Alimentation

Choses à faire et ne pas faire en ce qui concerne une alimentation réfléchie

Une alimentation saine ne se fonde pas seulement sur des ingrédients frais et le contrôle des portions.

 

Notre approche mentale par rapport à la nourriture joue aussi un rôle énorme pour aider à notre transformation. Et tout commence par quelques simples choses à faire et à ne pas faire.

Choses à faire

D’abord, la liste d’épicerie

« Quand on fait cette liste, il importe d’être calme et concentré », précise l’expert de la conscience Andy Puddicombe. « Ensuite, on doit se demander de quoi notre corps a besoin pour être à son mieux ». C’est dans cet esprit qu’on devrait exercer tous nos choix alimentaires.

Déguster la nourriture

« Prendre le temps de remarquer l’odeur, la saveur et la texture de chaque bouchée », recommande Andy. « Même si c’est un aliment que l’on mange souvent, on devrait le traiter comme une expérience différente chaque fois. » De cette façon, on appréciera davantage tous les repas et l’on mangera moins.

Suivre la méthode « bouche pleine, mains vides »

« Déposer les ustensiles entre deux bouchées pour manger plus lentement », explique la thérapeute Sally Baker, coauteure de 7 Simple Steps To Stop Emotional Eating (Hammersmith Health Books). Cela permet de stimuler les peptides intestinaux qui nous font sentir rassasié. « Avant chaque bouchée, on devrait se demander si l’on a encore faim. »

Attendre avant de prendre une deuxième assiette

A-t-on vraiment encore faim? Au lieu de mettre les grands bols à servir sur la table à manger, il vaut mieux les garder hors de la vue dans la cuisine, de sorte qu’il ne soit pas trop facile de remplir notre assiette.

Chose à ne pas faire

Ne pas manger pendant qu’on est distrait

Des études scientifiques révèlent que le fait de manger en lisant, en regardant la télévision ou devant un écran d’ordinateur peut nous amener à manger davantage pendant les repas et aussi à grignoter plus tard. C’est parce que notre cerveau n’a pas enregistré ce que nous avons mangé.

Ne pas manger debout

« Il est préférable de manger à table, même si ce n’est qu’une collation », affirme Andy. « Si c’est impossible, trouver un autre endroit où s’asseoir. On ne peut manger de façon réfléchie pendant qu’on est debout ou pire encore, quand on marche. »

Ne pas boire trop d’alcool avant le repas

Ce n’est pas seulement à cause des calories. L’alcool peut aussi nous rendre moins conscients de ce que nous mangeons et, par ailleurs, des études ont démontré que les gens consomment plus de calories les jours où ils boivent de l’alcool. « Il n’y a rien de mal à prendre quelques verres, mais encore faut-il avoir conscience de l’influence de l’alcool sur nos décisions », souligne Andy.

Ne pas mettre ses bonnes habitudes alimentaires de côté quand on est avec des amis

Selon des études, on mange davantage quand on est en groupe. « Même si on ne peut choisir ce que l’on mange, on peut contrôler les portions », rappelle Andy. Mais on ne doit pas trop s’en faire et se rappeler aussi qu’on est là pour s’amuser!