Épanouissement

Comment faire une pause des médias sociaux

Un aperçu des bienfaits de se déconnecter.

Ces jours-ci, les médias sociaux sont un incontournable de la vie, à moins que vous ne choisissiez activement de les éviter à chaque occasion. (Toutes nos félicitations, en pareil cas!) Bien que les médias sociaux puissent être un merveilleux outil pour rester en contact avec des gens, établir des rapports professionnels et se faire connaître, trop parfois ne vaut rien.

 

« Les médias sociaux peuvent être difficiles à gérer », explique Caroline Topperman, coach et auteure d’articles de style de vie sur le site Style on the Side. « Dans l’ensemble, il s’agit d’un moyen amusant de se tenir au courant de ce que font amis et parents ou de jeter un coup d’œil aux plus récentes tendances. Cependant, en moins de deux, votre journée peut disparaître dans un gouffre de temps gaspillé. »

 

Comment savoir si vous consacrez trop de temps aux médias sociaux

 

« En général, si vous trouvez que vous ne sortez pas dehors – oui, cela veut dire bouger – ou que vous ne terminez pas tout votre travail, alors vous passez probablement trop de temps à défiler dans vos fils de nouvelles », affirme Mme Topperman.

 

Emily Mendez de On the Wagon, une ressource en toxicomanie et en santé mentale, déclare que si vous n’achevez pas votre travail ou vos autres responsabilités, c’est signe que vous consacrez trop de temps aux médias sociaux.

« Vous pourriez alors éprouver des sentiments de culpabilité ou d’anxiété », dit-elle. « Vous saurez que votre utilisation des médias sociaux est excessive lorsqu’elle a une incidence négative sur votre humeur ou comportement. »

 

Avantages et inconvénients des médias sociaux

 

Selon Mme Mendez, les médias sociaux permettent d’en apprendre plus sur d’autres cultures et perspectives, d’obtenir de l’information sur des événements courants et d’échanger avec des personnes dans le monde entier. Des études ont aussi démontré que l’utilisation des médias sociaux atténue la solitude, surtout chez les aînés, précise-t-elle.

« Les médias sociaux peuvent être une excellente source d’inspiration, en particulier si vous cherchez à vous améliorer », indique Mme Topperman.


« Le problème survient quand vous passez trop de temps à socialiser [sur les médias sociaux] et pas assez de temps à travailler certains aspects de votre personne. Vous êtes le maître de votre succès et il est important de ne pas l’oublier », dit-elle.

 

« Il y a également le problème de distinguer la réalité de la fantaisie », ajoute Mme Topperman. « La fantaisie est bénéfique parce qu’elle nous permet de rêver. Par contre, ce que nous voyons sur les médias sociaux n’est pas toujours réel et lorsque cela commence à influer sur la façon dont nous nous envisageons, le moment est venu de fermer la session. »

De plus, passer trop de temps sur les médias sociaux peut limiter la productivité et causer de l’anxiété et de la dépression, souligne Mme Mendez. « [Les médias sociaux] peuvent aussi servir de plateforme pour l’intimidation et d’autres comportements négatifs comme promouvoir la haine », explique Mme Mendez.

« Si vous constatez que vous passez plus de temps à défiler dans les médias sociaux qu’à interagir avec vos amis et parents, cela indique probablement que vous devriez déposer votre téléphone. Par ailleurs, lorsque le contenu que vous voyez commence à influer de manière négative sur vous, [par exemple] en vous rendant jaloux de quelqu’un qui semble être plus jeune, plus mince, plus riche, alors il est certainement temps de cesser de suivre le compte en question et d’éteindre votre appareil », dit Mme Topperman.

 

Bref, « si l’utilisation des médias sociaux nuit à votre travail, à vos rapports interpersonnels ou à votre bien-être, il vous faut une pause », affirme Mme Mendez.

 

Comment vous déconnecter

 

Quant à la durée de la pause que vous devriez faire, Mme Mendez déclare qu’il s’agit d’une décision très personnelle qui dépend de l’individu.

Elle recommande de remplacer le temps que vous auriez consacré aux médias sociaux par autre chose. « Choisissez un passe-temps ou une activité qui vous procurera de la joie et vous avantagera d’une certaine manière. Ainsi, vous vous sentirez mieux. »

Mme Topperman est d’accord sur le fait que la longueur de votre pause des médias sociaux est un choix personnel, mais elle recommande de commencer par une journée.

 

« Faites-vous simplement un devoir pendant 24 heures de ne pas regarder votre téléphone, sauf pour le travail essentiel », souligne-t-elle. Et si cela ne fonctionne pas comme prévu, elle vous suggère d’essayer d’appliquer cette stratégie en fin de semaine. « Partez en escapade avec votre famille et laissez votre téléphone dans votre poche. »

 

« Le moyen le plus facile de vous déconnecter est de remplir votre journée d’autres activités afin que vous ne soyez pas tenté de jeter un coup d’œil à votre vie en ligne », dit Mme Topperman. « Les jours de semaine, il pourrait être plus difficile de procéder de la sorte parce que vous avez probablement déjà une routine. Cela dit, vous pouvez toujours éteindre votre téléphone et assister à un cours amusant après le travail. Vous pouvez aussi faire une promenade en famille en soirée ou simplement lire un livre qui vous intéresse depuis longtemps. »

 

Si vous n’êtes pas prêt à prendre autant de recul, à tout le moins Mme Topperman vous recommande de ne pas consulter votre téléphone après 21 h ou 21 h 30 chaque soir. « Allez lire un livre, prenez un bain pour vous détendre ou sortez faire une promenade. Ces démarches vous calmeront et un sommeil plus reposant et agréable en résultera. »