Alimentation

Assiettes parfaites à photographier

Photographier et montrer vos repas peut vous aider à manger sainement

Les gens ont l’habitude d’agir comme si manger des salades et des aliments sains était une punition. Pourquoi avaler cette triste salade s’il y a tant de nourriture riche et décadente qui n’attend que d’être dégustée? Mais aujourd’hui, ce point de vue est en train de changer : plutôt que d’être fiers d’un hamburger massif débordant de bacon pour le souper, beaucoup de gens retirent de la fierté de la préparation de plats santé et visuellement attrayants.

« Un changement radical est en train de s’installer quant à la façon dont nous nous procurons et dont nous consommons nos aliments, et les médias sociaux influencent fortement nos choix alimentaires », fait remarquer Moira Nordholt, chef végétalienne et propriétaire du restaurant Feel Good Guru à Toronto. « Le virage qui s’opère est fortement orienté vers des aliments, légers, sains, d’origine végétale et "vrais". Je crois que c’est parce que les fruits et les légumes font de bien meilleures photos que la viande et les pommes de terre. Comme tout le monde publie des photos de ses dernières créations culinaires, préparer une assiette visuellement attrayante pour une photo est devenu une pratique inspirante et facile à réaliser vu l’abondance des couleurs dans la nature. Il y a véritablement un sentiment de fierté à l’égard d’exhiber les plats les plus délicieux et les plus alléchants et de lire les "miam" collectifs dans les réponses de nos amis. »

Si vous souhaitez faire monter les enchères un peu dans votre cuisine, voici quelques moyens pour avoir l’impression de manger des plats sains et appétissants. 

Mettez l’arc-en-ciel dans votre assiette
Ce que vous consommez est ce qui constitue la source de nutriments de vos cellules. La meilleure façon d’obtenir un apport varié de ces éléments est de manger des fruits et des légumes aux couleurs vives.  « Une assiette présentant les couleurs de l’arc-en-ciel est saine et magnifique! », se réjouit Mme Nordholt. Des substances chimiques donnent aux fruits et aux légumes leurs couleurs et leurs bienfaits nutritionnels... et oui, c’est en partie ce pourquoi les fruits et les légumes sont si photogéniques. La couleur de certains aliments peut nous donner des indices quant à leurs bienfaits nutritionnels :

  • Les aliments magenta, comme les betteraves, contiennent des éléments chimiques qui contribuent à optimiser le fonctionnement de notre foie et à réduire l’inflammation.
  • Les aliments rouges, comme les tomates et le melon d’eau, contiennent du lycopène, un nutriment qui, a-t-on découvert, protège contre certains cancers, notamment celui de la prostate (messieurs, prenez-en bonne note). La consommation de ces aliments peut aussi contribuer à la protection de la peau contre les rayons UV du soleil.
  • Les aliments orangés, comme les carottes, les patates douces et les poivrons, sont reconnus pour leur contenu en bêta-carotène, soit un antioxydant contribuant à renforcer vos yeux et votre peau.
  • Les aliments pourpres et bleus, comme les oignons rouges et les baies de couleur foncée, contiennent des éléments chimiques qui contribuent à lutter contre les dommages causés par les radicaux libres. Les bleuets, dit-on, aident aussi à uniformiser le teint de la peau!
  • Les légumes verts, comme le chou frisé, le chou, le brocoli et la laitue, contribuent à l’équilibre corporel et favorisent la détoxication.
  • Même les fruits et légumes blancs apportent quelque chose : les prébiotiques sont un type de fibre qui nourrit vos bactéries probiotiques. Donc, si vous utilisez des probiotiques, ajoutez quelques pommes, radis et panais au mélange.

Ajoutez de la texture
Lorsque Mme Nordholt crée un nouveau plat pour son menu, elle adore combiner différentes textures. Chaque fruit et chaque légume a un goût et une texture uniques sur lesquels vous pouvez jouer. Voici quelques idées :

  • Coupez vos légumes différemment pour les rendre intéressants. Plutôt que de trancher des carottes ou des courgettes dans votre salade, râpez-les en rubans à l’aide d’un éplucheur de légumes ou d’un coupe-spirales donnant la forme de nouilles à vos légumes.
  • Mélangez des aliments cuits et crus pour enrichir la texture. La courge musquée ou les betteraves grillées douces et sucrées accompagnent bien le chou frisé imprégné de jus de citron, d’un peu d’huile d’olive et de sel de mer.
  • Marinez des oignons rouges ou du chou rouge tranché finement dans un peu de vinaigre de cidre pour créer une texture soyeuse et adoucir leur goût.
  • Sucrez vos plats à base de salade ou de légumes en ajoutant des fruits aux couleurs vives. Coupez les raisins en deux et mettez-les dans une salade, crus ou rôtis, au lieu des tomates.
  • N’oubliez pas les fines herbes fraîches. « Les fines herbes fraîches apportent beauté, arôme et saveur », souligne Mme Nordholt. Essayez un nouveau type de fines herbes chaque semaine pour conserver la fraîcheur et l’engouement dans vos créations.
  • Parsemez vos plats de graines ou de noix grillées comme touche finale pour maximiser leur texture et leur richesse. Les graines de sésame noires donnent un attrait visuel particulièrement adorable (et en plus, un peu de calcium).

Enjolivez votre assiette et salivez
Notre digestion commence avant même d’avoir les aliments en bouche. À la seule vue d’un repas appétissant, un signal est envoyé à notre corps pour qu’il libère des enzymes digestives et se prépare, dans un certain sens, à recevoir des aliments. Un beau bol de nourriture est de l’art en soi, et il faut prendre le temps de l’apprécier. « Lorsque nous prenons quelques minutes de plus avant de manger pour enjoliver notre assiette, nous portons notre attention sur ce que nous sommes sur le point de manger et devenons conscients et reconnaissants. Dans cet état d’esprit, il y a de fortes chances que nous mangions plus lentement et moins, et que nous réfléchissions à ce que nous ingérons », explique Mme Nordholt.

La grande tendance de 2016 côté cuisine est de présenter la nourriture dans, vous l’aurez deviné, un bol. Les bols à boissons fouettées, les bols d’açai, les bols de salades et de grains, et leurs jolies couleurs arc-en-ciel, ont envahi les blogues culinaires et les médias sociaux. Pour dîner, plutôt que de servir vos ingrédients entre deux tranches de pain (tout à fait en-nu-yant!), pourquoi ne pas les superposer dans un bol?

  • Si vous utilisez un type de grain, comme du quinoa ou du riz brun, étalez-en une petite quantité au fond du bol et garnissez-la des légumes dont vous avez envie.
  • Vous pouvez même transformer un bol de soupe plus ou moins appétissant en un bol santé et attrayant, simplement en laissant quelques verdures ramollir dans la soupe pendant qu’elle mijote. Puis, ajoutez un œuf! Poché, poêlé, dur ou à la coque. Parsemez le tout de fines herbes fraîches et le tour est joué!

Inspirez-vous
Un monde débordant d’inspiration et de beaux aliments vous attend dans les livres de recettes, sur les blogues, sur Instagram et sur Connecter. Tentez de prendre quelques instants chaque semaine pour parcourir un nouveau livre de recettes, découvrir un nouveau blogue, suivre un tableau sur la saine alimentation sur Pinterest, ou même consulter les publications d’un nouvel utilisateur d’Instagram ou de Connect.

« Si une femme pouvait voir les étincelles qui brillent au bout de ses doigts lorsqu’elle cuisine et la quantité de lumière qui entre dans la nourriture qu’elle manipule, elle serait étonnée de voir à quel point elle insuffle une grande partie d’elle-même aux repas qu’elle prépare pour sa famille et ses amis. » – Maha Chohan