Témoignages

Cécile, -23 kg : « C’est bien plus qu’une perte de poids »

Cécile s’est reconstruite petit à petit durant son parcours. Atteinte de fibromyalgie, elle n’est plus accablée par la douleur et a repris confiance en elle.

J’ai poussé la porte de WW un peu par hasard, sur les conseils d’une amie qui était aussi en surpoids. J’avais l’impression de porter un fardeau et je me suis dit que je n’avais rien à perdre. Finalement, le programme a super bien marché, car j’ai perdu 23 kilos en un petit peu plus de dix mois. Je vis à New York maintenant et même si j’ai stabilisé mon poids depuis deux ans, j’ai conservé mon abonnement, surtout pour garder le lien avec les autres membres via Connect.


« Aujourd’hui, la douleur ne prend plus le dessus »


J’ai une fibromyalgie et du jour au lendemain, je ne pouvais plus travailler. Ma maladie a été détectée il y a 3 ans et demi, mais cela faisait déjà environ 4-5 ans que j'avais des douleurs persistantes, sans savoir pourquoi. J’étais dans une démotivation totale... J’ai fait une dépression et j’ai pris une vingtaine de kilos. J’ai aussi arrêté de fumer durant cette période.

Mon déclic s’est fait lorsque je suis montée sur la balance chez mon médecin. J’ai vu le chiffre et je me suis dit que ce n’était plus possible. Il n’y a pas de solution miracle contre cette maladie, mais une chose qui est certaine : ne pas être en surpoids et se remuscler aide beaucoup à diminuer les douleurs. Avant, je les ressentais constamment mais aujourd’hui, elles ne prennent plus le dessus et je me sens beaucoup mieux physiquement et mentalement. Même si les matins sont difficiles, depuis que j’ai changé mon mode de vie, au bout d’une demi-heure je me sens mieux. Je peux passer une journée sereine sans avoir l’esprit préoccupé par mes symptômes.


Je me lance

Le Nouveau Démarrage Express Automne pour s'y mettre tout de suite !

Inclus dans toutes nos offres (menus, recettes, astuces...)


« Je varie mes aliments et je fais du sport tous les jours »


Je connais maintenant la valeur en points de ce que je mange, mais le fait de continuer à enregistrer mes aliments me permet de voir ce que j’ai mangé tel ou tel jour. Cela m’aide à varier mon alimentation au maximum. J’ai aussi réellement découvert les légumes avec WW. Avant, j’achetais beaucoup de plats déjà faits, ou à réchauffer. Mais maintenant, même si je ne suis pas une aficionado de la cuisine, je me fais beaucoup plus souvent à manger.

J’ai commencé le sport une peu plus tard, quand j'avais perdu environ dix kilos, grâce à une petite émulation sur Connect. Un membre avait proposé un challenge de gainage 30 jours. Pour moi qui ne faisais pas de sport, cela paraissait énorme. J’ai saisi l’occasion pour me motiver un peu tous les jours. Je continue encore à faire du gainage aujourd’hui, je trouve que juste quelques minutes d’exercice chaque jour fait toute la différence !

Un ou deux mois après ce challenge, j’ai repris la course à pied. J’ai même fait un semi-marathon et maintenant, je rêve de faire le marathon de New York. J’ai aussi acheté un vélo elliptique et de fil en aiguille, je me suis créé une petite routine sportive que je fais quasiment tous les jours. Maintenant, c'est devenu un besoin et le sport me manque quand je n’en fais pas. Je fais aussi énormément de marche, au moins une heure et demie ou deux heures par jour. Je partage mes séances, mes randos, mon shopping, ainsi que ma découverte des Etats-Unis sur Instagram (@CeCinNYState).


« C’est un renouveau »


Je pense que je pourrais me débrouiller pour maintenir mon poids sans l’appli WW, mais j’ai pas mal de contact avec d'autres membres sur Connect. Même si nous ne nous sommes jamais vus en vrai, nous partageons des choses. C’est vraiment chouette de voir des personnes comme soi se transformer et reprendre confiance en elles.

Ce n'est pas juste une perte de poids, c’est aussi une reprise de confiance en soi. On se reconstruit petit à petit. On se sent bien dans sa peau, donc on commence à s'apprécier et du coup quand on s’apprécie, c’est plus facile d’aller vers les autres et d’être apprécié.

J’ai repris plaisir à m’habiller. Avant, je détestais faire les magasins, c’était un vrai supplice ! Mais maintenant, j’adore. J’aime essayer de nouveaux vêtements et je me trouve jolie. J’associe sans problème mes nouvelles habitudes à ma vie sociale. Il n’y a pas d’interdits, c’est juste une question de fréquence et de choix de plats. On peut très bien aller au restaurant, se faire plaisir, tout en faisant des choix sains. Il s’agit de trouver un équilibre et de ne pas manger des aliments trop gras et sucrés tous les jours.

Au bout de deux ans et demi de stabilisation, je ne me sens ni restreinte, ni frustrée. Il faut être patient au début, car on ne perd pas du poids en un claquement de doigts ! Et il est tout à fait normal que le poids varie en fonction des semaines, mais il ne faut pas se laisser décourager. Ce n’est pas une course contre la montre, car les habitudes que nous mettons en place sont pour la vie.

Retrouvez Cécile sur Connect ! @malezoga