Alimentation

Citrouilles, courges et potimarrons, c’est la saison

Combattez la grisaille automnale et la froideur de l'hiver avec les courges !

Potimarron, citrouille, potiron, courge, il est parfois difficile de s'y retrouver dans ce monde complexe. S'il y a presque une infinité de variétés, elles se rassemblent toutes autour d'un point commun. Les courges sont excellentes pour la santé ! Sous leur peau se cache une chair composée de beaucoup d'eau, de fibres et de plein de vitamines.


Le jeu des familles


Cucurbita maxima (potirons)

  • Potiron
  • Potimarron
  • Giraumon

Cucurbita Pepo

  • Citrouille
  • Patisson
  • Patidou
  • Courge spaghetti

Cucurbita moschata (courge musquée)

  • Courge musquée de Provence
  • Butternut
  • Courge pleine de Naples


En cuisine


Si parfois la préparation de la courge peut prendre des allures de combat de catch, la chair douce fondant obtenue à l'issue de cette lutte acharnée vaut bien ces quelques efforts. En fonction de vos envies et des variétés que vous trouverez au marché, vous pourrez transformer la courge en gratin, en soupe, la faire rôtir doucement au four ou même la manger crue en carpaccio. La courge se prête aussi parfaitement aux préparations sucrée comme les tartes, les compotes et les confitures.


Mais avant de décider comment la cuisiner, il faut déjà savoir quelle courge choisir. Si vous faites vos achats au marché n'hésitez bien évidemment pas à demander conseil au maraîcher, il est le mieux placé pour vous aider. Voici tout de même les caractéristiques des principaux types de courges que vous serez susceptible de trouver près de chez vous.

  • Butternut : Comme son nom l'indique, la courge Butternut dégage des parfums de noix et de beurre. Sa chair est douce et elle se prête à toutes les utilisations, de la tarte sucrée au velouté en passant par le gratin. Son avantage ? Elles a beaucoup de chair et peu de graines !
  • Potimarron : S'il s'appelle ainsi, c'est qu'il possède un petit goût de marron très apprécié, surtout en soupes. Contrairement aux autres variétés sur cette page, la potimarron a le grand avantage de ne pas avoir besoin d'être pelé ! Il suffit donc de le laver, d'enlever les graines et de couper la chair en morceaux avant de la cuire.
  • Potiron ou citrouille : De taille souvent importante, la citrouille est avant tout idéale pour réaliser les fameuses décorations d'Halloween. Si vous réussissez à récupérer un peu de chair au passage, suivez la tradition, en la cuisant puis en la réduisant en purée pour en faire une tarte sucrée !
  • Giraumon : Cette étrange créature à chapeau - parfois bariolée de rouge, d'orange et de blanc - est aussi appelée « potiron turban » ou de « bonnet turc ». En plus d'être décorative, elle possède une chair douce et un peu farineuse. Elle se prête donc plutôt à la préparation de purées ou de compotes sucrées.
  • Patidou : Sous l'écorce verte et blanche du petit patidou se cache une chair orange ferme et au goût subtil de noisette. Vous pouvez déguster le patidou aussi bien cru que cuit ! Essayez de le préparer râpé en salade avec une vinaigrette ou en carpaccio avec un pesto. Le patidou se prête aussi aux autres usages traditionnels : tarte, soupe, purée, etc.
  • Courge pleine de Naples : Pouvant atteindre des longueurs impressionnantes, ces courges ont une peau verte foncée et une chaire orange vif, ferme et au goût musqué. Elle se plie à toutes les préparations - même crues - mais essayez d'en faire des frites au four avec un peu d'huile, du sel et des herbes. C'est un délice !
  • Courge musquée de Provence : Parmi les courges musquées, on trouve la butternut mais aussi la Courge musquée de Provence. Elle est cultivée au Sud car elle a besoin de beaucoup de chaleur et de soleil. Sa peau allant de l'orange au vert foncé cache une chair bien ferme au goût légèrement sucré et musqué qui se prête volontiers à toutes les préparations.
  • Courge spaghetti : Son nom, la courge spaghetti le doit à sa chair en forme de long fils qui se cache sous sa peau allant du blanc au jaune pâle. Pour la préparer, piquez la peau de la courge avec une fourchette (env. 10 trous) et faites la cuire 10 minutes au micro-onde (ou 1h-1h30 au four à 175°C) en la tournant de temps en temps. Ensuite il faut: l'ouvrir, ôter les graines à la cuillère et gratter la chair à la fourchette pour obtenir les spaghettis !
  • Pâtisson : De la même famille que la courge spaghetti, le pâtisson récolté de juillet à septembre est en fait une courge. Sa peau va du blanc au jaune profond et sa chair douce possède une saveur qui se rapproche de l'artichaut. Pelez le pâtisson, cuisez-le à l'eau salée et faites-le en gratin avec une béchamel maison.