Mise en forme

Bien démarrer son programme d’entraînement

Vous manquez de temps – ou de volonté – pour faire de l’exercice? Nous avons demandé à trois anciens mordus de télé comment ils ont fait pour se mettre en forme.

Ce n’est pas étonnant que l’exercice soit fréquemment escamoté. Quand on se laisse tomber sur le sofa après une longue journée, il ne semble plus y avoir de temps pour rien, même pas pour des tâches banales, comme se passer de la soie dentaire. Pourtant, l’exercice est un élément vital au quotidien. « Les gens doivent trouver du temps pour faire de l’exercice », affirme Jay Blumenstein, un entraîneur personnel certifié de Montréal. « Une fois qu’on a appris à manger correctement, la prochaine étape consiste à faire de l’exercice correctement ».

Selon M. Blumenstein, l’erreur la plus commune quand on commence un programme de mise en forme est de se fixer des objectifs irréalistes. « Ça peut être frustrant pour un novice. La bonne façon d’envisager l’exercice, c’est de le considérer comme un processus continu. Il faut du temps pour voir les résultats », dit-il. « Il faut toujours se rappeler que l’exercice aura toujours des effets positifs tant qu’on ne cessera pas d’en faire. »

Une fois qu’on a commencé, explique M. Blumenstein, il est plus facile de rester motivé si l’on a recours à certains des moyens suivants :

  • Tenir un journal et suivre sa progression.
  • Trouver un compagnon d’entraînement, de préférence quelqu’un qui a déjà fait de l’exercice.
  • Choisir des exercices que l’on aime.
  • Demander l’appui de la famille et des amis.
  • Engager un entraîneur personnel.

Mais personne ne peut donner autant d’inspiration que celui ou celle qui sait à quel point il est difficile de s’engager à faire de l’exercice. Ces témoignages d’anciens accros au sofa pourraient vous inciter à faire comme eux.

Susan : Se créer un programme personnel
Susan détestait l’exercice. Mais quand elle a atteint son poids visé, elle savait qu’il lui faudrait être plus active si elle ne voulait pas reprendre ses kilos perdus. Elle a donc décidé de s’en remettre à une entraîneuse personnelle pour créer un programme qu’elle pourrait suivre à la maison. « Quand elle m’a demandé quel était mon objectif, j’ai répondu que je voulais manger beaucoup sans prendre de poids », raconte Susan.

Mais elle dit avoir tout de suite aimé soulever des poids et s’est même surprise à devenir membre d’une salle de sport. Elle s’est aussi mise en quête d’un programme d’entraînement cardiovasculaire qui lui conviendrait. Elle a essayé sans succès le step, l’aérobie, le tapis roulant et une machine NordicTrack. Finalement, elle a adopté le cardiovélo, un défi qui lui plaisait. « Je reste motivée par le fait que je peux me faire plaisir sur le plan alimentaire sans reprendre de poids », dit-elle. « Mais ce que j’en retire surtout, c’est un surcroît d’énergie et un bien-être mental. »

Jessica : Trouver le temps de commencer
Une mise à pied a donné l’occasion à Jessica de faire de l’exercice. « J’avais l’intention de m’y mettre depuis assez longtemps », admet-elle. Elle a décidé d’aller se promener au parc une fois par semaine, ce qui l’a amené par la suite à ajouter de la marche et des balades à vélo à son programme. Quand elle a commencé un nouvel emploi, elle craignait que cela puisse empiéter sur son temps d’exercice, mais elle a réussi à maintenir son niveau d’activité.

« J’ai su intégrer des marches plus courtes à tout moment au cours de la journée – jusqu’au train, ici et là en ville et même à monter et descendre les escaliers dans mon immeuble », précise-t-elle. « Par ailleurs, je me réserve encore du temps pour la marche et le vélo en fin de semaine. »

Bobbi : Travailler dur
Bobbi s’est rendu compte qu’il lui fallait faire de l’exercice quand elle a pris conscience de ceci : « Je n’avais que 26 ans et je ne pouvais pas remonter un pâté de maisons à pied sans avoir mal au dos. » Elle a donc décidé de s’accorder du temps pour elle-même et de commencer un programme d’activité physique. Si elle a un conseil à donner, c’est de commencer doucement et de ne pas en faire plus qu’on ne le peut.

« En peu de temps, vous allez ressentir que vous pouvez augmenter l’intensité et la durée de votre activité », ajoute-t-elle. Aujourd’hui, Bobbi est beaucoup plus en forme les jours où elle fait du sport. « Pratiquer une activité au quotidien est essentiel pour le corps et l’esprit. Même si cela ne dure qu’une vingtaine de minutes. »