi les effets! Vous n’êtes pas seul. »