Combattez l’inflammation

Manger pour se sentir bien.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’inflammation digestive est inconfortable. Par contre, elle peut être évitée grâce à des connaissances de base et un menu approprié.

Qu’est-ce que l’inflammation?

« L’inflammation est la manière de votre corps de vous dire “non” », affirme Sharon Brown, thérapeute nutritionnelle, nutritionniste clinique et thérapeute certifiée GAPS et fondatrice de Bonafide Provisions. En termes simples, notre corps répond par l’inflammation à quelque chose qu’il n’aime pas.

Dr. Keith Ayoob, nutritionniste et professeur clinique agréé au Albert Einstein College of Medicine à New York, nous fournit des explications en détail.

« Lorsqu’une personne se blesse à la jambe, la jambe devient enflée à l’endroit de la blessure. Il s’agit d’une réaction immunitaire; les globules blancs sont relâchés à l’endroit de la blessure. Le corps tente d’isoler la région afin d’aider le processus de guérison. »

Il affirme qu’il s’agit davantage d’une inflammation de « faible intensité », mais que c’est pratiquement la même réaction.

Se rapprocher par la nourriture

Le duo mère et fille Gail et Laura Piazza, auteures du livre Recipes for Repair ont toutes deux souffert d’inflammation avant de suivre la diète anti-inflammatoire à élimination du Dr Kenneth B. Singleton.

Lorsque Laura Piazza a reçu le diagnostic de la maladie de Lyme, elle a commencé à être intriguée par son approche et a décidé de l’essayer. Elle a demandé à sa mère de créer des recettes à intégrer dans son nouveau régime.

En adoptant la diète, Laura a rapidement découvert des intolérances aux produits laitiers, au gluten et aux œufs. Elle a également éliminé les aliments fortement transformés et les aliments contenant des ingrédients artificiels et du sucre de canne.

« En raison de ces changements, mes maux d’estomac persistants, mes indigestions, mes brûlures d’estomac, mon acné et ma congestion à la gorge se sont éventuellement dissipés », affirme Laura.

Avant de découvrir la diète du Dr Singleton, la mère de Laura, Gail, a ressenti, pendant plusieurs années, des symptômes inexpliqués, notamment le sentiment de ne pas pouvoir respirer complètement, et ce, chaque matin après le déjeuner.

« De plus, j’avais souvent des rots et je souffrais fréquemment de brûlures d’estomac », affirme Gail. « Je n’ai jamais réalisé que ces problèmes pouvaient être liés à mon alimentation. »

Gail a confirmé ultérieurement qu’elle souffrait certainement d’une intolérance aux produits laitiers, et probablement d’une intolérance au gluten également.
 

Conseil de la chef : Préparez et réfrigérez le mélange de crêpes la veille, afin de pouvoir préparer votre déjeuner en quelques minutes seulement.
 

Des aliments qui combattent l’inflammation

« Si l’on mangeait de la même manière que l’on mangeait sur une ferme il y a 100 ans (p. ex. de la viande, du poisson et de la volaille dans leur état naturel et se nourrissant de grains naturels, de fruits et de légumes cultivés sans pesticides dans une terre riche en nutriments), le corps réagirait en se mettant dans un état d’homéostasie, alimenté par de la nourriture, plutôt que de s’enflammer parce qu’il ne peut pas transformer les aliments vides que nous consommons », explique Brown.


Dr Ayoob partage ci-dessous une liste d’aliments qui peuvent combattre l’inflammation :

  • Les poissons gras
  • Les grains entiers
  • Les légumes-feuilles foncés
  • Les noix
  • Le yogourt et le lait à faible teneur en matières grasses, à moins d’être allergique
  • Les épices comme le curcuma, la cannelle, le paprika, le gingembre, le cumin et tous les types de poivre peuvent posséder des propriétés anti-inflammatoires, affirme-t-il.
  • La plupart des fruits et des légumes
  • L’huile d’olive extra-vierge

« L’inflammation est compliquée », conclut le Dr Ayoob. « Une diète peut définitivement aider, ainsi que le mode de vie; ces deux éléments devraient aller de pair. »

Gail et Laura partagent ci-dessous leur recette de crêpes aux carottes et aux amandes qui combattent l’inflammation.

Recette : Crêpes aux carottes et aux amandes

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 12 minutes
Portion : 4 crêpes

  • 250 ml (1 tasse) de carottes épluchées et râpées (2 à 3 grosses carottes)
  • 60 ml (¼ tasse) d’amandes
  • 1 tranche de gingembre frais de 0,3 cm (1/8 po) d’épaisseur
  • 5 ml (1 c. à thé) de farine de graines de lin
  • 30 ml (2 c. à soupe) de noix de coco râpée non sucrée
  • 2 ml (½ c. à thé) de cannelle moulue
  • 1 œuf
  • 1 ml (¼ c. à thé) de sel de mer
  • 2 ml (½ c. à thé) de vanille
  • 2 ml (½ c. à thé) de ghee* ou d’huile de noix de coco extra-vierge
  • 1 c. à thé de miel brut
  • Bleuets (facultatif)
     

Placer les carottes râpées dans un bol moyen.

Mettre les amandes, le gingembre et la farine de graines de lin dans un robot culinaire. Pulser 5 à 6 fois jusqu’à ce que les amandes soient finement moulues.

Ajouter le mélange d’amandes et tout le reste des ingrédients, sauf le ghee (ou l’huile de noix de coco), le miel et les bleuets, aux carottes râpées.

Faire chauffer le ghee (ou l’huile de noix de coco) dans un petit poêlon à feu moyen pendant 1 à 2 minutes, ou jusqu’à ce que le ghee (ou l’huile) soit chaud.

Mettre quatre portions de 60 ml (¼ tasse) du mélange dans le poêlon et cuire pendant 1 à 2 minutes par côté, ou jusqu’à ce que les crêpes soient légèrement dorées.

Garnir de miel ou de bleuet si désiré, et servir chaud.

Crêpes aux carottes et aux amandes

Photo : Laura Piazza