Alimentation

À la soupe!

Conseils de pros pour préparer et conserver de grandes quantités de soupe.

À l'approche du temps froid, le moment est bien choisi pour sortir la marmite et préparer toutes vos soupes favorites en vue de la saison hivernale à venir. La soupe est une solution rassasiante, nutritive et portative convenant à tous les repas. De plus, en préparant et en congelant de grandes quantités, vous pourrez servir une bonne soupe maison en moins de dix minutes. Les conseils suivants en matière de préparation et de salubrité permettront de remplir à une vitesse étonnante votre réfrigérateur et votre congélateur de soupes délicieuses!

 

Préparation de grandes quantités de soupe

 

Lors de la cuisson de grandes quantités de soupes aux pâtes, comme la soupe au poulet et aux nouilles, la soupe à l'orzo et aux légumes ou le minestrone, faites cuire les nouilles séparément et ajoutez-les au besoin. Les pâtes peuvent absorber un volume impressionnant de liquide, vous laissant alors avec des nouilles molles et enflées et peu de soupe. Les pâtes précuites peuvent même être congelées en portion individuelle et, le cas échéant, être ajoutées à la soupe réchauffée.

 

Si la soupe nécessite des garnitures croquantes ou crémeuses, un filet d'huile ou une poignée de fines herbes, assurez-vous de les ajouter au moment de servir (et non pendant la préparation et la cuisson de grandes quantités de soupe). Cependant, si vous savez que la soupe sera au menu toute la semaine, n’hésitez pas à préparer de grandes quantités de ces garnitures à l’avance. Vous pourrez ensuite les ajouter à la soupe au moment de la servir pour des repas de semaine encore plus rapides.

 

Cuisiner en grande quantité est une excellente façon de faire participer toute la famille à la préparation de repas. Les plus jeunes peuvent hacher les légumes, brasser la soupe et aider au nettoyage de la cuisine. Les autres membres de la famille peuvent trouver de nouvelles recettes de soupe, acheter les ingrédients et préparer la viande, la volaille et les légumes plus robustes.

 

Simplifiez le processus de cuisson de grandes quantités de soupe et utilisez des aliments pratiques pour économiser du temps. L'ail, le gingembre et les oignons préhachés sont particulièrement utiles et accéléreront de façon considérable la préparation. Des légumes congelés comme le maïs, la courge musquée, les carottes, les pois et le brocoli sont de bons substituts aux légumes frais.

 

Laissez toujours refroidir les soupes avant de tenter de les mélanger, même à l'aide d'un mélangeur à main. Cela évitera les brûlures avec la soupe chaude sans parler du giclement de la soupe partout sur les comptoirs, l'évier et le plafond de la cuisine.

 

Congélation de la soupe

 

Ne transférez jamais de la soupe chaude directement dans un congélateur froid. La chaleur résiduelle de la soupe peut hausser la température du congélateur (une situation à éviter absolument pour assurer la salubrité des aliments). Faites refroidir la soupe aussi rapidement que possible en plaçant la marmite de soupe dans le réfrigérateur (sur un linge plié ou une poignée isolante) ou déposez la marmite directement dans un évier d'eau glacée.

 

En remplissant des contenants refermables, laissez suffisamment d'espace dans le haut du contenant pour permettre l'expansion de la soupe lors de la congélation (idéalement environ 2,5 cm [1 po] entre la soupe et le couvercle).

 

La soupe à congeler peut aussi être conservée dans des sacs à congélation refermables et il s’agit, en fait, d’une excellente manière de gagner de la place. Remplissez chaque sac environ aux deux tiers de soupe et le placer à plat dans le congélateur. Une fois la soupe congelée de cette façon, les sacs peuvent être empilés.

 

Inscrivez toujours à l’aide d’un marqueur indélébile noir sur chaque contenant ou sac à congélation le contenu et la date de congélation. (Si vous le préférez, vous pouvez aussi écrire cette information sur un morceau de ruban-cache adhésif que vous fixez ensuite au contenant ou au sac.) Même une personne dotée d'une bonne mémoire peut oublier, quatre mois plus tard, le contenu d’un bloc de soupe congelé et quand celui-ci a été placé au congélateur.

 

Certaines soupes conviennent parfaitement à la congélation, comme le minestrone (ajoutez les pâtes cuites au moment de réchauffer la soupe), les purées de légumes, les ragoûts, la soupe au poulet et aux nouilles (encore une fois, ajoutez les nouilles au moment de réchauffer la soupe), les soupes aux haricots et aux lentilles ainsi que les soupes à base de produits céréaliers.

 

Évitez de congeler les soupes riches en produits laitiers (surtout si les produits laitiers sont faibles en gras). Une séparation peut avoir lieu lorsque le produit laitier décongèle et la soupe peut alors devenir granuleuse. Par ailleurs, plus les soupes aux fruits de mer de tous les types (mais particulièrement celles aux poissons délicats, aux mollusques et aux crustacés) passent de temps au congélateur, plus elles ont un goût relevé. La décongélation peut aussi altérer leur texture.

 

La soupe peut être décongelée au réfrigérateur pendant la nuit, au micro-ondes ou sur la cuisinière. (Faites couler de l'eau tiède sur le contenant ou le sac à congélation pour accélérer le processus.)