Comment instaurer un revenu d’appoint

Des conseils pour faire passer votre loisir ou le projet qui vous passionne au niveau supérieur.

 

Si vous avez déjà voulu vous instaurer un revenu d’appoint, mais que vous n’êtes pas certain de savoir comment le faire, vous n’êtes pas seul. Plusieurs d’entre nous avons des loisirs que nous souhaiterions pouvoir monétiser ou de grandes idées que nous aimerions secrètement transformer en entreprises qui existent réellement. Comme certains d’entre nous ont été mis à pied et doivent penser à de nouvelles opportunités de carrière et étant donné que d’autres ont davantage de temps libre, c’est l’occasion de commencer à réfléchir à la transformation de notre loisir en un emploi.

Si vous pensez vous instaurer un revenu d’appoint, mais que vous ne savez pas par où commencer, ces conseils pourraient vous aider à faire le premier pas.

 

Réfléchissez d’abord

 

Avant de vous lancer et de vous créer un site Web pour vos bijoux artisanaux ou votre blogue de recettes, il est important de prendre un peu de temps pour réfléchir à ce que vous voulez faire et pourquoi.

« Nous nous adonnons à des loisirs parce que nous les aimons, et le plus souvent, il s’agit du seul moment où nous pouvons nous détendre et avoir du temps pour nous-même. Quand nous pensons à nous lancer dans une petite entreprise commerciale, c’est un tout autre domaine », souligne Nicole Garcia, agente en chef du marketing de Most Craft. « Au fil du temps, la passion peut être submergée par des frustrations qui poussent certaines personnes à abandonner leurs rêves. C’est pourquoi il est important de réfléchir à des moyens utiles pour y voir clair, peu importe à quel point vous aimez ce que vous faites. »

Elle vous recommande d’imaginer le résultat à long terme de votre revenu d’appoint. Demandez-vous si vous pouvez vous engager à transformer un loisir en une entreprise.

« Essayez de vous imaginer dans un mois ou dans un an pour savoir si c’est quelque chose que vous souhaitez entreprendre. Profiter de cette passion intarissable est un bon point de départ pour faire démarrer les choses. »

 

Connaissez votre pourquoi

 

Comme pour tous les objectifs que vous vous fixez, le fait de savoir pourquoi – votre raison – vous les poursuivez peut vous permettre de l’atteindre réellement. C’est la même chose pour une entreprise commerciale. 

« Assurez-vous de comprendre votre “pourquoi” derrière la création de votre entreprise », dit Deborah Sweeney, fondatrice et directrice générale de MyCorporation.com. « Cette raison ne devrait pas être basée seulement sur le fait de gagner de l’argent. Vous aimeriez peut-être vous instaurer un revenu d’appoint afin de faire une différence dans votre communauté et d’aider à améliorer des vies. Sinon, vous souhaitez peut-être poursuivre un loisir ou un intérêt qui vous passionne naturellement ou que vous souhaitez explorer comme exutoire créatif. Lorsque vous avez compris votre pourquoi qui vous pousse à créer une entreprise, vous pouvez alors commencer à vous fixer des objectifs à court et à long terme pour ce revenu d’appoint. Ces objectifs devraient être atteignables et stimulants. »

 

Connaissez votre réseau
 

« Avant d’accrocher votre public cible, commencez par votre famille et vos amis pour débuter », mentionne Mme Garcia. « Souvent, vous seriez surpris de constater à quel point le message se transmet rapidement en une semaine environ. De plus, il convient de souligner que le fait de travailler dans un environnement familier au départ est un bon moyen pour vous d’obtenir de la rétroaction et de vous améliorer au fur et à mesure que vous prenez de l’assurance. »

 

Élaborez un plan et apprenez des autres entrepreneurs

 

« Alors que la motivation pour faire les choses est un élément que nous devrions avoir en tant qu’entrepreneurs, sans connaître la logistique, tout cela peut alors dégénérer si vous n’êtes pas préparé », dit Mme Garcia. « De mon côté, ce que j’ai fait, c’est d’effectuer des recherches en ligne sur ce que les autres font. J’essaie d’imiter ce qu’ils font qui fonctionne et de l’appliquer à mon entreprise qui démarre. »

Vous pouvez ensuite étendre cette étape de planification et de recherche à un modèle opérationnel et à un plan opérationnel plus formel.

 

Établissez un modèle opérationnel

 

« Votre modèle opérationnel variera en fonction de vos offres ou de vos services, mais il doit prouver que votre entreprise a la capacité de générer des revenus », explique Mme Sweeney. « Un modèle opérationnel est défini par quatre facteurs : 1) la différenciation et la tarification; 2) le marketing et les ventes; 3) les méthodes de production et de livraison; et 4) la satisfaction du client, qui est un objectif que votre entreprise continuera toujours à viser et à atteindre. »

 

Rédigez un plan opérationnel

 

« Ce document servira de plan directeur pour votre entreprise », souligne Mme Sweeney. « Il vous permettra de définir les objectifs et les étapes importantes de l’entreprise ainsi que de déterminer comment vous ferez pour les atteindre. »

 

Incorporez votre entreprise

 

« Incorporez votre entreprise en tant que structure commerciale, comme une société par actions, une société en nom collectif ou une société à responsabilité limitée (SARL) », suggère Mme Sweeney. « Ce point est essentiel au moment où votre revenu d’appoint commence à prendre son envol, car une structure commerciale permet à l’entreprise d’agir comme une entité juridique distincte de son propriétaire. Vous pouvez également commencer à établir votre crédibilité auprès des consommateurs et même à économiser de l’argent sur les taxes, en fonction de la constitution de votre entité. »

 

Obtenez un numéro d’identification fiscale

 

Mme Sweeney conseille également d’obtenir un numéro d’identification fiscale pour votre entreprise.

Avec tous ces conseils en main, si vous vous sentez prêt à lancer votre revenu d’appoint, donnez-vous la permission d’essayer.

« Mon meilleur conseil est seulement de commencer! » dit Corrie Alexander, blogueuse et fondatrice de thefitcareerist.com. « Je connais tellement de personnes qui abandonnent avant même de commencer parce que c’est un nouveau secteur et qu’ils ont peur d’échouer. (J’étais l’une d’entre elles!) Il suffit de commencer et de voir ce qui se passe, car vous ne saurez pas ce que vous pouvez réaliser si vous n’essayez pas. »

Mme Alexander rappelle aux nouveaux entrepreneurs d’être patients avec eux-mêmes. 

« N’oubliez pas que l’entrepreneuriat, à quelque niveau que ce soit, est une expérience d’apprentissage permanent. Rien de ce que vous ferez ne sera jamais “parfait”. Mais chaque pas que vous ferez vous aidera à grandir et à faire de votre revenu d’appoint quelque chose dont vous serez vraiment fier! »