6 mythes concernant la perte de poids pour les hommes

Nous déboulonnons ici des affirmations contestables d’anciens colocataires, des légendes urbaines et même des renseignements erronés qui peuvent vous empêcher d’atteindre votre objectif.

Il vous arrive parfois de récupérer des aliments tombés au sol et de les ingérer comme si de rien n'était, en disant à la blague qu’il n’y a pas de mal à cela compte tenu de la « règle des cinq secondes »? Nous regrettons de vous l’annoncer, mais le bienfondé de cette croyance est douteux selon la porte-parole de l’American Dietetic Association, Melinda Johnson, MS, RDN. Il ne faut, en réalité, que moins d’une seconde pour que des aliments échappés soient contaminés par ce qu’ils touchent sur le plancher, même si vous soufflez dessus pour en ôter la saleté.

 

Pour favoriser votre santé et veiller à votre tour de taille, nous avons demandé à divers experts en nutrition de nous aider à réfuter d’autres mythes et fausses informations qui circulent fréquemment et peuvent nuire à la perte de poids.

 

 

Mythe : Sauter le déjeuner vous aide à perdre du poids.

 

Réalité : Manquer le repas du matin (ou à l’heure du dîner, si c’est alors que vous vous réveillez) peut contrer les efforts que vous déployez pour vous débarrasser de kilos en trop, et ce, même si vous avez l’impression que manger tôt intensifie votre appétit. À vrai dire, les gens qui déjeunent « ont tendance à consommer moins de calories pendant le reste de la journée », explique la porte-parole de l’ADA à Dallas, Lona Sandon, PhD, RDN.

 

Se mettre quelque chose de consistant et de santé sous la dent le matin offre un avantage considérable : « Prendre le déjeuner aide à tenir la faim à distance pour que vous ne fassiez pas d’excès plus tard », déclare Joann Sparks, coordonnatrice en mieux-être pour des entreprises dans l’état de l’Utah.

 

Donc, oubliez les pâtisseries sucrées, mais pas le déjeuner.

 

Mythe : Manger en fin de soirée fait engraisser.

 

Réalité : « C’est ce que vous mangez, plutôt que quand vous mangez, qui fait une différence », précise Jim White, un diététiste autorisé et un instructeur de mise en forme certifié par l’American College of Sports Medicine, dans l’état de Virginie. « Les calories produisent le même effet sur le corps, peu importe le moment où elles sont consommées. »

 

L’exception? Vous l’aurez sûrement deviné : le matin. « Les études suggèrent que consommer des repas à intervalles réguliers, surtout le déjeuner, aide à promouvoir la perte de poids en réduisant l’apport en matières grasses et en minimisant les collations spontanées », indique M. White qui est également porte-parole de l’ADA.

 

Le danger de manger la nuit, c’est que les gens le font souvent de manière insouciante, par exemple en regardant la télé, ajoute Mme Johnson. « Voilà le cœur du problème. »

 

 

Mythe : Boire de l’eau aide le corps à éliminer les kilos en trop.

 

Réalité : Certes, l’eau joue un rôle essentiel dans l’amélioration de la santé, mais il ne s’agit pas d’une solution miracle liquide pour perdre du poids comme l’affirment certaines personnes.

 

« Aucune preuve scientifique n’indique que boire plus d’eau vous fait perdre du poids », explique Mme Sandon.

 

Boire un verre d’eau avant de manger un repas peut être un truc psychologique utile, avoue Mme Sandon. Si vous prêtez davantage attention à ce que vous buvez, vous serez plus enclin à surveiller aussi ce que vous mangez. Consommer des aliments remplis d’eau tels que des fruits, des légumes et des bouillons est certainement bénéfique. Ces aliments vous rassasieront plus longtemps et contiennent moins de calories. Remplacer des boissons gazeuses et des boissons alcoolisées regorgeant de sucre par de l’eau aidera sans équivoque aussi.

 

 

Mythe : Manger (un certain aliment) volatilisera le gras.

 

Réalité : Les amateurs de pamplemousse seront probablement déçus d’apprendre que leur fruit préféré ne possède pas toutes les vertus que lui attribuent des personnes mal renseignées (ou des vendeurs de régimes au goût du jour). Il en est de même pour le céleri ou la soupe au chou. Ces aliments sont-ils bons? Absolument. Ces aliments font-ils des merveilles pour ce qui est de la perte de poids? Pas exactement.

 

À moins, bien entendu, que vous ne mangiez que cela, une stratégie que les diététistes déconseillent vivement.

 

« Consommer un aliment en particulier pour perdre du poids est un mythe qui perdure », signale Mme Sandon. « Le céleri n’a pas de pouvoirs magiques tout comme le pamplemousse ne contient rien de spécial pour brûler le gras du corps. »

 

Cependant, remplacer des croustilles ou du chocolat par ces aliments riches en nutriments, mais non miraculeux réduira votre apport calorique.

 

Mythe : Les fruits et les légumes surgelés ou en conserve ne sont pas aussi sains que les fruits et légumes frais. La laitue iceberg n’est pas saine non plus.

 

Réalité : Au contraire. Des recherches entreprises par l’ADA montrent que les fruits et légumes surgelés et en conserve peuvent être aussi nutritifs que les fruits et légumes frais. En fait, les tomates en conserve « constituent parfois de meilleurs choix nutritionnels » parce que le corps absorbe plus facilement le lycopène une fois que le fruit dodu rouge a été pressé, dit M. White.

 

M. White avise aussi les gens de « cesser de faire la vie dure à la laitue iceberg ». Les légumes vert foncé sont certainement plus denses sur le plan nutritionnel. Par contre, la laitue iceberg n’est pas en reste : elle est faible en calories et exempte de matières grasses et contient du potassium, du folate, du bêta-carotène, du calcium et des vitamines C et K.

 

 

Mythe : Les glucides font gagner du poids.

 

Réalité : Mme Johnson remet les pendules à l’heure en précisant que les poignées d’amour sont causées par les calories et non les glucides ingérés. « Un des mythes les plus courants est que les gens prennent du poids parce qu’ils consomment trop de glucides. »

 

Pour fonctionner correctement, nos corps ont besoin de ces glucides souvent calomniés. (Rappelez-vous que les glucides incluent des grains entiers, des fruits et des légumes.) « Les glucides sont la principale source d’énergie du corps et ils fournissent le carburant dont a besoin le cerveau », indique Mme Sparks. « Si vous voulez être futé, nourrissez votre cerveau en lui donnant ce qu’il lui faut. »