Comment renouveler votre esprit lorsque vous êtes épuisé sur le plan émotif

Des experts partagent quatre façons d’augmenter la résilience lorsque le monde semble lourd.

 

Il ne faut pas se blâmer si ces derniers mois vous ont donné un sentiment d’épuisement. Entre les ravages continuels d’une pandémie, une profonde prise de conscience nationale face à l’injustice raciale et, en fait, l’état du monde en général, un certain niveau d’épuisement est tout à fait normal en ce moment. Les experts ont même donné un nom à l’état mental qui peut se développer en subissant ce type d’intensité soutenue : l’épuisement émotionnel.

L’épuisement émotionnel peut survenir lorsque nous subissons un stress intense ou lorsque nous sommes trop préoccupés à répondre aux besoins et aux attentes des autres. Et nous sommes particulièrement vulnérables lorsque nous ignorons les signes physiques avant-coureurs qui nous indiquent que nous sommes épuisés sur le plan émotif. « Nos corps veulent se reposer », indique une psychothérapeute de New York Paki Chireah, LCSW. « Ils n’aiment pas la surstimulation. »

Les signes courants d’épuisement émotionnel comprennent l’irritabilité, la tension musculaire (notamment la douleur au cou) et les perturbations des habitudes de sommeil, selon une travailleuse sociale clinicienne agréée Melissa Ifill qui exerce également son métier à New York. Et le début peut être sournois : beaucoup de personnes au début de l’épuisement « ne comprennent pas pourquoi elles se sentent de mauvaise humeur ou pourquoi elles n’ont pas la même capacité à faire de la place aux autres », explique Mme Ifill.

La bonne nouvelle, c’est que l’épuisement émotionnel n’est pas un état permanent. Une fois que vous l’aurez constaté, quelques stratégies quotidiennes pourront vous aider à vous sentir plus résilient. Vous trouverez ci-dessous des conseils de nos experts pour refaire le plein d’énergie mentale sans négliger le travail que vous voulez faire dans le monde. 

 

Respirez pour revigorer votre corps

 

Étant donné la façon dont l’épuisement émotionnel peut se faire ressentir physiquement, il peut être utile de trouver des moyens de renforcer son corps, explique Mme Ifill. Elle recommande un exercice simple à toute personne qui se sent dépassée en ce moment : la respiration diaphragmatique profonde. Pour faire l’exercice, trouvez un endroit calme et mettez-vous dans une position de repos confortable. Inspirez lentement en comptant jusqu’à cinq et ressentez l’air descendre au bas de votre ventre. Retenez votre respiration en comptant jusqu’à quatre. Ensuite, comptez jusqu’à dix en expirant lentement. Répétez le processus depuis le début au moins deux autres fois. 

Beaucoup de gens ont constaté qu’ils étaient plus lucides après avoir pris de grandes respirations, mentionne Mme Ifill. « Cela permet à votre système nerveux de ralentir », explique-t-elle, « ce qui vous donnera ensuite la capacité de prendre des décisions de façon différente. » 

 

Décidez à quel moment vous consultez les nouvelles

 

Beaucoup d’entre nous ne sont pas en mesure de se déconnecter entièrement du monde – les nouvelles quotidiennes ont une incidence directe sur nos vies et nos collectivités. Mais rester informé ne signifie pas forcément surveiller les chaînes de télévision par câble et les médias sociaux à tout moment. Selon Mme Ifill, avoir l’habitude de regarder un écran 24 heures sur 24 peut en effet empêcher les gens « de profiter du moment présent lorsqu’ils font des activités qui pourraient leur apporter réellement de la joie. »

Plutôt que de gaspiller votre énergie à explorer les chaînes et à consulter les médias sociaux de façon constante, envisagez de fixer des limites sur la manière et le moment où vous consultez les nouvelles et d’autres formes de médias. Il est peut-être préférable de désactiver vos alertes Twitter et de consulter l’application deux fois par jour, par exemple, ou de ne regarder qu’une seule émission d’actualités chaque matin. Mme Ifill recommande également d’éteindre votre téléphone au moins 30 minutes avant de vous coucher tous les soirs. Cela vous permet de « prendre le temps volontairement de préparer le corps au repos », indique-t-elle. Pour se ressourcer, il est important d’intégrer des moments dans votre vie qui n’ont pas de stimulation provenant d’un écran, explique-t-elle. 

 

Article connexe : Neuf conseils qui pourraient vous aider à mieux dormir ce soir

 

Trouvez quelqu’un qui est en mesure de vous écouter

 

Certains d’entre nous croient qu’être fort signifie être inébranlable et faire preuve de détermination en silence face aux défis et aux difficultés de la vie. « Les gens sont souvent mal à l’aise à l’idée de ressentir des émotions difficiles », mentionne Mme Chireah. 

Cependant, lorsque nous faisons preuve d’une autonomie complète, nous passons à côté du pouvoir réparateur d’être vu et compris par les autres. C’est pourquoi Mme Chireah conseille de ne pas garder ces ressentiments pour soi. Si possible, faites appel à vos amis et vos proches qui peuvent prendre le temps de vous écouter sans essayer de tout régler. Essayez une phrase du genre : « Cette semaine a été très dure pour moi alors je souhaiterais une écoute attentive et je t’en serais très reconnaissant. » L’objectif n’est pas de trouver une solution magique, explique Mme Chireah. L’important, c’est d’être entendu et compris par quelqu’un qui possède les mêmes valeurs, afin de vous permettre d’aller de l’avant.

 

Acquérez une pratique quotidienne

 

L’épuisement émotionnel peut se former lorsque nous n’accordons pas la priorité à notre bien-être intérieur. Mme Chireah recommande donc de prendre au moins quelques minutes chaque jour pour faire une activité qui vous est dédiée. L’activité peut être directement axée sur votre état d’esprit, comme écrire dans un journal ou méditer, ou encore quelque chose de moins structuré, comme écouter de la musique ou se promener dans un sentier près de chez vous. Cette activité sert vraiment à « se donner le temps d’être lent, à être à l’écoute de ses pensées et à laisser aller ses émotions », déclare Chireah. 

Les deux spécialistes approuvent ce raisonnement : le bien-être mental est important pour continuer notre vie dans ces circonstances exceptionnelles. Si vous pensez que vous pourriez tirer profit d’un soutien supplémentaire pour faire face à des sentiments d’épuisement émotionnel, il peut être utile de communiquer avec un thérapeute agréé. L’American Psychological Association met ce guide utile à votre disposition pour commencer.

--

Rachelle Bergstein est une écrivaine, auteure et éditrice spécialisée dans le style de vie. Son dernier livre s’intitule Brilliance and Fire: A Biography of Diamonds.