Alimentation

De la racine aux feuilles

Un guide pour une cuisine zéro gaspillage.

En voie de devenir l’une des tendances culinaires en vogue de 2019, le mouvement zéro gaspillage en cuisine en est un qui est avantageux pour l’environnement, votre santé et votre portefeuille. Incapable de savoir par où commencer ou comment cuisiner sans gaspiller? Ces suggestions vous aideront à voir vos recettes préférées et les ingrédients que vous utilisez habituellement sous un nouvel angle. Qui sait? Vous ressentirez peut-être même une sensation de joie et de libération la prochaine fois que vous serez devant un réfrigérateur apparemment vide.

 

Préparez un bouillon riche en saveurs

 

Faire un bouillon ou un fond maison est une excellente manière d’utiliser les restes de cuisine d’un même coup et est d’une simplicité désarmante. Commencez par indiquer sur de grands sacs de congélation réutilisables la date et le type de bouillon que vous aimeriez préparer (p. ex., « fond d’os de bœuf » ou « bouillon de légumes »). Utilisez ces sacs pour y mettre les divers restes de cuisine pendant quelques semaines ou même quelques mois. Une fois un sac rempli, versez son contenu dans une grande marmite, une mijoteuse ou un autocuiseur, recouvrez le tout d’eau froide et laissez mijoter de 60 minutes à 24 heures (l’utilisation d’une mijoteuse pendant une longue période de temps permet une cuisson sans danger). Utilisez le bouillon maison sur-le-champ ou laissez-le à la température ambiante et congelez jusqu’à 12 mois.

 

  • Récupérez les épluchures et les restes d’oignons (y compris la pelure), d’ail tranché ou rôti, de céleri, de carottes (sans les feuilles), de bulbes de fenouil, de champignons (y compris le liquide utilisé pour réhydrater des champignons séchés) et de poireaux.
  • Les os de poulet, de bœuf et de porc permettent de préparer un fond incroyablement riche, surtout lorsqu’ils sont rôtis pendant 40 minutes, en remuant de temps en temps, dans un four très chaud.
  • Les têtes et les arêtes de poissons ainsi que les carapaces de crevettes, de homards et de crabes peuvent servir à faire un bouillon de poisson au fumet délicat, parfait pour les bisques, les chaudrées et la bouillabaisse.
     

Revoyez le pesto traditionnel

 

Votre tiroir à légumes est-il rempli de verdures à l’allure piteuse qui se retrouveront dans le compost? Si vous avez répondu « oui » et que vous possédez un robot culinaire ou un mélangeur très puissant, il ne vous faudra que 10 minutes pour déguster un délicieux pesto maison. Pour préparer un pesto de base, vous aurez besoin de 500 ml à 750 ml (2 ou 3 tasses) de légumes verts hachés, d’environ 250 ml (1 tasse) de fromage râpé, d’huile d’olive et d’une poignée de noix ou de graines.

 

  • Les extrémités et les tiges de persil ou de coriandre, les légumes-feuilles fermes flétris (comme le chou frisé, la bette à carde, les feuilles de betterave et le rapini) et les légumes à salade ramollis feront tous un très bon pesto. Rincez-les sous l’eau froide et asséchez-les complètement avant de les utiliser, en ayant pris soin d’enlever les feuilles gluantes ou les tiges dures.
  • Râpez la croûte de tout fromage ferme qu’il vous reste au réfrigérateur, comme le parmesan, le pecorino et le gouda vieilli, pour ajouter une délicieuse touche crémeuse et acidulée au pesto maison.

 

Privilégiez les casseroles « touski »

 

Vous pouvez toujours compter sur une casserole les soirs où le réfrigérateur semble pratiquement vide. Tout ce qu’il vous faut, c’est une céréale ou des pâtes cuites, quelques légumes qui vous restent au fond du tiroir, une protéine et un ingrédient qui pourrait faire office de sauce et qui unirait le tout. Vous n’avez qu’à combiner les aliments, à les verser dans une cocotte, à garnir le plat de ce que vous avez sous la main et à le cuire dans un four moyennement chaud de 30 à 45 minutes. Vous aurez ainsi un repas chaud et nourrissant en deux temps trois mouvements – il se peut même que vous créiez sans le vouloir le nouveau mets préféré de toute la famille!

 

  • Les restants de riz, de quinoa ou de couscous sont parfaits pour les casseroles (ou vous pourriez finalement utiliser la petite quantité de céréales non cuites qui est dans le fond du sac depuis des mois). Également, des restes de pâtes ou un assortiment de pâtes sèches (prenez soin de vérifier que les temps de cuisson sont similaires) peuvent constituer la base de n’importe quelle casserole.
  • Pour ce qui est des légumes, il n’y a pas de limite : une petite carotte, quelques feuilles de chou frisé flétries, un demi-oignon, des restes de pommes de terre ou de patates douces en purée, quelques tomates un peu ramollies et un poivron qui a vu de meilleurs jours peuvent tous servir à rehausser une casserole. Vous pouvez toujours ajouter des légumes congelés et en boîte pour compléter le plat si vous êtes réellement à court d’aliments frais.
  • Si vous avez des restes de volaille ou de viande de la semaine, vous pouvez les couper en petits cubes et les ajouter aux autres ingrédients. Les derniers cubes de tofu cuit peuvent également faire l’affaire, tout comme du fromage ou des haricots cuits plus tôt pendant la semaine.
  • Utilisez des pots de restes de sauce pour pâtes, de salsa et d’antipasti pour constituer une sauce à base de tomates (vous pouvez toujours ajouter un peu d’eau à une petite quantité de sauce et la remuer afin qu’elle se verse aisément). Vous n’avez pas de sauce tomate ou vous avez envie d’autre chose? Les restes de sauce brune, les potages et les ragoûts consistants peuvent entre autres être utilisés pour lier les ingrédients d’une casserole.

 

Conservez la croûte du parmesan

 

Le véritable fromage Parmigiano-Reggiano a une croûte dure et, en apparence, immangeable à une extrémité. Elle se retrouve donc souvent au fond de la poubelle, ce qui constitue une réelle tragédie lorsque vous pensez au potentiel de l’humble croûte de parmesan! Conservez les croûtes de parmesan au congélateur et utilisez-les en entier pour ajouter une touche d’umami à n’importe quelle recette (n’oubliez pas d’enlever la croûte de parmesan avant de servir). Un bouillon ou un fond maison, un risotto, une soupe minestrone, des boulettes de viande, de la sauce à la viande et de la soupe italienne aux pois chiches ne sont que quelques-uns des nombreux plats dont la saveur sera rehaussée grâce à la croûte de parmesan.