Épanouissement

Enseigner la gratitude aux enfants

Comment orienter les jeunes vers un état d’esprit de reconnaissance

Ces jours-ci, le concept de se montrer reconnaissant jouit d’une popularité croissante. Avec des bienfaits allant d’un meilleur sommeil à une estime de soi rehaussée en passant par une agressivité atténuée et une meilleure santé physique et psychologique, il n’est pas étonnant que la gratitude ait la cote.

 

Or la gratitude n’est pas seulement pour les adultes. Enseigner aux enfants comment être reconnaissants peut améliorer leur bien-être et les rendre plus heureux. Nous avons donc recueilli des conseils à cette fin.  

 

Heidi McBain, thérapeute de couple et de famille au Texas, propose cette astuce simple, mais puissante : Donnez l’exemple.

 

« Nos enfants doivent nous voir éprouver de la reconnaissance pour tout ce qui se passe de bien dans nos vies afin qu’ils apprennent eux aussi à agir ainsi », dit-elle. « Cela peut être simple, comme remarquer les aspects positifs de situations qui semblent négatives. Vous pourriez également discuter avec vos jeunes de choses que vous notez dans un journal de gratitude, puis leur offrir un tel journal lorsqu’ils sont assez âgés pour faire de même. »

 

Il faut « être ouvert et honnête par rapport à vos propres réflexions et au fait que ce n’est pas facile. Cependant, si vous y travaillez chaque jour, vous pouvez créer un état d’esprit de gratitude », ajoute-t-elle.

 

Anitra Durand Allen, créatrice et maman en chef à The Mom on the Move, amène ses enfants à faire preuve de gratitude de manières interactives, par exemple en écrivant des notes de remerciement pour les cadeaux qu’ils reçoivent.

 

« C’est un art perdu et [une] tradition oubliée avec la venue des communications numériques, mais nous écrivons des notes de remerciement pour chaque cadeau que nous recevons », explique-t-elle. « Et si la personne qui nous a offert le cadeau habite à l’extérieur de la ville, nous lui postons une note. »

 

Ce processus de songer à la personne offrant le cadeau et de prendre le temps d’exprimer des remerciements aide les enfants à comprendre la gratitude non seulement à l’égard du cadeau, mais aussi à l’égard de la personne qui le leur a offert, explique-t-elle.

 

Mme Durand Allen est consciente aussi des termes qu’utilise sa famille en lien avec les tâches ménagères et les responsabilités.

 

« Nous ne disons plus que nous devons faire quelque chose. À la place, nous disons qu’il nous est donné de le faire », précise-t-elle. « Même lorsqu’il s’agit d’une tâche obligatoire, il nous est donné de ranger tout ce qui traîne de part et d’autre de la maison dans laquelle il nous est donné, fort heureusement, de vivre chaque jour. C’est un petit changement, mais concrétiser ce changement d’état d’esprit et aider [les enfants] à réaliser qu’ils devraient s’estimer heureux prend du temps. »

 

J. Paige Harley, coach en matière de rapports interpersonnels et médiatrice spécialisée dans la résolution de problèmes qui surviennent après le divorce, lors de divorces très conflictuels ou par rapport à la garde d’enfants, suggère d’utiliser les fêtes d’anniversaire de vos enfants en tant que moyen de leur enseigner la gratitude.

 

Par exemple, vous pouvez inclure une note sur l’invitation à la fête indiquant aux invités que leur présence à la fête est suffisante et qu’à la place d’un cadeau, s’ils le veulent, ils peuvent apporter un article à offrir en don à un établissement ou une œuvre de bienfaisance que vous et vos enfants voulez appuyer. (Mme Harley et ses enfants offrent des dons à leur hôpital local pour enfants.)

 

« Chaque année, après leur fête, nous livrons les jouets non emballés », déclare Mme Harley. « Constater l’impact de leur choix crée un esprit de générosité et de gratitude… ils peuvent redonner et voir d’autres enfants qui sont reconnaissants de leur générosité. »

 

Les choses pour lesquelles nous devrions être reconnaissants ne manquent pas, souligne Mme Harley, et ce que remarquent les enfants vous étonnera.

 

« Ne sous-estimez pas ce que peuvent faire les enfants », indique-t-elle. « N’hésitez pas à demander à vos enfants ce qui les intéresse, ce pour quoi ils sont reconnaissants et comment ils peuvent afficher leur gratitude. »