Voici comment WW a aidé cette membre à réaliser son rêve de rejoindre l’armée

De la crainte du diabète au début de son service actif.

* Les personnes qui suivent le programme WW peuvent s’attendre à perdre de 0,5 à 1 kg (1 à 2 lb) par semaine. Alisia a perdu du poids dans le cadre d’un programme antérieur et participe maintenant à monWW.

Comme raconté à Katerina Gkionis

Toute ma vie, j’ai voulu servir dans l’armée américaine. Mon frère et ma sœur aînés se sont tous deux enrôlés après l’université et j’espérais suivre le même chemin. Mais à un moment ou un autre, pendant mes études de premier cycle, je me suis rendu compte que je ne répondais pas aux exigences de poids et que je n’avais pas la force physique nécessaire pour passer le test d’aptitude physique. Je n’ai même pas pris la peine de communiquer avec un recruteur. J’ai mis mon rêve de côté et j’ai trouvé un emploi civil à la place.

La petite quantité de poids supplémentaire que j’avais au fil des ans a augmenté après la naissance de mon fils en 2013. J’ai tout simplement gardé ces 27 kg dus à ma grossesse. Ce poids me dérangeait, mais il a fallu un rendez-vous chez le médecin en novembre 2016 pour que je comprenne vraiment les dangers qu’il représentait. Mon médecin a fait des analyses de sang et a indiqué que j’étais prédiabétique. J’ai compris que changer mes habitudes était indispensable pour freiner mon diabète de type 2.

Plus tard dans la journée, j’ai constaté que mon fils avait pris une photo de moi dans la salle d’attente alors qu’il jouait avec mon téléphone. Je ne souriais pas, je ne prenais pas de jolie pose et mon apparence m’a surprise. J’imagine que je n’aurais pas dû être surprise, étant donné mon habitude d’arrêter au service au volant des restaurants rapides. Je mangeais avec abandon, je ne faisais aucun exercice. Et cela était évident.

Toute cette expérience m’a ébranlé et j’ai décidé qu’il était temps d’explorer quelques options. Je me suis souvenue d’une de mes professeures de l’université qui avait réussi à perdre du poids à l’aide de WW. Elle parlait parfois des repas qu’elle mangeait et tout cela semblait assez facile à gérer. Je suppose que j’ai gardé ce souvenir pour une raison particulière. Quand il a été temps de commencer mon propre parcours, je me suis inscrite comme membre Digital de WW.

Trouver la bonne voie

Je n’ai pas fait de grands changements du jour au lendemain. Quand je me suis inscrite, j’ai consulté l’application WW en y cherchant quelques recettes, en essayant le lecteur de codes à barres et en découvrant Connecter. À partir de là, j’ai commencé à chercher les valeurs en PointsFutés de mes aliments et de mes boissons préférés. Auparavant, je buvais de la boisson gazeuse toute la journée et cela enlevait facilement la moitié de mon budget! L’un des premiers changements que j’ai apportés a été de passer aux boissons gazeuses diètes, ce qui m’a permis de conserver un grand nombre de PointsFutés.

Une fois, alors que je cherchais mes aliments préférés du service au volant, j’ai trouvé un conseil formidable sur Connecter qui mentionnait la façon dont un membre demandait de remplacer les frites par une salade. Cela m’a encouragé : si je pouvais encore avoir le hamburger que je voulais vraiment, les frites semblaient être faciles à remplacer. J’ai commencé à comprendre que de petits changements comme celui-ci pouvaient mener à de grands résultats.

L’alimentation d’Alisia : autrefois et maintenant

Déjeuner

Autrefois

Un sandwich de restaurant rapide à la saucisse et au fromage, des pommes de terre rissolées, un parfait et une boisson gazeuse

Maintenant

Du hummus et un œuf brouillé sur une tranche de pain de blé grillé, plus une petite tasse d’ananas dans du jus naturel

Dîner

Autrefois

Du pain de viande, de la purée de pommes de terre avec sauce, du macaroni au fromage ou des patates douces, avec deux petits pains, une grande limonade et un biscuit aux pépites de chocolat

Maintenant

Un hamburger végétarien sur pain de blé avec une salade d’accompagnement; des crevettes sautées avec une salade de verdures, de concombres, de carottes râpées et de tomates raisins

Souper

Autrefois

Des pâtes ziti aux cinq fromages et au bœuf haché cuites au four, avec deux tranches de pain grillé style Texas

Maintenant

Du saumon cuit au four avec un mélange de légumes ou du riz; des crevettes sautées garnies de légumes verts, de tomates et d’oignons hachés, de cheddar doux et de sauce taco ZéroPoint sur des tortillas de maïs

Collations

Autrefois

De la crème glacée aux biscuits; des petits pains au miel, des petits gâteaux, des croustilles

Maintenant

Un ananas haché, du maïs soufflé, des croustilles avec du hummus ou de la salsa

Saluer la détermination

Les changements de mon mode de vie me donnaient des avantages qui sont décuplés. J’ai aimé la façon dont je me sentais. J’ai commencé à entrevoir de nouvelles possibilités pour moi : devrais-je enfin tenter ma chance et essayer de m’engager dans les forces armées, comme j’ai toujours rêvé de le faire?

J’avais suivi le programme de WW pendant six mois environ et perdu environ 18 kg* quand j’ai parlé pour la première fois à un recruteur de mon désir de m’enrôler. Il m’a beaucoup aidé à définir les exigences physiques. Dans les mois qui ont suivi, il s’est souvent entretenu avec moi pour s’informer de mes progrès. J’ai atteint mon objectif un peu plus d’un an après avoir commencé le programme. En mars 2018, je suis devenue une fière membre de l’armée américaine!

Les deux premières semaines ont été consacrées à l’entraînement de base, la partie où vous devez passer le test d’aptitude physique. J’étais la femme la plus âgée du groupe, une trentenaire entourée de jeunes dont la majorité était âgée de 18 et 19 ans. Mais l’âge ne m’a pas empêché de continuer : j’ai été la seule personne de mon équipe à réussir le test d’aptitude du premier coup!

Cela a décuplé ma confiance. Faire partie de l’armée était ce que je voulais depuis des années et je me sens maintenant vraiment à ma place. Les autres femmes du groupe se tournaient vers moi pour trouver de l’inspiration. Elles ne connaissaient pas mon passé. Elles ne savaient pas que j’avais perdu 40 kg* au courant de la dernière année. Deux ans auparavant, je ne pouvais pas courir à la boîte aux lettres sans avoir peine à respirer.

Les étapes pour réussir

Je n’ai pas pris de mesures radicales pour atteindre mon niveau de forme physique actuel. Lorsque je me suis jointe à WW, j’ai commencé à marcher sur un tapis roulant, trop nerveuse pour faire de l’exercice à l’extérieur par peur que l’on me voie. Je terminais le travail à 17 h et je passais ensuite au moins 30 minutes à m’exercer sur le tapis roulant. J’entreprenais cette activité comme s’il s’agissait d’un emploi à temps partiel.

Par la suite, j’ai ajouté de l’inclinaison au tapis roulant lors de mes séances d’entraînement. Puis j’ai commencé à alterner des intervalles de course d’une minute avec des intervalles de marche de deux minutes. Cela m’a permis d’augmenter lentement mon endurance et, en un an, j’étais en mesure de courir six à huit kilomètres par jour.

J’ai connu des revers en cours de route, des moments où je doutais de moi-même ou des jours où je voulais complètement abandonner le suivi. Honnêtement, il m’arrive encore de vivre ce genre de moment. J’essaie donc d’être un peu indulgente envers moi-même : je choisis un « jour sans calcul », une période de 24 heures où je ne ferai pas de suivi. Pour moi, il s’agit d’une pause suffisamment longue pour me permettre de vivre mes émotions. Le lendemain, je recommence à suivre les notions de bases de WW. C’est ce qui fonctionne pour moi.

Une nouvelle approche

Quand monWW a commencé en automne 2019, j’étais très enthousiaste à l’idée de choisir l’un des trois plans désignés par couleur. Le plan vert me semblait être l’approche alimentaire idéale. J’aimais le fait que tous les aliments, à l’exception des fruits et légumes non féculents, aient une valeur en PointsFutés. Je suis le genre de personne qui veut compter à peu près chaque bouchée que je prends. Je ne veux pas avoir à me fier à mes signaux de faim pour savoir quand arrêter de manger.

En tant que personne qui tient à ses habitudes, j’aime manger souvent les mêmes aliments. Crevettes, hummus, saumon, hamburgers végétariens, bref, tout ce qui se cuit dans une friteuse à convection; ce sont mes préférés. Ils conviennent tous à mon mode de vie en suivant le plan vert.

Un avenir audacieux

Tous les six mois, les membres de l’armée doivent se peser pour s’assurer que nous sommes à la limite recommandée ou en dessous. J’en vois tellement autour de moi qui prennent des mesures extrêmes pour perdre du poids. Je suis si reconnaissante de ne pas avoir à faire tout cela, parce que je suis le plan WW.

Mon prochain objectif est de devenir officière dans l’armée et je commencerai ce processus sous peu. J’ai l’intention de poursuivre une longue carrière militaire. Je suis très reconnaissante d’avoir pu apporter les changements nécessaires pour bien servir et servir avec fierté.