Épanouissement

Créez un jardin d’été simple

Prenez plaisir à vous occuper de votre propre jardin

Il n’y a rien de tel que des tomates mûries au soleil provenant d’un marché public local. Leur goût ne se compare tout simplement pas à celui des tomates farineuses vendues en épicerie en décembre. Ne serait-ce donc pas merveilleux de savourer des fruits et légumes frais sans devoir composer avec les longues files d’attente, les réveils à l’aube et les coûts élevés associés aux marchés publics? Heureusement, il peut être facile de cultiver un jardin comestible, même pour les jardiniers débutants. Il n’est pas nécessaire non plus de disposer d’une vaste étendue de verdure puisque les légumes et fruits peuvent pousser dans une minuscule cour arrière urbaine, sur un petit balcon ou dans un espace intérieur. À vrai dire, il suffit d’avoir un peu de place et quelques conseils de démarrage pour faire croître un jardin et récolter de magnifiques ingrédients saisonniers tout au long de l’été.

Un petit pas à la fois

Vous pourriez être tenté de bâtir un énorme jardin dans votre cour arrière, mais jardiner peut exiger beaucoup de temps et coûter cher si vous commencez grand. Une petite parcelle de terre (1 à 2 mètres carrés au plus) est idéale si vous plantez directement dans le sol. Sinon, cultiver des plantes en pot est un moyen facile de vous initier au jardinage dans un espace restreint. Cette méthode convient aussi parfaitement lorsque vous n’avez pour terrain qu’un balcon ou un espace intérieur limité, mais bien ensoleillé. Optez pour quelque chose d’encore plus petit avec un jardin de dessus de comptoir dans lequel vous pouvez cultiver des herbes fraîches et des microplantes vertes. Plusieurs trousses à cette fin sont offertes sur le marché.

Choisissez judicieusement

Il est plus facile de faire pousser certains fruits et légumes que d’autres. Certains nécessitent plus ou moins de soleil et d’autres attirent davantage les insectes. Janine Duns, une paysagiste et jardinière professionnelle sur l’île de Vancouver, recommande aux débutants de privilégier des choix qui plairont à tous comme les tomates, les pois, la roquette, le chou frisé et le basilic. D’autres fruits et légumes faciles à cultiver incluent les épinards, la laitue frisée verte, la rhubarbe, les poivrons doux, les piments forts, les courgettes, les radis, l’ail et les betteraves.

Considérez les compagnons

Le compagnonnage est une technique de jardinage selon laquelle les plantes qui ont un effet bénéfique réciproque sont placées les unes à côté des autres dans le sol. Elle est efficace tant pour les fruits que pour les légumes et produit des plantes plus heureuses et offrant un meilleur rendement. Mme Duns suggère de planter des tomates et du basilic ensemble pour repousser les insectes et améliorer la saveur des tomates. Elle recommande aussi de planter ensemble des soucis et des haricots nains, car les soucis éloigneront les coléoptères des haricots nains (en plus d’embellir votre jardin grâce à leurs ravissantes fleurs jaunes).

Vous ne pensez pas être à la hauteur? Essayez de faire pousser des herbes

Les herbes fraîches sont un excellent moyen de commencer à jardiner à petite échelle. Le basilic, la menthe, le romarin, le persil, la coriandre et le thym peuvent être cultivés dans de très petits espaces pourvus qu’ils soient exposés directement au soleil. Les herbes peuvent aussi pousser sur le rebord de la fenêtre de votre cuisine. Coupez-en simplement des bouts au fur et à mesure que vous en avez besoin et profitez d’une saveur intense à un coût très réduit. Si elles sont bien entretenues, les herbes fraîches continueront souvent de pousser en automne et même en hiver lorsque les conditions de luminosité sont favorables.

Tirez parti de votre récolte!

Le côté pratique d’avoir des fruits et légumes tout juste récoltés de votre jardin est indéniable et saura sûrement vous combler. Manger sainement est aussi un avantage dont vous pouvez jouir en vous occupant de votre propre jardin, car comme le dit Mme Duns « depuis un mois, je récolte de la roquette et du chou frisé. Je crois en avoir trop planté parce que nous préparons des salades tous les soirs! ». Il est difficile de se fatiguer de la combinaison « tomates et basilic », mais si vous en avez assez des salades, vous pouvez préparer de la sauce tomate fraîche remplie de tous vos autres légumes. Si vous faites pousser des courgettes ou toute autre plante qui se développe rapidement, vos voisins pourront également profiter des fruits de votre travail. La rhubarbe peut être cuite pour en faire une simple compote que vous pouvez agrémenter de sucre vanillé, puis mélanger à du yogourt grec ou intégrer à des muffins maison. Si vous avez un surplus de tomates, de poivrons et d’ail, vous pouvez préparer de la salsa et ensuite la mettre en conserve pour une saveur fraîche et intense lors des mois plus froids. Pareillement, le basilic, le persil et la roquette peuvent être transformés en pesto pouvant être congelé dans des plateaux à glaçons à des fins d’utilisation ultérieure.