Dissiper les mythes sur les habitudes alimentaires qui renforcent le système immunitaire

Est-il possible de renforcer le système immunitaire par l’alimentation?

Avec la saison des rhumes et de la grippe qui approche, il n’y a jamais eu de meilleure occasion d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de votre système immunitaire et sur les moyens de le garder en bonne santé. Lisez ce qui suit pour découvrir la vérité surprenante sur l’incidence des aliments sur votre réaction immunitaire, et pourquoi le « renforcement » de votre immunité n’est pas tout à fait ce que vous croyiez.

Types d’immunité dans le corps humain

Pour connaître les habitudes alimentaires qui peuvent renforcer l’immunité, il est important d’en savoir un peu plus sur le système immunitaire lui-même. Le corps humain utilise deux types d’immunité pour se protéger : l’immunité innée et l’immunité adaptative ou acquise.

L’immunité innée désigne la première ligne de défense de l’organisme contre les agents pathogènes; ce mécanisme utilise des barrières telles que la peau, le mucus, l’acide gastrique, les larmes et les enzymes de la sueur.

L’immunité adaptative ou acquise concerne les agents pathogènes qui sont reconnus par l’organisme par le biais de la moelle osseuse, des ganglions lymphatiques et de la rate (entre autres). En présence d’agents pathogènes étrangers, ces parties du corps créent des anticorps, qui sont propres au virus ou à un autre type d’agent pathogène. Votre système immunitaire mémorise cette information afin de pouvoir créer les mêmes anticorps plus efficacement si vous êtes à nouveau exposé aux mêmes agents pathogènes.

À quoi ressemble une réaction immunitaire?

Les réactions immunitaires surviennent en cas d’inflammation, qui est la réaction de l’organisme à la maladie ou à la douleur. Bien que cela puisse sembler contradictoire, les symptômes mêmes qui indiquent que vous vous sentez mal sont la preuve que votre système immunitaire fonctionne. Par exemple, le rhume provoque de la fièvre et la production de mucus, qui sont tous deux des réponses immunitaires saines. Qu’est-ce qui les rend bénéfiques? La fièvre augmente la température pour tuer l’agent pathogène, et le mucus supplémentaire aide à l’éliminer du corps. En d’autres termes, s’il était possible de « renforcer » l’immunité par le biais de l’alimentation ou de suppléments, vous finiriez par vous sentir encore plus malade, et non pas mieux.

Peut-on renforcer son immunité par des aliments ou des suppléments?

Malgré les affirmations contraires du marketing, il est impossible de « renforcer » l’immunité par l’alimentation ou des suppléments. Certains produits, tels que le poivre de Cayenne, le vinaigre de cidre de pomme, le thé vert, le kombucha et d’autres aliments probiotiques, sont accompagnés d’affirmations selon lesquelles ils renforcent le système immunitaire, mais peu de preuves scientifiques les appuient.

Quel rôle jouent les nutriments dans la santé du système immunitaire?

S’il n’est pas possible de modifier votre système immunitaire existant par l’alimentation ou des suppléments, une alimentation saine et variée joue un rôle important dans le maintien de la santé de votre système immunitaire. Certains nutriments jouent un rôle dans la croissance des cellules et la fonction du système immunitaire, notamment les vitamines C et D, le fer, le sélénium, les protéines et le zinc. À moins que votre régime alimentaire soit extrêmement limité, il est peu probable qu’un supplément soit nécessaire (sauf la vitamine D, qui peut être difficile à obtenir en quantité suffisante si vous vivez dans des climats plus frais). Les prébiotiques et les probiotiques sont également importants pour maintenir en bonne santé votre microbiome intestinal unique, qui, à son tour, a un effet bénéfique sur la réponse immunitaire. Les prébiotiques sont essentiellement la nourriture de votre flore intestinale, et sont abondants dans l’ail, les bananes, les oignons et les asperges; cependant, tout régime alimentaire comprenant des fruits et des légumes devrait contenir une quantité suffisante de prébiotiques.

Comment maintenir votre système immunitaire en bonne santé (selon la science)

  • Adoptez une alimentation saine et variée, avec beaucoup de fruits et de légumes.
  • Profitez d’un sommeil réparateur de qualité, surtout au début d’une maladie.
  • Limitez ou supprimez l’alcool et les cigarettes, en particulier lorsque vous êtes malade.
  • Faites de l’exercice une partie intégrante de votre routine.
  • Lavez-vous les mains après être sorti, après être allé aux toilettes et avant de préparer des aliments.