Épanouissement

Coup d’œil sur les coups de soleil

Comment s’en remettre et aider sa peau à guérir.

Vous avez un coup de soleil? Pas de panique – vous êtes certainement en bonne compagnie. Il est facile de rester dehors un peu trop longtemps ou d’oublier d’appliquer de l’écran solaire lorsqu’on s’amuse. Cependant, comme il est trop tard pour prévenir un coup de soleil (vous trouverez plus bas, toutefois, des conseils pour en éviter un la prochaine fois!), voici ce que vous pouvez faire pour aider votre peau à se rétablir.

Selon Alain Michon, directeur médical de la Ottawa Skin Clinic, les coups de soleil durent habituellement quelques jours.

 

« Pour l’instant, il n’y a pas de traitement éprouvé fondé sur des données probantes qui contrera les dommages subis ou accélérera le processus de guérison », explique-t-il. Ainsi, pour soigner un coup de soleil, il faut plutôt maîtriser la douleur et l’inflammation de la peau.
 

Tsippora Shainhouse, dermatologue à Los Angeles, offre ses meilleurs conseils pour se remettre d’un coup de soleil.

  • Prenez des anti-inflammatoires comme de l’ibuprofène ou de l’aspirine pour aider à soulager la douleur.
  • Mettez une fine couche de crème d’hydrocortisone (disponible en vente libre) deux ou trois fois par jour pour atténuer la rougeur et l’inflammation de la peau.
  • Essayez des compresses froides pour tenir à distance la sensation de picotement.
  • Appliquez du gel d’aloès, un soin classique pour les coups de soleil, afin de calmer la peau. La Dre Shainhouse recommande également de placer le gel au frigo au préalable pour qu’il ait un effet encore plus rafraîchissant. « Puisque l’aloès peut causer la dermatite de contact allergique, faites d’abord un essai avec une petite quantité de gel », indique-t-elle. « Aussi, si vous utilisez des produits du commerce, privilégiez ceux sans alcool pour minimiser le picotement. »
  • Si vous voulez essayer des remèdes entièrement naturels, le thé froid (le thé noir est le plus efficace) et le lait froid sont deux options, ajoute la Dre Shainhouse. Les tanins dans le thé peuvent aider à réduire la rougeur et apaiser la peau et l’acide lactique dans le lait peut aider à exfolier doucement la peau qui pèle.
  • Une fois que votre peau commence à desquamer, il est temps de l’hydrater – doucement. « Considérez des ingrédients comme la noix de coco et le beurre de karité pour hydrater et des ingrédients comme les céramides pour aider à réparer la barrière dermique », souligne la Dre Shainhouse. « Si votre peau peut tolérer une douce exfoliation, recherchez des lotions avec des hydroxyacides, comme du lactate d’ammonium. »
  • Évitez le soleil – un coup de soleil endommage la peau, explique la Dre Shainhouse. Par conséquent, alors que la guérison de votre peau est en cours, ne vous exposez pas au soleil. Si vous devez sortir dehors, assurez-vous de vous protéger en couvrant les endroits brûlés, en portant des vêtements protecteurs et de l’écran solaire dont le FPS est de 30 ou plus et en restant le plus possible à l’ombre.

Les coups de soleil peuvent se manifester de bien des façons incluant de faibles rougeurs et des cloques sur la peau qui peuvent enfler et éclater.

 

« Il faut nettoyer à l’eau et au savon doux les cloques qui éclatent, puis les couvrir d’un [morceau de] gaze trempée », précise le Dr Michon.

 

En cas de graves brûlures, dit-il, un onguent antibiotique pourrait s’avérer nécessaire. Il serait sage aussi de consulter un médecin.

 

Comment éviter un coup de soleil la prochaine fois

 

« Les dommages causés par le soleil sont cumulatifs », déclare la Dre Shainhouse. « Seulement 23 pour cent de l’exposition à vie a lieu avant l’âge de 18 ans. Il n’est jamais trop tard pour entamer une routine saine de soins de la peau pour lutter contre les effets nuisibles du soleil. »

 

Minimiser votre exposition au rayonnement ultraviolet direct lors des périodes d’ensoleillement intenses est essentiel, dit-elle, et vous protéger la peau lorsque vous êtes dehors est la prochaine étape la plus importante.

 

  • Évitez d’être dehors durant les périodes d’ensoleillement intenses – habituellement de 11 h à 15 h ou de 10 h à 16 h en été.
  • Portez des vêtements de protection solaire. « Certains vêtements sport sont faits d’un tissu capable de bloquer les rayons ultraviolets comme le témoigne leur facteur de protection contre les rayons ultraviolets (FPRUV ou UPF en anglais) », signale la Dre Shainhouse. « Un FPRUV de 50 ne permettra qu’à 1/50 (2 pour cent) des rayons ultraviolets de s’infiltrer. »
  • Portez un chapeau à rebord large lorsque vous êtes dehors ou en voiture avec le toit ouvert. « Chaque pouce du rebord couvre 10 pour cent du visage ou de la peau. Donc, recherchez un rebord de trois pouces dans la mesure du possible », déclare-t-elle. « À titre de rappel, une casquette de baseball couvrira le cuir chevelu, le front et la majeure partie du nez, mais ne protégera pas les côtés du visage, les oreilles ou la nuque. »
  • Portez des lunettes de soleil offrant une protection UV.
  • Appliquez tous les jours un écran solaire à large spectre avec un facteur de protection solaire de 30 ou plus sur toute la peau exposée. « Ce type d’écran bloque les rayons UVA [qui causent le vieillissement de la peau et le mélanome] ainsi que les rayons UVB [qui causent les cancers de la peau sans présence de mélanome, dont les cancers basocellulaires et les carcinomes épidermoïdes, et les mélanomes] », affirme la Dre Shainhouse. « Le facteur de protection solaire indique la capacité de l’écran solaire à empêcher les rayons UVB d’endommager la peau. »

Et il est important d’appliquer de nouveau de l’écran solaire si vous êtes dehors plus de deux ou trois heures ou si vous nagez ou transpirez beaucoup, dit-elle.