Alimentation
Explication du flexitarisme
Opter pour un régime alimentaire à base de plantes

Faites-vous partie des 51 pour cent de Canadiens qui souhaitent diminuer la quantité de viande qu’ils consomment sans l’éliminer complètement de leur régime? Que vos raisons soient basées sur la santé ou que vous ayez des inquiétudes sur la protection des animaux et de l’environnement, on ne peut pas nier que manger beaucoup d’aliments d’origine végétale est bénéfique pour nous et notre planète. Si vous aimeriez profiter des bienfaits d’un régime végétarien tout en maintenant un peu de souplesse par rapport à la viande, à la volaille, au poisson et aux fruits de mer, alors poursuivez la lecture pour découvrir le monde du flexitarisme.

 

Qu’est-ce que le flexitarisme?

 

Le flexitarisme est un régime alimentaire composé principalement d’aliments d’origine végétale. La viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer sont consommés en faibles quantités au besoin. Bien qu’il existe de nombreux bienfaits pour la santé d’un régime végétarien ou végétalien (comme la réduction des maladies cardiaques et du diabète de type 2) beaucoup d’individus sont incapables d’éliminer complètement les protéines d’origine animale ou ne veulent pas le faire. Le flexitarisme vous permet de profiter des avantages nutritionnels des deux mondes; l’abondance des substances nutritives contenues dans les aliments d’origine végétale ainsi que les vitamines, les minéraux et les bons gras qu’on trouve uniquement dans la viande, la volaille et les fruits de mer.

 

Conseils pour faire la transition vers le flexitarisme

 

Prenez l’habitude de célébrer les lundis sans viande (plusieurs fois par semaine!).

 

Si la viande occupe une place importante dans votre régime, alors choisir un jour de la semaine (par exemple : lundi sans viande) pour consommer des aliments d’origine végétale est un bon début. Réserver un jour de la semaine pour manger des repas végétariens vous obligera à essayer de nouvelles recettes et de nouvelles cuisines des quatre coins du monde. À mesure que votre connaissance des aliments d’origine végétale augmentera et que vous acquerrez l’assurance de les préparer, vous pourrez prolonger les lundis sans viande aux mardis sans viande et ainsi de suite. Essayez de choisir des jours où les repas sans viande ne seront pas difficiles. Par exemple, si vous avez l’habitude de savourer une part de pizza au pepperoni ou un hamburger les vendredis soirs, alors continuez d’en profiter. C’est la beauté du flexitarisme!

 

Modifiez vos repas préférés en incorporant des ingrédients végétariens

 

Une des manières les plus simples de manger des repas végétariens est de remplacer la viande, la volaille et les fruits de mer par des ingrédients d’origine végétale.

 

  • Essayez de faire vos propres hamburgers végétariens en utilisant des haricots, des lentilles, du tofu et des légumes hachés ou moulus (ou trouvez une marque du commerce d’aliments peu transformés pour les soupers de dernière minute). Essayez notre recette ici!
  • Ajoutez des protéines végétales texturées ou des lentilles dans les recettes nécessitant de la viande hachée ou de la volaille comme les sauces à la viande, le pâté chinois, la garniture pour les coquillettes farcies ou le Sloppy Joe maison. Si le changement vous semble trop important, n’hésitez pas à remplacer la moitié de la viande ou de la volaille par des protéines végétales texturées ou des lentilles et essayez graduellement de faire la recette sans viande.
  • Utilisez des pois chiches en purée à la place du thon en boîte quand vous préparez les sandwichs à la salade de thon. Ajoutez une pincée de varech en poudre pour donner au plat une saveur authentique et faites le plein de vos légumes croquants.

 

Organisez un repas-partage végétarien

 

Les repas-partage sont une excellente façon de vous habituer (vous et votre famille) aux recettes végétariennes et aux méthodes de cuisine. Vous pouvez vous inspirer d’un type de cuisine pour préparer votre repas-partage (comme la cuisine indienne, scandinave, japonaise ou mexicaine), d’un livre de recettes en particulier ou d’une fête. Non seulement vous aurez l’occasion d’essayer de nouveaux aliments, mais vous aiderez aussi famille et amis qui souhaiteront peut-être adopter le flexitarisme à leur tour.