Histoires à succès

Comment Mae a trouvé son chemin

Mae a perdu 134,8 lb. 

« Je me suis rendu compte que nous devrions tous vivre ainsi, pas seulement ceux qui essayent de perdre du poids. »

En approchant son trentième anniversaire, Mae se rapprochait aussi des 300 livres. Elle savait qu’elle devait changer ses habitudes de vie et cesser d’être sédentaire et d’engouffrer des repas rapides. Après avoir connu les hauts et les bas d’un régime à faible teneur en glucides, elle s’est abonnée à Weight Watchers En Ligne et a perdu 125 livres!

Dans ses propres mots

« Quand on est obèse toute sa vie, cela occupe toutes nos pensées », affirme Mae. « Je passais mon temps à me dire : “je commencerai dès lundi” ou “au début du mois prochain”. Une excuse n’attendait pas l’autre. J’avais essayé d’autres régimes auparavant et j’avais perdu environ 70 livres en suivant une diète à faible teneur en glucides. Malheureusement, je voulais manger un beignet chaque jour. Alors, quand je cédais finalement, j’en mangeais dix plutôt qu’un. En plus de reprendre le poids que j’avais perdu, j’en rajoutais. À 280 livres, je me dirigeais tout droit vers le diabète de type 2, l’hypertension, les problèmes de cholestérol, et quoi d’autre encore. Mon trentième anniversaire approchait et j’ai finalement décidé de prendre ma santé en main une fois pour toutes. Weight Watchers me plaisait tout particulièrement parce que ce n’était pas vraiment un régime. Il s’agit plutôt de suivre des directives saines pour adopter de bonnes habitudes alimentaires que nous conserverons toute notre vie. Je me suis abonnée à Weight Watchers En Ligne et je ne l’ai jamais regretté. »

Pour un bon départmaep_1043_after

« J’ai choisi Weight Watchers En Ligne parce que je suis à l’aise avec la technologie. J’adore tout faire en ligne et sur mon téléphone. Utiliser l’@ssistant me semble tout à fait normal. Avec l’application, je peux exécuter le suivi et vérifier la valeur en PointsPlusMD des aliments. C’est un véritable jeu d’enfant pour moi. »

« Ce que j’aime de Weight Watchers, c’est que la plupart des fruits et légumes ont une valeur en PointsPlus nulle. Et tout est permis. Si j’ai envie de manger un beignet, c’est possible. Mais le plus drôle, c’est que depuis que j’y avais droit, je n’en avais plus autant envie. Je sais aussi que c’est très important de boire de l’eau. Avant j’ingurgitais beaucoup de boissons gazeuses, alors que maintenant, je ne bois que de l’eau. J’en consomme près de trois litres par jour! »

Apporter des changements

« Avant Weight Watchers, mes habitudes alimentaires étaient atroces. Il m’arrivait de consommer des repas rapides deux ou trois fois par jour. Comme je travaille beaucoup, c’était plus simple comme ça. Je n’étais pas à l’aise dans la cuisine, donc c’était plus facile d’acheter mes repas d’un restaurant-minute. Puisque je ne mesurais pas mes portions, elles étaient énormes et je mangeais souvent des aliments cuits à la friteuse. En réalité, mon alimentation était totalement déficiente. »

« J’apprends maintenant à cuisiner! Le concepteur-recettes m’a été d’une grande utilité. On a qu’à entrer les ingrédients, diviser par le nombre de portions et il indique le nombre de PointsPlus du repas. On l’ajoute à nos favoris et tout est prêt pour la prochaine fois. »

Une plus grande sociabilité

« Au début de ma perte de poids, j’ai commencé un blogue et je me suis inscrite à Twitter pour pouvoir communiquer avec d’autres gens qui essayaient de perdre du poids. Mon objectif n’était pas que mon blogue soit lu par une foule de gens, mais je croyais tout simplement que ce serait une manière intéressante de documenter mon cheminement. Soudainement, j’avais un immense lectorat. Au cours des années, j’ai reçu quantité de courriels de gens qui me disaient qu’ils me suivaient depuis le début et que je les avais inspirés à perdre du poids. C’est un sentiment incroyable.

Se mettre en forme

« Lorsque j’étais obèse, je ne suivais aucun programme de conditionnement physique. Je pouvais, tout au plus, monter une volée d’escaliers à mon bureau. Si j’essayais d’en escalader deux, j’étais complètement essoufflée. Mais dès que j’ai constaté des résultats sur la balance, j’ai embauché une entraîneuse personnelle pour enrichir mon programme de conditionnement physique. Je me souviens de l’une de nos premières séances. Elle m’a simplement demandé de traverser la rue en courant. Je pesais toujours plus de 200 livres à ce moment-là et parcourir cette courte distance m’a complètement épuisée. Maintenant, je peux courir cinq kilomètres et j’ai beaucoup plus de résistance. Je m’entraîne environ cinq jours par semaine. Si je ne vais pas au gym quelques jours, je me sens étrangement perdue. J’ai hâte d’y retourner. Jamais je n’aurais cru pouvoir dire cela un jour. »

Lentement et sûrement

« Je dis à ceux qui veulent perdre du poids d’être patients. On doit se fixer des objectifs de cinq ou même trois livres à la fois. Qu’il y ait une perte chaque semaine ou pas, on améliore quand même notre santé. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais le chiffre sur la balance n’est pas si important que ça. Que l’on soit mince ou obèse, on doit toujours manger sainement et rester actif. C’est ainsi que l’on perd des centimètres et des kilos. »

Un vieux passe-temps renaît

« J’ai toujours été un garçon manqué et depuis que j’ai l’âge de conduire, j’aime les voitures : j’adore les modifier pour qu’elles soient plus rapides ou plus belles. J’affectionne particulièrement les petites voitures sport compactes. La plupart d’entre elles sont étroites et dotées de sièges baquets. C’était gênant lorsque je devais me tasser pour monter dans ces autos. J’ai même eu recours à une rallonge pour que la ceinture de sécurité me fasse convenablement. C’est maintenant chose du passé. Je suis confortable dans n’importe quelle voiture. Perdre du poids m’a certainement permis de profiter beaucoup plus de mon passe-temps. »

Un nouveau mode de vie

« Quand j’étais obèse, je voulais passer à l’arrière-plan le plus possible. Je ne voulais pas que personne ne me voie. Je ne me maquillais pas et je remontais mes cheveux en un vulgaire chignon. Maintenant, avant de m’endormir, je pense aux vêtements et à la coiffure que je vais porter au travail le lendemain. Ça me fait tout drôle parce que je n’ai jamais été très féminine alors que maintenant, je me préoccupe de mes souliers et de bien agencer mes bijoux avec mes robes. Je marche comme sur un nuage et j’adore me sentir à l’aise partout où je vais. »

« Weight Watchers m’a enseigné qu’il devrait en être ainsi pour tout le monde, pas simplement pour ceux qui tentent de perdre du poids. Je suis en bien meilleure santé aujourd’hui. Je n’ai pas encore atteint mon objectif de poids, mais je l’ai constamment en vue. En plus de la perte de poids, il y a d’autres réussites tout aussi importantes. Je m’achète des vêtements un peu plus fréquemment maintenant que je porte des tailles à un seul chiffre! »

Le meilleur dans tout cela

« Lors de mon évaluation annuelle, mon patron me répétait toujours la même chose : “Tu es formidable, mais tu devrais être plus gentille. Avoir une attitude plus joviale.” À l’époque, je ne comprenais pas. Pourquoi devrais-je être joviale? Pourquoi était-ce nécessaire d’être artificielle? Je sais aujourd’hui que je peux être gentille tout en gardant mon naturel. Depuis que j’ai perdu du poids, je suis plus heureuse. Je suis enchantée d’être telle que je suis, en plus petite et fière d’avoir changé à partir de l’intérieur. D’ailleurs, ça se voit dès que j’entre dans une pièce. »

*Les personnes suivant le Plan Weight Watchers peuvent s’attendre à perdre de 1 à 2 livres par semaine.

** Mae a perdu du poids avec un programme Weight Watchers précédent