Le roller : « Une merveilleuse façon d’entretenir son corps »

Avec l’approche de l’été et de nombreuses activités toujours à l’arrêt, profitez de ce sport de glisse aux nombreux bienfaits pour votre santé.

« Lorsqu’on fait du roller, toutes les parties du corps sont en ébullition », indique Adeline, enseignante au sein de l’association Roller squad institut (RSI) à Paris. Les salles de sport étant toujours fermées jusqu’à nouvel ordre, c’est le moment idéal pour chausser une paire de rollers ! Cette passionnée du sport de glisse donne des cours pour tous les âges et les niveaux. Fermement convaincue des nombreuses vertus du roller, elle nous explique pourquoi ce sport est bon pour le corps et l’esprit...

Renforcer son corps et développer son agilité

Le roller est synonyme de fessier en acier ! Même si l’intégralité des chaînes musculaires sont sollicitées, d’où les corps fuselés des patineurs, la propulsion vers l’avant travaille particulièrement les muscles glutéaux (les fessiers) et les cuisses, les genoux étant fléchis servant ainsi d’amortisseur. Et on utilise nos bras et nos abdominaux pour rester droit et ne pas perdre l’équilibre.

« Le roller permet aussi de renforcer les tendons, les ligaments, les os et le système nerveux, explique Adeline. Il faut apprendre à positionner son corps correctement et développer la tonicité de l’acuité de ses gestes. » Cette activité est donc un excellent moyen d’améliorer sa proprioception, c'est-à-dire la conscience des mouvements et la position de nos membres dans l’espace. Plus nous bougeons et nous pratiquons des activités différentes, plus nous améliorons notre proprioception. Et cette qualité est essentielle, car elle a tendance à diminuer naturellement avec l’âge.

Apprendre à glisser avec légèreté

« L'apprentissage du roller nous oblige à questionner la manière dont nous avons l’habitude de nous déplacer au quotidien », souligne Adeline. Cette activité étant un sport de glisse, il faut apprendre une nouvelle façon de se déplacer à part entière : « C’est comme si vous aviez en vous un tiroir “marche” et que vous rajoutiez un tiroir “glisse”, explique-t-elle. C’est différent du vélo ou de la trottinette, où on ne fait qu’un avec l’engin. Dans le roller, l’engin est son propre corps. »

Selon la spécialiste, apprendre à rouler avec légèreté est la clé d’une bonne glisse. Pour cela, plusieurs notions techniques sont essentielles, dont le maintien d’une posture correcte (le dos droit et le bassin aligné avec la colonne vertébrale), ne pas surutiliser ses genoux et maintenir le regard vers l’avant. « Il faut apprendre progressivement à transférer son poids vers l’avant et à ouvrir son champ de vision », ajoute-t-elle.

Se recentrer sur soi en étant bien entouré

Maîtriser une nouvelle activité augmente la motivation pour rester actif, ainsi que la confiance en soi. Apprendre à faire du roller permet aussi de faire des rencontres et des sorties conviviales : « Il n'y a pas de frontières entre milieux sociaux ou de limite d’âge, souligne Adeline. Je pense que le principal bienfait du roller est le recentrage sur soi, dans une atmosphère de bienveillance ».

Le roller ne manque pas d’arguments pour séduire… Que vous soyez un habitué du sport de glisse ou totalement novice, il n’est jamais trop tard pour vous y mettre. Et vous aurez des chances de vous retrouver entre filles ! « Environ 75% de nos adhérents sont des femmes », glisse Adeline.

Assurez-vous de vous équiper des bonnes protections (genouillères, coudières, protège-poignets et casque) pour rouler en toute sécurité. Sans oublier la couche de crème solaire, surtout si vous faites du roller en milieu de journée.