Comment faire face à 4 types de pensées décourageantes

Avancer vers des objectifs sains veut parfois dire envisager les choses un peu différemment.

Quand les temps sont durs et que le monde entier semble être à l’envers, vos objectifs de mieux-être personnels pourraient paraître futiles ou insignifiants. Or, ils sont importants parce que vous êtes important et accorder la priorité à votre mieux-être peut être essentiel pour vous aider à surmonter les obstacles et les difficultés, explique la psychologue clinicienne, Chloe Carmichael, Ph. D., à New York.

Si vous vous sentez désemparé ou découragé depuis un moment, vous maîtrisez peut-être mieux la situation que vous le croyez, dit-elle. Continuez de lire pour des stratégies qui vous aideront à changer vos pensées et à reprendre le contrôle. 

 

Conseils pour affronter avec succès des pensées décourageantes

 

 

Si vous pensez « J’ai vraiment dévié du droit chemin en faisant de mauvais choix alimentaires ce mois-ci », essayez « Qu’ai-je appris à mon sujet ce mois-ci? » 

 

Manger à répétition de manière peu optimale peut facilement être démoralisant. Par contre, vous réprimander pour les quantités excessives de croustilles que vous avez englouties ne vous aidera sans doute pas beaucoup à l’avenir, affirme Mme Carmichael. À la place, considérez ce revers comme une occasion de réfléchir à ce qui s’est passé et de vous renseigner : Quels sont quelques-uns des facteurs qui ont mené au dérapage de votre alimentation? Était-ce le stress engendré par un visionnement incessant de nouvelles? Vos journées manquent-elles de structure? Vos journées sont-elles trop structurées — p. ex., avez-vous constaté l’écart après avoir consommé la même salade fade trois jours de suite au dîner?

Peu importe ce que vous apprenez, évitez de vous culpabiliser et utilisez l’information que vous recueillez pour vous aider à vous alimenter plus sainement à l’avenir. Vous concentrer sur un état futur voulu pourrait augmenter votre motivation et votre engagement à l’égard d’un objectif, selon une revue d’études publiée en 2017 dans Consulting Psychology Journal: Practice and Research. Certaines pratiques à retenir pourraient inclure limiter votre exposition aux nouvelles, faire le suivi à l’avance de vos collations en après-midi et donner un nouvel élan à vos salades.

 

Si vous pensez, « Le centre de conditionnement physique est fermé — je suis tellement triste de ne pas pouvoir m’entraîner », essayez « En attendant de pouvoir retourner au centre de conditionnement physique, je ferai une promenade tous les jours à la place. »

 

Certaines pensées contre-productives devraient être soumises à l’épreuve de vérité, indique Mme Carmichael. Dans le cas présent, un énoncé factuel (le centre de conditionnement physique est fermé) passe directement à une conclusion présumée (je ne peux m’entraîner). Ce raisonnement quelque peu douteux peut vous amener à négliger des solutions de rechange viables, ajoute Mme Carmichael. Son conseil : lorsque vous vous sentez impuissant ou coincé, écrivez ce qui provoque en vous ce sentiment. Puis, examinez attentivement ce que vous avez écrit et posez-vous ces questions : « Est-ce vrai? De quels autres choix est-ce que je dispose? » Par exemple, en attendant que le centre de conditionnement physique puisse rouvrir de manière sécuritaire, vous pourriez songer à faire une promenade rapide chaque jour ou à vous entraîner en visionnant des séances de mise en forme à la maison. La clé est de reconnaître — et ensuite de concrétiser — les choix qui vous sont offerts. 

 

Si vous pensez « Je suis si seul en cette période éprouvante », essayez « Obtenir du soutien est une démarche saine. » 

 

Les interactions sociales nous font du bien. Non seulement les relations positives appuient-elles la longévité selon une méta-analyse de 2015 dans Perspectives on Psychological Science, elles sont aussi associées à des pensées résilientes d’après une étude de 2018 effectuée auprès de 191 adultes. Donc, lorsque des événements stressants de la vie nuisent aux échanges entre les humains, il est facile de se sentir isolé, souligne Robyn Pashby, Ph. D., psychologue clinicienne en matière de santé et fondatrice du cabinet de consultation DC Health Psychology à Bethesda, au Maryland. 

Il est utile de garder à l’esprit que vous n’êtes pas seul à vous sentir seul en ce moment — et le fait que vous vouliez du soutien n’est pas étrange, précise Mme Pashby. Tenez pour acquis que d’autres veulent rester en contact aussi et pensez à communiquer avec eux. Que ce soit un appel Zoom avec un ami de longue date, un échange de messages aimables sur les réseaux sociaux ou un atelier virtuel WW, les liens qui nous unissent nous revigorent réciproquement, dit Mme Pashby. Offrez du soutien lorsque vous le pouvez et si vous avez besoin d’un coup de pouce, exprimez-vous. Ces jours-ci, les relations humaines exigent un peu de créativité additionnelle, mais elles peuvent quand même s’épanouir — comme vous aussi d’ailleurs.

 

Si vous pensez « Tout est hors de contrôle présentement », essayez « Je contrôle mes choix aujourd’hui. » 

 

Lorsque la vie semble incertaine et que la nouvelle « normalité » est tout sauf normale, centrer vos pensées sur le moment présent peut vous aider à réaliser que vous êtes capable de gérer avec aplomb la situation. Des études montrent que nous avons tendance à nous sentir plus en contrôle lorsque nous mettons l’accent sur ce qui se trouve devant nous à l’instant même. Un exercice à essayer : posez les pieds fermement au sol et imaginez que vous laissez tomber une ancre. Ralentissez votre respiration et concentrez-vous sur vos sens. Que voyez-vous? Que sentez-vous? Qu’entendez-vous? Que ressentez-vous? Puis, au lieu de laisser vos pensées divaguer vers le futur (« Vais-je pouvoir trouver du poulet à l’épicerie dans deux semaines? »), prêtez attention à la réalité actuelle (« Il y a de la nourriture dans mon frigo en ce moment »). Cela vous permettra d’avancer doucement vers des choix que vous pouvez faire aujourd’hui, comme préparer un repas sain. 

--

Jessica DiGiacinto est rédactrice en chef adjointe à WW à New York. Écrivaine et rédactrice d’articles sur la santé et le mieux-être, elle fournit du contenu à diverses ressources médiatiques, dont Popsugar, Bulletproof 360 et Galvanized Media.