Alimentation

La grosse assiette

Recettes, trucs et astuces pour une joyeuse (et saine) Action de grâce!

 

Peu de fêtes sont aussi axées sur la nourriture que l’Action de grâce. (Après tout, nous l’appelons le Jour de la dinde!) De la viande farcie aux petits pains beurrés en passant par les accompagnements crémeux et fromagés, ce ne sont pas les tentations qui manquent. C’est pour cela que vos meilleures stratégies pour perdre du poids – comme manger un déjeuner nutritif et énergisant ou mâcher de la gomme tout en cuisinant – peuvent nécessiter un peu de renforcement. Un peu de planification (appelons cela des « répétitions bouffe ») et quelques calculs de valeurs en PointsFutés pourraient être tout ce dont vous avez besoin pour vous sentir plus détendu, en contrôle et prêt à profiter de votre journée au maximum.

La grosse assiette – Plan de match

Élaborer une bonne stratégie pour l’Action de grâce ne signifie pas se contenter de dresser une liste d’aliments que vous prévoyez manger (et de leur valeur en PointsFutés). Songez à intégrer quelques techniques simples dans votre plan d’action.

  • Élaborez un budget. Évaluez votre allocation de PointsFutés hebdomadaire et déterminez comment vous l’utiliserez dans votre budget de l’Action de grâce. N’oubliez pas de vous garder des points pour les surprises, comme une pointe de l’irrésistible tarte de votre grand-mère.
  • Planifiez votre assiette. C’est le moment de penser à de petits trucs, comme manger beaucoup de légumes. Ou encore de vous dire que vous prendrez une portion de farce ou de purée de pommes de terre. (Ou une demi-portion de chaque plat?) Si ce n’est pas vous qui préparez le repas, téléphonez à l’hôte pour avoir un aperçu du menu. Portez-vous volontaire pour préparer un repas à faible valeur en PointsFutés qui ravira les convives; pour obtenir de savoureuses idées de recettes, consultez notre site.
  • Apportez un ancrage. Si vous craignez de dévier de votre plan, apportez un petit objet (une photo, un objectif écrit sur un bout de papier, un autocollant Bravo reçu lors de votre dernière rencontre hebdomadaire) que vous garderez dans votre poche ou déposerez discrètement à côté de votre assiette afin de vous rappeler pourquoi vous avez choisi de faire des choix sains.
  • Ne vous laissez pas faire. On vous « encouragera » peut-être à goûter la fameuse farce de votre tante Ginette ou la tarte à la citrouille spéciale de votre cousin Thomas. Si vous avez prévu ces plats dans votre budget (ou si vous prévoyez les manger et les inclure dans votre suivi), eh bien, profitez-en! Mais si vous ne voulez vraiment pas manger un plat en particulier, imaginez-vous simplement choisir des aliments qui s’intègrent dans l’assiette que vous avez planifiée, puis refusez poliment et fermement ce dont vous n’avez pas envie. Vous pouvez toujours demander à rapporter un plat que vous mangerez à la maison « lorsque vous n’aurez pas l’estomac aussi plein ». (Vous déciderez ensuite ce que vous en ferez une fois chez vous!)
  • Faites une petite promenade post-dinde. Dès que vous avez fini de manger, excusez-vous de table. Plus vous flânez longtemps à la table, plus les plats et les assiettes de service à moitié vides seront attrayants. Proposez aux invités de faire une promenade dans le quartier. En plus d’être une belle occasion de passer du temps avec vos proches, cela vous aidera à digérer votre repas et à accumuler quelques ActiPoints.
  • Le suivi, le suivi et encore le suivi. Le suivi à l’avance est une des meilleures stratégies pour vous aider à rester sur la bonne voie, car il facilite la prise de décisions saines alors que vous n’avez pas de tentations sous les yeux. Le matin, faites le suivi à l’avance de tous vos repas de la journée. Même si vous mangez plus que prévu – notez-le! La responsabilisation (et non la perfection) est la clé.
  • Débarrassez-vous des restes. Si vous êtes l’hôte, vous aurez probablement des restes. Donc, si le fait de savoir qu’une demi-tarte se trouve dans la cuisine vous empêche de dormir, congelez-la sur-le-champ ou donnez-en à vos convives.

Toutefois, si vous choisissez d’affronter l’Action de grâce, n’oubliez pas que ce n’est qu’une journée. Savourez les moments passés avec vos proches. Prenez le temps de profiter de ce qui est vraiment important. Et n’oubliez pas que demain, vous recommencerez à neuf.