Épanouissement

Faites de 2019 votre année la plus saine à date

Six conseils pour vous aider à adopter des habitudes saines et faire en sorte que les aliments ZéroPoint vous conviennent.

C’est la période des résolutions! Si vous êtes comme la plupart des Canadiens, votre première résolution est d’améliorer votre santé et votre exercice physique. Mais parfois cela est plus facile à dire qu’à faire.

Deux outils clés peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de vie saine : un plan de mieux-être solide – comme WW Liberté et un changement de l’état d’esprit qui vous prépare pour un succès. Poursuivez la lecture pour découvrir comment vous pouvez instaurer les deux en 2019.

Dans ses fonctions de mentore spécialisée offrant un encadrement personnel et professionnel à Toronto, Catherine Thorburn* a pu constater à quel point les gens ont souvent de la difficulté à se fixer des objectifs. L’une des raisons, dit-elle, c’est qu’ils ne voient pas le tableau d’ensemble au départ.
 

1. Être réaliste
 

« On ne veut pas se diriger tout droit vers un échec », explique-t-elle. Par exemple, si notre objectif est de faire de l’exercice régulièrement, mais qu’on ne pratique aucune activité au départ, il est utopique de croire que l’on va pouvoir courir un marathon. Il serait plus réaliste de se fixer pour objectif d’enfiler ses chaussures de course un soir sur deux pour aller marcher.

 

2. Avoir une vision

 

L’objectif devrait prendre la forme d’une vision pleinement concrète, conseille Catherine Thorburn. La clé est de se créer des objectifs tangibles qui ont une valeur pour soi. Par exemple, se fixer pour objectif de vivre une relation amoureuse n’a rien de concret. Pourquoi veut-on cette relation? Que recherche-t-on dans une relation et qu’est-ce que cela pourrait apporter à notre vie?

 

3. Y aller à pas de tortue

 

Catherine Thorburn a étudié avec la mentore du Oprah Winfrey Show, Martha Beck, et elle se rappelle une chose que cette dernière lui avait dite : il faut diviser ses objectifs en pas de tortue.

« Je crois que c’est une affirmation très forte », parce qu’on est plus susceptible d’atteindre de petits objectifs, ce qui nous donne le sentiment d’avoir accompli quelque chose, souligne Catherine Thorburn.

 

4. Être responsable

 

Chacun mesure le progrès à sa façon. Une personne visuelle utilisera peut-être des cartes. Pour d’autres, la tenue d’un journal sera plus efficace. Certaines personnes n’ont besoin que d’un rappel sur leur téléphone pour s’en tenir leurs objectifs ou, s’il s’agit de faire de l’exercice, un moniteur d’activité physique pourrait convenir. Même le fait de parler de nos objectifs peut contribuer à nous responsabiliser, affirme Catherine Thorburn.

 

5. Composer avec les revers

 

Quand il est question de succès et de revers, l’honnêteté et l’ouverture d’esprit sont de mise.

Si on a connu un échec, dit la mentore, on doit en examiner la cause. Était-ce un facteur que l’on aurait pu contrôler? Si c’est bien le cas, dit-elle, la question se pose alors à savoir si nous nous étions fixé des attentes irréalistes à l’origine. On pourrait donc songer à adopter une approche plus pragmatique.

 

6. Composer avec le succès

 

L’essentiel, comme toujours, c’est de se fixer des objectifs modestes. Lorsque nous réussissons à réaliser une ambition, aussi simple soit-elle, nous en ressentons des effets réels sur notre bien-être personnel. Et si l’on éprouve un tel bien-être, dit Catherine Thorburn, ça vaut bien la peine de prendre un moment pour souligner notre réalisation.

D’un autre côté, ajoute-t-elle, c’est normal et raisonnable de ne jamais être satisfaits de nous-mêmes à cent pour cent. « Il n’y a rien de mal à vouloir aller encore plus loin. »

L’arrivée du Nouvel An offre une occasion propice à un nouveau départ, rappelle Catherine Thorburn, à condition de ne pas céder à la tentation de prendre des résolutions simplement parce qu’on se dit que c’est cela qu’on « devrait » faire à cette période-là. Il faut réfléchir aux objectifs que l’on veut se fixer pour leur donner un sens et de la valeur. En vous souhaitant une année 2018 merveilleuse et enrichissante, nous vous encourageons à vous créer une vision personnelle fondée sur les objectifs que vous souhaitez atteindre pendant l’année.

 

Comme le dit le nom, le programme WW LiberteMC vous donne plus de liberté! Grâce à un si grand nombre d’aliments qui ne vous oblige plus à mesurer ou à faire le suivi, vous avez désormais plus de temps pour vivre votre vie et faire ce qui vous plaît (sans oublier la flexibilité que les aliments zéro PointsMD apportent à votre budget de PointsFutésMD). Peu importe la manière dont vous intégrez à votre menu les options sans valeur à compter, gardez ces conseils à l’esprit pour maximiser votre plaisir et votre taux de réussite.

 

En savoir toujours plus...

 

Comme notre équipe scientifique aime dire, ces aliments « constituent le fondement de saines habitudes alimentaires », ce qui signifie : ajoutez-les au menu! Comprendre le « pourquoi » des aliments zéro Points – de l’inclusion des fruits et légumes (les aliments zéro Points d’origine) aux haricots, au poisson, au yogourt sans gras et sans sucre et plus – à l’exclusion de certains aliments (fruits séchés ou lait écrémé, par exemple) dans ces catégories peuvent vous aider à faire les choix qui vous conviennent le mieux.

 

Trouvez un équilibre

 

Il est vrai que les aliments zéro Points et le programme WW Liberte sont libérateurs, mais ça ne signifie pas qu’il faut faire n’importe quoi. Tout comme avec les aliments ayant des PointsFutés, s’alimenter de manière raisonnable et jusqu’à ce que vous soyez rassasié est la voie à suivre. Si vous ne mangiez pas trois poitrines de poulet lors d’un même repas avant qu’elles ne soient zéro Points, pourquoi le feriez-vous maintenant? Également, même si vous êtes tenté de ne consommer que des aliments zéro Points pendant une journée – ce qui est bien si ces aliments sont ce que vous désirez réellement manger et rien d’autre –, vous trouverez sûrement que vous passez à côté des saveurs d’autres aliments avec PointsFutés. La privation ne mène à rien et pourrait se retourner contre vous en vous faisant vivre l’autre extrême : un excès de PointsFutés. Vous avez la liberté de faire du programme WW Liberte ce que vous en voulez; vous vous rendrez cependant compte qu’il est plus sage de savourer à la fois des aliments zéro Points et des aliments avec PointsFutés presque chaque jour, si ce n’est pas pour la plupart des repas. À propos de savourer les aliments...

 

Choisissez vos repas

 

Avec plus de 200 aliments zéro Points parmi lesquels choisir, le seul fait de penser à la planification des repas peut sembler intimidant. Toutefois, si vous suivez quelques étapes, comme avec notre [concepteur de repas] pratique, la planification sera beaucoup plus gérable. Le choix d’aliments zéro Points comme ingrédient de base comme le tofu et le poisson vous aidera à comprendre la manière de les intégrer à votre plan. Comme le souligne votre Hebdo, vous pouvez ajouter d’autres aliments zéro Points ou à faible valeur en PointsFutés afin d’agrémenter votre ingrédient de base comme des asperges avec votre saumon ou des champignons sautés pour accompagner votre tofu. Pour compléter votre plat, optez pour un aliment à faible valeur en PointsFutés particulièrement savoureux qui ajoutera du piquant au repas (littéralement) ou une petite portion d’un aliment au parfum riche dont la valeur en PointsFutés est plus élevée, comme du parmesan. Et, bon appétit!