Trouver des vêtements de sport confortables, c’est possible

Évitez de prendre pour excuse votre tenue de sport désuète pour ne pas vous entraîner grâce à ces quelques astuces

 Mises à part les conditions météorologiques, qu’il serait pratique parfois de s’entraîner complètement nu! Trop serrés (ou trop amples), les vêtements de sport peuvent causer du frottement, les t-shirts collent à notre peau de façon inconfortable à cause de la sueur, les cordons se coincent dans les appareils du centre de conditionnement physique...

« Si vos vêtements vous gênent pour quelque raison que ce soit – s’ils sont vieux, usés, trop décolletés, négligés ou inappropriés –, les chances sont minces que vous franchissiez le seuil d’un centre de conditionnement physique ou de tout autre endroit public pour vous entraîner », explique Kelli Calabrese, entraîneuse en chef d’Adventure Boot Camp.

Dans le fond, « tout ce dont vous avez besoin, ce sont des vêtements confortables, respirants, bien ajustés et qui offrent un bon soutien », affirme Mme Calabrese. Plus facile à dire qu’à faire? Pas si vous suivez les conseils ci-dessous pour la parfaite tenue sportive. Peu importe le problème de vos vêtements de sport, nous avons la solution pour vous.

 

Problème : « Les vêtements de sport ajustés ne me font pas bien »


Solution : Essayez plusieurs marques et tenues jusqu’à ce que vous dénichiez celle qui vous fait le mieux. Lorsque vos vêtements sont trop amples, vous ajoutez du volume, ce qui risque de diminuer à la fois votre confiance en vous et l’ampleur de vos mouvements. Pour paraître sous votre plus beau jour, assurez-vous que vos vêtements sont de la bonne taille (et non pas de celle que vous portiez 20 lb auparavant!).

Placez-vous devant un miroir au centre de conditionnement physique et effectuez quelques flexions des avant-bras, des squats et des demi-redressements en position debout. Voyez-vous bien les mouvements du haut de votre corps, vos abdos, vos quadriceps? Vous devriez. Lorsque vos vêtements sont si amples que vous ne voyez pas le mouvement de vos muscles, votre entraîneur ne le pourra pas non plus, indique Cynthia Tivers, designer de vêtements à A Big Attitude.

« L’entraîneur doit bien voir les mouvements de votre corps pour vous aider à les améliorer et ainsi obtenir de meilleurs résultats et réduire les risques de blessures », explique l’instructrice de Pilates à Exercise TV, Nicole Stewart. Portez des camisoles pour un maximum de visibilité des épaules. Les chandails ajustés à manches longues représentent une bonne deuxième option. Vous vous sentirez peut-être un peu gêné au début dans vos vêtements plus ajustés, mais rappelez-vous que, de toute façon, chacun est concentré sur son propre entraînement, rassure Mme Calabrese.  

 

Problème : « Mes chandails restent coincés dans les machines »


Solution : Évitez les cordons, les jambes évasées et tout autre excès de tissu. Les cordons peuvent se prendre dans les piles de poids, les câbles ou les parties mobiles des appareils. Qui plus est, si vous utilisez un ballon d’entraînement, un ballon médical ou un rouleau en mousse, les cordons risquent de s’enrouler autour du matériel et d’entraver vos mouvements. Sans mentionner que s’ils se détachent, ce n’est qu’une distraction de plus dont vous n’avez pas besoin. Nicole Stewart conseille à ses clients de ne pas porter de pantalons à jambe évasée sur les appareils Pilates, car ils ont tendance à s’insérer sous vos pieds nus et à se coincer dans les appareils. Cela risque aussi d’arriver sur les vélos stationnaires ou les appareils elliptiques. Choisissez plutôt des pantalons mi-longueur semi-ajustés. Mme Stewart recommande ceux de la marque Champion parce qu’ils sont abordables, de bonne fabrication et viennent dans les tailles TP à TTG.

 

Problème : « Je n’aime pas que les vêtements me collent à la peau pendant et après un entraînement »


Solution : Choisissez des tissus respirants. Les matériaux naturels et respirants comme le coton et d’autres spécialement conçus pour l’entraînement évacuent la transpiration et lui permettent de s’évaporer rapidement. La respirabilité des matériaux légers vous évite également d’avoir trop chaud et permet à l’air de circuler. Vous savez que vous portez un tissu non respirant si la chaleur que vous créez lors de l’entraînement reste emprisonnée dans vos vêtements. Les vêtements comportant des parties en filet vous aident aussi à réguler la température de votre corps pendant l’entraînement.

 

Problème : « L’intérieur de mes cuisses tend à s’irriter par frottement après 10 à 15 minutes d’entraînement »


Solution : Choisissez des hauts sans étiquette et des bas avec coutures plates. L’objectif est de diminuer la friction et l’irritation éventuelle, c’est pourquoi il faut vérifier les petites accumulations de fibres causées par l’usure; un vêtement usé risque de frotter contre la peau en sueur et entraîner des irritations inconfortables. Une tenue bien ajustée évite aussi le frottement; les vêtements trop amples risquent de frotter sur la peau quand vous bougez.