Témoignages

Connect : créateur de liens

Lorsqu’elles se sont inscrites au Programme WeightWatchers, Valérie et Cécile ne s’imaginaient pas qu’une belle et véritable amitié les attendaient. Elles nous racontent comment cela s’est passé.
Publié le 18 août 2022

« C’est totalement inexplicable d’avoir des connexions virtuelles comme celle-ci avec des personnes que l’on ne voit pas. » nous confie Valérie au début de cet entretien. « Au début, je voyais des posts défiler. Quand j’ai vu les posts de Cécile, j’ai tout de suite été subjuguée par sa beauté. Je trouve qu’elle a un charisme indéfinissable. J’y ai trouvé un grand effet miroir avec mon parcours. Nous avons le même âge et je me retrouvais beaucoup en elle, dans sa façon de s’habiller, de parler par exemple, donc je me suis très vite abonnée à son compte. J’avais déjà noué un lien avec une autre Wet, avec laquelle j’avais lancé l’idée que l’on se rencontre. Elle a évoqué l’idée que l’on invite d’autres Wets et évidemment, j’ai pensé à Cécile. Alors, l’invitation à aller trinquer au bord de la mer en mangeant des huîtres était lancée et elle a tout de suite dit oui ! »

Devenez membre WW pour trouver le soutien et l'inspiration auprès de personne qui vous ressemble !


apricots grilled halves with yogurt and honey
apricots grilled halves with yogurt and honey

« Il faut savoir que je n’aime pas parler de mon poids aux gens. Je trouve que ça ne regarde que moi. Mais avec une WetWet, et Cécile notamment, je suis totalement en confiance et à l’aise pour parler de Points, de repas, de vergetures, de cellulite, de tout ce qui me pesait avant. Il n’y a pas de critiques, pas de jugements, pas de conseils par exemple (tu devrais faire ci, tu devrais faire ça…). Je me sens libre d’être moi-même. »


« Vous pouvez motiver quelqu’un qui s’identifie à vous. »


Lorsque nous leur demandons ce qu’elles donneraient comme conseils aux membres qui n'osent pas poster leur parcours sur Connect de peur de recevoir un jugement, Cécile nous explique : « Moi, je pousse à chaque fois les gens à poster dès que je sens qu’ils ont besoin de motivation. Lorsque j’ai posté ma stabilisation, j’étais en sous-vêtements. Beaucoup m’ont dit « tu me motives » et je leur ai répondu qu’il ne fallait vraiment pas hésiter à se prendre en photo, en sous-vêtements ou habillées, peu importe. N’hésitez pas à faire un Avant/Après, vous pouvez motiver quelqu’un qui s’identifie à vous. C’est tellement important ! Personnellement, le fait de voir le Avant/Après de certaines personnes m’a beaucoup aidé. Alors, même si c’est compliqué, il faut se lancer. On apprend à s’aimer. Avec mes 15 kg en moins, c’est une vraie renaissance. »

« C’est vrai ce que tu dis Cécile ! S’aimer ça s’apprend. Pour certaines personnes, c’est inné, mais pour la plupart des gens, je découvre, via Connect, que c'est beaucoup plus compliqué. Moi qui suis libérée de ça, je ne me donne pas comme devoir de les faire s’aimer, mais je sens que je pourrais apporter ma contribution de bienveillance pour les pousser à le faire, car ça s’apprend et si j’ai pu réussir à faire en sorte que certaines personnes s’aiment un peu plus, c’est hyper gratifiant pour moi. Connect est un cercle vertueux pour moi. J’y ai vraiment reçu très peu de critiques ou de malveillance du moment que l’on reste sincère, vrai et que l’on fait passer du bon. Le positif amène le positif. C’est un échange et de la générosité avant tout. »


Retrouvez Cécile (@ccile246) et Valérie (valerie366703) sur Connect