« La communauté et la compassion envers moi-même ont ravivé ma confiance »

Jennifer M., 38 ans, a perdu 31 kg (69 lb)* depuis qu’elle s’est jointe à WW en novembre 2018.

* Les personnes qui suivent le programme WW peuvent s’attendre à perdre de 0,5 à 1 kg (1 à 2 lb) par semaine. Jennifer, ambassadrice de WW, a perdu du poids dans le cadre de programmes précédents et de monWW et elle poursuit maintenant avec monWW+.

Comme raconté à Katerina Gkionis

Je suis enseignante et j’adore ce que je fais. Mais à l’automne 2018, mon travail était devenu difficile physiquement. Au cours des deux années précédentes, j’avais pris environ 32 kg parce que je mangeais sous le coup du stress provoqué par de l’anxiété. J’allais chercher de la nourriture, je mangeais dans ma voiture, puis je rentrais chez moi et je prenais un autre repas.

Mon poids a grimpé au point que j’ai commencé à enseigner en étant assise pour soulager mes douleurs aux pieds. Je ne me sentais pas bien dans ma peau. Toutes mes habitudes saines se sont en quelque sorte envolées, y compris les cours de cardiovélo que j’adorais. J’étais trop gênée par mon poids pour continuer à assister aux cours.

Un changement s’est finalement opéré en octobre, lorsqu’un collègue enseignant m’a identifié sur une photo Instagram prise lors des activités de la Spirit Week de notre école. Au début, je ne me suis même pas reconnue dans l’image. Puis, je l’ai regardé de plus près et j’ai réalisé que la personne qui portait ce chandail très grand et trop ajusté sur son corps, c’était moi. Ce fut le véritable élément déclencheur.

Je me suis inscrite à WW le lendemain. J’avais récemment commencé à consulter un thérapeute pour gérer mon anxiété. J’espérais que WW pourrait être le complément à mes efforts et m’aider à retrouver des habitudes alimentaires plus saines.

Mon premier jour en tant que membre Digital a été le 1er novembre 2018. J’avais déjà essayé WW pour perdre du poids pour mon mariage, mais avais quitté le programme peu après les noces. Quand je me suis réabonnée, je préparais à peine mes repas; les restaurants et les plats à emporter étaient mon mode de vie. Je me suis dit qu’il fallait que je revienne à l’essentiel. Je suis donc allée faire l’épicerie. Je savais que j’aimais les muffins anglais allégés ainsi que la dinde et le poulet hachés, alors j’ai commencé à préparer les repas et mes dîners que j’apportais à l’école grâce à ces aliments. Maintenant, je me considère comme une future-ex-mauvaise préparatrice de repas.

Ce que je mange dans une journée

AutrefoisMaintenant
DéjeunerDes œufs brouillés, des pommes de terre rissolées, des rôties avec des crêpes et une gaufre partagée avec mon mariUn bol de gruau avec de l’avoine à l’ancienne, du yogourt grec, de la poudre de protéines, du beurre d’arachide, des fraises, des bleuets, des bonbons décoratifs et des pépites de chocolat
DînerUne grande portion de macaroni au fromage avec une grande portion de salade CésarUn bol de salade à la thaïlandaise avec des légumes verts, du poulet grillé et des nouilles épicées
SouperUn hamburger au fromage avec du bacon et de l’avocat, des frites avec des bâtonnets de mozzarella et une quesadillaUn hamburger de dinde maigre garni d’avocats et de bacon de dinde, plus des frites de courge Delicata en accompagnement
CollationsUne coupe de crème glacée avec une portion additionnelle de sauce au beurre d’arachide; des bonbonsUne barre protéinée à l’avoine, des bleuets congelés

Quelques semaines après mon abonnement, j’ai commencé à raconter mes progrès sur ma page Instagram. Je me suis livrée à fond dans la communauté WW sur Instagram en envoyant des messages aux membres qui ont commenté mes photos. Des liens profonds sont nés de ces échanges. La semaine dernière encore, je suis allée bruncher avec plusieurs amis WW rencontrés sur Instagram!

Je suis aussi retournée à mon studio de cardiovélo préféré. L’instructrice s’est même souvenue de moi. « Jen, c’est si bon de te voir! » a-t-elle dit. J’avais l’impression d’être de retour chez moi. L’expérience m’a redonné confiance en moi et m’a permis de me concentrer sur une autre activité bénéfique.

Mon parcours n’avait pas pour seul but de perdre du poids, il s’agissait aussi de prendre des habitudes saines. J’ai vécu des moments où j’avais envie d’abandonner, où les choix sains me semblaient trop difficiles à faire. Ces moments-là, j’entendais ma petite voix intérieure qui me disait : « Continue, disait-elle, et essaie encore une fois demain. » Ces lendemains s’accumulent. Chaque jour est une occasion de grandir.

Ma vie a changé à bien des égards ces dernières années. Je pourrais évidemment m’asseoir et parler de la façon dont WW m’a donné les outils dont j’avais besoin pour perdre 31 kg*. Et c’est la vérité! Mais WW m’a aussi permis de tisser des liens incroyables au sein de la communauté. Ces relations sont une partie essentielle de mon parcours et je suis reconnaissante envers WW pour m’avoir aidée à les bâtir.