Alimentation

La cuisine sur feu de camp

Les outils et le savoir-faire dont vous avez besoin pour la cuisson à flamme nue.

Apprendre à être à l’aise pour cuisiner sur un feu de camp, c’est découvrir tout un monde de possibilités culinaires passionnantes. Le mieux dans tout cela? Vous n’avez besoin que de quelques pièces d’équipement de base et de quelques conseils de sécurité pour vous lancer. Une fois la technique maîtrisée, vous pouvez dire adieu pour toujours aux pommes de terre brûlées par le feu et aux steaks pas très bons!

 

Choisir le bois le plus adapté pour la tâche

 

Lorsqu’il s’agit de choisir le meilleur bois pour la cuisine en plein air, il est important de choisir à la fois du bois de résineux et du bois dur. Le bois de résineux possède une densité faible et s’enflamme rapidement, ce qui en fait un bon bois d’allumage. Le pin, l’épinette, le cèdre et le sapin de Douglas sont des exemples courants de ces derniers. Le bois dur est beaucoup plus dense et, lorsqu’il s’enflamme, il brûle beaucoup plus longtemps et à une température constamment plus élevée. Les bois durs comme le bois de pommier et de cerisier confèreront un goût agréable et sucré aux aliments, alors que le bois de hickory et de mesquite ajouteront une délicieuse saveur de fumée.

 

* Évitez d’utiliser du bois comportant des moisissures, des champignons et de la pourriture visible, du bois transformé et du bois vert (qui est du bois qui n’a pas encore séché ou assaisonné).

 

Soyez en sécurité grâce à ces conseils utiles

 

Le dicton « un camping propre est un camping sûr » concerne directement la cuisine en plein air, surtout lorsqu’elle est faite sur un feu de camp. Il ne doit pas y avoir d’objet inflammable dans le foyer et la zone environnante (y compris des grosses brindilles et des bâtons, de l’herbe ou des plantes sèches et des branches en surplomb). N’utilisez jamais d’essence ou d’essence à briquet pour allumer un feu; ces deux produits chimiques sont extrêmement volatils et leurs vapeurs peuvent être mortelles si elles sont inhalées à courte distance. Ne laissez pas le feu sans surveillance et laissez les flammes s’éteindre avant d’étouffer les braises avec un grand seau d’eau ou de terre.

 

Les accessoires essentiels pour la cuisson à flamme nue.

 

La cuisson sur une flamme nue n’exige pas beaucoup d’équipement, mais il y a quelques articles qui simplifieront le processus.

 

Grilles de cuisson en fonte : Les grilles en fonte sont cruciales lorsqu’il s’agit de conserver et de distribuer la chaleur. Si elles sont bien apprêtées, les grilles en fonte sont également antiadhésives (ce qui est particulièrement utile lorsqu’on cuisine des fruits frais, des fruits de mer et d’autres ingrédients plus délicats).

 

Pinces à longs manches : Les pinces de cuisine à long manche sont essentielles lors de la cuisson sur une flamme nue; elles permettent de déplacer facilement les aliments sur le gril sans avoir à être trop près des flammes.

Panier à gril : Laissez tomber les brochettes en métal, utilisez un panier à gril pour cuisiner les légumes coupés, les crevettes et les autres crustacés, et les poissons entiers (surtout lorsque vous préparez du poisson délicat).

Faitout : Un faitout en fonte résistant est utile en cuisine et parfait pour réchauffer les aliments sur une flamme nue. Comme les grilles en fonte, ces ustensiles de cuisson tout usage sont parfaits pour retenir et distribuer la chaleur pendant de longues périodes de temps. Les faitouts sont particulièrement adaptés aux sauces, aux pavés aux fruits et aux crumbles aux fruits, aux gruaux, à la viande ou aux légumes braisés et aux nachos de feu de camp. 

 

Astuces générales pour cuisiner sur un feu de camp

 

Conservez tous les ingrédients à portée de la main à l’aide de contenants refermables. Une préparation soignée signifie que vous n’aurez jamais à aller trop loin du feu ou à avoir peur d’oublier un ingrédient.

 

Faites cuire les ingrédients sur des braises très chaudes, et non sur une flamme nue. Lors de la cuisson sur des braises chaudes, vous devrez allumer le feu au moins 45 minutes avant de commencer à cuisiner (ce qui laissera au bois suffisamment de temps pour bien brûler). Vous n’aurez pas nécessairement besoin d’un grand feu pour cela, commencez par un petit feu et ajoutez du bois au besoin.

 

Comme la température des braises ne se contrôle pas de la même façon qu’un four, il est important de bien surveiller la cuisson des aliments. Tournez souvent à l’aide de pinces à longs manches et faites preuve de prudence en cas d’exposition soudaine à des points chauds.