Alimentation

Bières locales : au goût des amateurs de bière québecois

Restez mince tout en savourant notre mousse locale

 

Comme beaucoup d'idées concernant le suivi de votre poids, la règle du régime sans bière est surtout un mythe. Lois Ferguson, une diététicienne diplômée, explique : « Il est important que les consommatrices sachent que la consommation modérée de bière ne fait pas engraisser, à condition que cela fasse partie d'un régime alimentaire sain et équilibré. »

La première étape pour profiter de la bière tout en regardant votre silhouette est de comprendre la réalité des faits. La bière canadienne moyenne contient environ 150 calories, dix de moins que le lait entier. La bière ne contient pas de matière grasse, mais elle continent des glucides, des protéines, et de l'alcool. Les calories se cachent dans l'alcool; 7 calories par gramme.

Donc, la meilleure façon d'être une consommatrice de bières avertie est de regarder la teneur en alcool de votre bière. Au Québec, la teneur en alcool de la bière varie d'environ 3,9 pour cent à 8,2 pour cent. Plus vous êtes proche des 4 pour cent, plus vous avez de chances de vous en tenir à vos objectifs de perte de poids. Cela signifie lire les étiquettes. Rappelez-vous que la couleur ne fait aucune différence en termes de calories; une bière épaisse et sombre peut être moins grasse qu'une bière légère de couleur plus « claire ».

La plupart des bières légères sont en fait des bières faiblement alcoolisées. Et, c'est un véritable atout pour la plupart des personnes à la diète, vous pouvez supprimer quelques calories supplémentaires, et éviter d'être ivre, ce qui peut vous éviter d'aller droit sur le bol de croustilles posé sur la table basse.

Les bières légères contiennent généralement environ 100 calories. Et, vous avez beaucoup de choix dans les marques canadiennes et québecoise. La Brasserie Labatt, situé a Lasalle, fait la Labatt bleue légère (108 calories, 4 % d'alcool), et Labatt allégée (108 calories, 4 % d'alcool). La Molson canadienne allégée (109 calories, 3,9 % d'alcool) et l'Export légère (112 calories, 4 % d'alcool) une bière blonde avec un goût de malt. Et Sleeman, une brasserie de taille moyenne de l'Ontario produit la Sleeman Premium légère, fraîche option régionale, (95 calories, 4 % d'alcool). Toutes sont disponibles partout au Québec, ce qui facilite les choses.

La multiplication récente des bières à faible teneur en glucides offre d'autres choix. Selon le bulletin de l'Université Berkeley, University of California Berkeley Wellness Letter, « les bières pauvre en glucides sont simplement les anciennes bières légères avec une nouvelle étiquette et une nouvelle campagne publicitaire ». Bien que cela puisse être vrai, des bières à faible teneur en glucides sont encore faibles en alcool, ce qui en fait un bonne option.

Certaines amatrices de bières peuvent encore s'inquiéter du facteur goût. Le premier connaisseur de bière du Canada, Stephen Beaumont (fondateur du site Web www.worldofbeer.com) suggère que les vrais connaisseurs doivent s'en tenir aux options à faible teneur en alcool fabriquées par les petites brasseries, comme Unibroue, sans doute la brasserie artisanale phare du Québec et de la brasserie artisanale du Canada le plus connu internationalement, offre Maudite, la Fin du Monde et de Blanche de Chamblis. Un autre choix est Les Braussears du Nord,Les Braussears du Nord, qui offrent des bières à faible teneur en alcool, comme la Blonde Boreale (4,5%) et la Rousse Boreale (4%).

Globalement n'oubliez pas la règle cardinale : peu importe le type de bière que vous choisissez, buvez modérément. Comme Beaumont le dit, « la première chose que je suggère aux personnes qui veulent perdre du poids, c'est de boire moins de bière.» Buvez doucement, savourez, et arrêtez-vous après une ou deux.