Aliments et texture

Comprendre la texture des aliments peut améliorer vos aptitudes culinaires.

Comme nous avons tendance à penser à la nourriture en fonction du goût uniquement, vous serez surpris d’apprendre qu’en réalité c’est la texture qui aurait le plus d’incidence sur notre expérience culinaire. Vous n’êtes pas convaincu? Pensons au modeste pain de viande, un plat classique réconfortant que la plupart d’entre nous décrivent comme étant savoureux et légèrement sucré avec une texture agréablement moelleuse et croustillante sur les côtés. Habituellement, le pain de viande est dégusté chaud et tranché, mais imaginez si on vous le présente froid et sous forme liquide, vous ne verrez plus probablement son aspect attrayant. Le goût resterait exactement le même, mais le plat deviendrait soudainement immangeable à cause du changement de la texture et de la température. Donc, si on se fie à cette expérience mentale, il semblerait que la texture soit aussi importante que le goût en ce qui concerne les aliments que nous aimons et que nous détestons. Une meilleure compréhension du rôle que la texture joue dans les aliments fera de vous un meilleur cuisinier, mais elle vous offrira aussi la liberté de recréer vos recettes préférées de sorte qu’elles soient plus saines, plus nutritives et nourrissantes.

Texture et goût : comment s’agencent-ils?

Tandis que les cuisiniers à la maison privilégient le goût quand ils préparent la nourriture, les chefs et les chercheurs en alimentation ont compris depuis longtemps la symbiose entre le goût et la texture. Il existe deux termes importants dont il faut tenir compte quand on fait allusion à la texture et aux aliments : La rhéologie, l’étude des textures des aliments, et la psycho-rhéologie, l’étude de nos perceptions de la texture (ou la manière dont nous percevons la texture quand nous goûtons à la nourriture.) La psycho-rhéologie, une vaste composante des études sur la consommation dans le secteur des aliments et des boissons, est utilisée par les chercheurs en alimentation et les promoteurs pour prévoir comment les individus expérimenteront les textures différentes et le produit dans son ensemble.

Comment tirer profit de la texture?

L’une des raisons pour lesquelles la texture peut être difficile à décrire est que la terminologie des tendances culinaires semble axée sur le goût. Un vocabulaire plus approfondi sur la texture est un outil incroyablement utile pour préparer de meilleurs plats à la maison. Les termes suivants constituent une excellente base pour apprendre à décrire la texture :

  • Moelleux
  • Pétillant
  • Sec
  • Friable
  • Gélatineux
  • Mousseux
  • Gelé
  • Luisant
  • Rugueux
  • Glacé
  • Mou
  • Cru
  • Visqueux
  • Glissant
  • Croquant
  • Tendre
  • Croustillant
  • Dur
  • Sirupeux

Explorer la texture dans la cuisine

Maintenant que vous avez un vocabulaire pratique pour décrire la texture, vous pouvez utiliser ces mots pour définir les paramètres texturaux de vos aliments préférés (surtout ceux qui risquent de nuire à votre plan PointsFutés de la journée.) Ensuite, vous pouvez essayer d’autres aliments qui ont une texture similaire et recréer des versions plus saines et plus riches en nutriments qui vous satisferont (et combleront vos envies).

Si vous aimez manger des croustilles accompagnées d’une trempette crémeuse comme collation, vous pouvez les remplacer par des bâtonnets de carottes, des croustilles de chou frisé, des mini gâteaux de riz ou du pain croustillant de seigle. Au lieu d’utiliser une trempette à base de crème sure et de mayonnaise, vous pouvez utiliser du yogourt grec mélangé à de l’assaisonnement ranch, du houmous, du baba ganoush ou du guacamole à base d’avocat et de brocoli ou de pois en purée.

Si vous adorez la crème glacée crémeuse, essayez de préparer une « nicecream » avec des bananes congelées ou de mélanger du yogourt nature sans gras avec des fruits congelés jusqu’à l’obtention d’une texture similaire à celle du yogourt glacé. Servez-la garnie de tendres brisures de chocolat noir ou de noix de coco râpée non sucrée.

La purée de pommes de terre crémeuse est exquise, mais peut être un mauvais choix alimentaire si on la prépare avec une tonne de beurre et de crème. Essayez d’écraser une quantité égale de pommes de terre et de chou-fleur et incorporez du yogourt nature crémeux sans gras, un riche bouillon de poulet ou de légumes et un filet d’huile d’olive au goût de beurre pour obtenir une version plus légère qui a le goût d’une gâterie.