Épanouissement

Intro à la méditation

 

J’ai adopté la méditation il y a quelques années, alors que j’entreprenais un virage mieux-être dans l’espoir de me débarrasser de mon anxiété et d’améliorer mon niveau de confiance en moi. Il n’y a pas à dire : cette pratique quotidienne a changé ma vie.

De nombreuses études démontrent aujourd’hui les bienfaits de la méditation, autant au niveau physique que physiologique, puisqu’elle permet de diminuer le stress, d’augmenter la concentration, de stimuler la créativité, de réduire la douleur et bien plus. Il n’existe que de bonnes raisons de commencer à méditer… et c’est plus simple qu’on pense!

Pratiquer la méditation peut intimider certaines personnes, car vue de l’extérieur, cette activité peut sembler compliquée et requérir des aptitudes très précises. Pourtant, c’est faux! On peut s’y mettre tout doucement afin d’intégrer graduellement cette nouvelle pratique à notre routine.

La preuve? Je vous partage quelques astuces, inspirées de mes débuts :

  1. S’installer

Il suffit de prendre place dans un endroit tranquille qui vous inspire : préférez-vous une pièce lumineuse ou un coin plus sombre, éclairé par quelques chandelles? Si vous êtes frileuse, gardez une couverture à portée de la main!

Choisissez ensuite une position confortable que vous arriverez à tenir pendant toute la durée de la méditation. Idéalement, installez-vous sur un coussin ou sur une chaise, les jambes croisées ou en demi-lotus, la colonne vertébrale bien droite. Il m’arrive aussi de méditer couchée, les genoux pliés afin d’éviter de m’endormir.

Fermez les yeux.

  1. Choisir sa méthode

Il y a plusieurs façons de méditer. Essayez-en quelques-unes pour voir ce qui vous convient le mieux :

  • Concentrez-vous sur votre respiration. Prenez conscience de l’air qui entre dans vos poumons, du gonflement de votre ventre, de l’air qui ressort par votre bouche…

Astuce : comptez jusqu’à 10 pendant l’inspiration, puis faites le décompte pendant l’expiration.

  • Écoutez tout simplement une méditation guidée. Vous en retrouverez plusieurs (gratuites ou payantes) sur le Web.
  • Allumez une chandelle et observez la flamme.
  • Concentrez-vous sur l’un de vos sens, idéalement l’ouïe ou le toucher. Laissez les bruits de fond prendre toute la place, ou alors exercez-vous à ressentir les points de contact entre votre corps et vos vêtements ou le sol.

 

  1. Recommencer… graduellement!

C’est une pratique assidue qui vous permettra de vous améliorer et de découvrir les méthodes qui vous plaisent le plus. En débutant, la longueur des méditations n’est pas importante, mais la fréquence est primordiale.

Par exemple, vous pourriez commencer par méditer 2 minutes par jour et ajouter une minute supplémentaire chaque semaine.

  1. Être patiente

Ne vous découragez pas, il n’existe pas de bonne ou de mauvaise façon de méditer. C’est parfaitement normal que vos pensées interrompent votre séance de méditation. Il suffit alors de les laisser vous traverser, puis réorienter la concentration sur sa respiration. Cela peut arriver 5, 10, 15 même 100 fois pendant une pratique. Et c’est normal, même pour les plus expérimentés!

La méditation est un outil puissant qui peut être complètement gratuit, qui s’utilise partout et en tout temps. N’est-ce pas merveilleux? Avec un peu de pratique, vous peaufinerez votre technique et pourrez augmenter peu à peu la durée de vos séances de méditations.

Une chose est certaine : vous en ressentirez rapidement les bienfaits!