Aller au sauna ou ne pas aller au sauna

Cette pratique ancestrale est-elle bénéfique pour vous?

On pense que le sauna est apparu en Finlande (ou dans les environs) il y a quelques millions d’années. C’est une pratique qui utilise la vapeur et qui est bien ancrée dans la tradition. En Finlande, le sauna fait partie intégrante de la vie quotidienne et c’est un élément sacré de l’identité culturelle finlandaise.

 

Alors, quels sont les avantages du sauna? Cela dépend de la personne à qui vous le demandez.

 

« Le principal effet produit par le sauna est sa tendance à calmer et à apaiser ceux qui entrent dans la pièce », dit le Dr David Greuner.

 

« Quand vous êtes dans le sauna, votre flux sanguin augmente. Cela peut diminuer la tension, soulager les muscles endoloris et accroître la circulation sanguine », dit-il. De plus, « aller au sauna peut vous aider à vous détendre, à apaiser votre esprit et à soulager temporairement la douleur causée par les articulations tendues et les muscles endoloris. »

Cependant, bien qu’aller au sauna est très apaisant, « il existe peu d’éléments qui prouvent que le sauna améliore votre santé globale », dit David Greuner, tout en ajoutant qu’il peut soulager légèrement différentes parties du corps, sans que cela soit vraiment significatif ou positif à long terme.
 

« Après une séance au sauna, de nombreux individus constatent qu’ils sont plus attentifs, calmes et revigorés », ajoute-t-il.

La Dre Kim Chronister, psychologue clinique, recommande souvent le sauna aux patients qui souffrent de dépression et d’anxiété.

 

« Comme un esprit apaisé peut détendre le corps, un corps détendu peut envoyer un message à l’esprit pour se détendre », dit-elle.

 

« Le sauna est plus bénéfique quand on y va pour méditer. »

 

Plus précisément, ceux qui ont de la difficulté à méditer trouvent que le sauna aide, dit-elle. « En effet, c’est l’endroit idéal pour s’assoir, écouter son corps, prendre conscience du moment et de l’environnement, respirer profondément et se détendre complètement. »

 

Alissia Zenhausern, naturopathe, propose le sauna traditionnel et le sauna infrarouge (sans vapeur) à ses clients.

« Les deux [types] de sauna procurent d’immenses bénéfices pour la santé, mais les séances doivent toujours [être] exécutées avec précaution », dit-elle.

« Notre peau est notre plus grand organe qui favorise l’élimination et la détoxification. Le fait de stimuler la transpiration au moyen du sauna peut s’avérer extrêmement bénéfique pas seulement pour la peau, mais pour le corps en général. »

 

Conseils pour les débutants

 

Selon Harvard Health, avec des niveaux d’humidité bas de 10 à 20 pour cent, la température du sauna se situe entre 32 degrés (au niveau du sol) et 85 degrés (en haut de la pièce). La température corporelle des utilisateurs de sauna est souvent inférieure à 37,8 degrés.

 

Renseignez-vous avant d’essayer, conseille le Dr Greuner.

 

« Si vous souffrez d’une maladie cardiaque, il est impératif de demander l’avis de votre médecin avant d’aller au sauna », dit-il.

 

Il recommande également d’éviter l’alcool avant ou après une séance au sauna, de rester 15 à 20 minutes au maximum et de boire beaucoup d’eau après.

 

N’allez pas au sauna si vous êtes enceinte ou si vous avez de la fièvre, conseille Alissia Zenhausern. Si vous êtes sensible à la chaleur, informez-en d’abord votre médecin.

« Le plus important, c’est d’écouter votre corps », dit le Dr Greuner. « Si vous ne vous sentez pas bien, alors sortez. »