Épanouissement

De petits gestes pour réussir

Comment se fixer des objectifs réalistes qui nous mèneront vers le succès.

 

Imaginons que nous tenons un paquet de 20 crayons dans notre main et que nous essayons de les casser (soit, c’est une idée étrange, mais ce n’est qu’un exemple). Nous ne pourrions probablement pas y arriver, quels que soient les efforts qu’on y mettrait. Le paquet serait tout simplement trop gros.

Mais rien de plus facile que de casser un seul crayon.

Cet exercice imaginaire illustre parfaitement comment le fait de s’acharner obstinément sur un seul grand objectif peut s’avérer infructueux. Mais on peut diviser pour régner : si l’on aborde l’objectif en se fixant des étapes plus petites et en s’attaquant à une seule d’elles à la fois, le processus devient alors gérable.

C’est la même chose lorsqu’il est question de perdre du poids : si l’on se concentre sur le chiffre ultime que l’on veut voir sur la balance, la tâche peut sembler écrasante et même impossible. Mais en la divisant en plusieurs étapes, on reprend tout de suite le contrôle. C'est plus facile d’atteindre chaque petit objectif et, par conséquent, chacun devient un tremplin vers la prochaine étape jusqu’à ce qu’on atteigne ce but ultime. En outre, en faisant de petits pas, on aura moins de mal à revenir sur la bonne voie si on manque une étape.

Voici un modèle pour aider à choisir et à atteindre de petits objectifs.

Être réaliste

Disons que nous voulons perdre 45 livres; c’est un gros paquet de crayons. Weight Watchers recommande de perdre du poids à un rythme d’environ une demie-livre à deux livres par semaine (on peut toutefois s’attendre à en perdre un peu plus au cours des deux premières semaines). Dans ce contexte, quel serait un objectif réaliste, disons, pour le mois à venir? (N’oublions pas que la perte pondérale peut varier d’une semaine à l’autre, mieux vaut donc évaluer notre progrès sur quelques semaines.)

Analyse de la situation

Peut-être voulons-nous perdre cinq livres ce mois-ci. On parle encore de plusieurs crayons. Comment s’y prendre pour y arriver un crayon à la fois? En envisageant des gestes précis qui permettront d’atteindre cet objectif. Le suivi préalable des aliments est peut-être le moyen tout indiqué pour s’en tenir à son budget de PointsFutés. On pourrait aussi remplacer les biscuits de la collation du soir par un biscuit et une pomme.

Créer une voie

Il est plus facile d’arriver à n’importe quel but, si l’on définit le « comment » aussi bien que le « quoi ». Si l’on souhaite faire le suivi préalable, c’est toujours possible de créer un rappel dans son téléphone intelligent à partir de l’application mobile ou un pense-bête sur l’ordinateur. Autre méthode efficace : garder la balance et les autres outils de mesure à portée de main sur le comptoir de la cuisine. Peu importe l’approche choisie, il s’agit d’éliminer les obstacles afin qu’elle puisse se glisser en douceur dans notre vie quotidienne.

Voir plus loin que la balance

Parfois, les résultats obtenus lors de la pesée de contrôle ne sont pas ceux que l’on espérait pour diverses raisons. Pour garder notre dynamisme et notre motivation lorsque cela se produit (c’est inévitable), on devrait aussi choisir des buts qui n’ont pas un rapport direct avec le poids, mais qui peuvent tout de même contribuer à améliorer notre santé et nous aider à perdre du poids.

Voici quelques exemples d’objectifs non liés au poids qui pourraient s’avérer efficaces :

  • Marcher un kilomètre sans pause.
  • Ajouter un fruit ou un légume à chaque repas.
  • Dormir sept à huit heures par jour.
  • Apporter son lunch au travail.