Mise en forme

Se lancer : la natation

Tout ce que vous avez à savoir avant de passer à l’action.

 

La natation est une excellente forme d’exercice, plus particulièrement en été. Cette activité cache en fait un régime de mise en forme où vous brûlez autant de calories que vous avez de plaisir.

« Nager n’est pas seulement bon pour perdre du poids, mais aussi pour le corps et l’esprit », souligne Mindy Barfield, directrice d’AquaMobile Swim School, une école qui offre des cours de natation privés au Canada et aux États-Unis.

Mais si vous n’avez jamais nagé auparavant ou que vous n’avez pas nagé depuis longtemps, la natation peut sembler un gros défi, surtout pour les adultes.

Voici ce dont vous devez vous souvenir avant d’entreprendre votre programme de natation.

Vous n’êtes jamais trop vieux pour apprendre
En règle générale, lorsque nous pensons cours de natation, nous avons tendance à penser que ces derniers s’adressent uniquement aux enfants. Nous tenons souvent pour acquis – à tort – que la nage est une habileté que tous les adultes maîtrisent déjà, ou devraient au moins posséder. C’est généralement ce modèle de pensée négative qui empêchera les adultes d’apprendre à nager en premier lieu.

« Lorsque je parle à des adultes qui ont peur de l’eau, la plupart d’entre eux ont vécu un traumatisme pendant l’enfance », mentionne Mme Barfield. « Le fait de ne pas avoir appris à nager quand ils étaient enfants les embarrasse. Ils pensent qu’ils ne devraient pas en parler parce qu’ils croient qu’ils auraient dû apprendre quand ils étaient jeunes, mais ce n’est pas le cas. »

Comme le résume Mindy Barfield, « on n’est jamais trop vieux pour apprendre ».

Portez le bon équipement
Dans tous les sports, il est important de vous assurer que vous portez le bon équipement pour maximiser votre temps et l’efficacité de votre entraînement.

« Vous ne voulez pas que ce que vous portez ait un impact négatif sur vous », déclare Shelley Dalke, directrice du programme de natation et de sécurité aquatique de la Croix-Rouge canadienne. « Par exemple, les hommes qui portent des maillots de bain très amples ou les femmes qui portent des maillots de bain avec des insertions de tissu qui flottent. Vous voulez porter des vêtements dans lesquels vous êtes confortable et que vous n’avez pas à ajuster continuellement. »

Trouver les bonnes lunettes est également essentiel. « Je recommande d’investir dans une paire de lunettes de qualité », mentionne Mme Barfield. « Ils n’auront ainsi plus à avoir peur d’ouvrir les yeux dans l’eau, ce qui est une préoccupation courante chez les adultes, plus particulièrement ceux qui portent des verres de contact. » Mme Barfield recommande de consulter votre moniteur de natation pour savoir dans quelles lunettes investir et pour vous assurer qu’elles sont bien ajustées.

Alimentez votre corps
Même si nous connaissons tous la maxime « attendre une heure après avoir mangé avant de nager », Mindy Barfield et Shelley Dalke croient toutes deux qu’alimenter votre corps avant de nager est une bonne idée. 

« Vous devrez vous assurer que votre estomac n’est pas en train de digérer un repas copieux », souligne Mme Dalke, ce qui explique probablement l’existence de cette phrase courante. « Vous devez toutefois vous assurer de manger suffisamment pour conserver votre énergie.

Mme Barfield recommande de manger une collation à haute teneur en protéines et d’écouter votre corps. « Si vous êtes de ceux qui doivent manger avant de faire de l’exercice, alors faites-le. Sinon, ne vous en préoccupez pas », ajoute-t-elle. « Comme dans toute activité, vous devez avoir de l’endurance tout en gardant votre repas, pour ainsi dire. »

Fixez-vous des objectifs atteignables
L’établissement d’objectifs vous aidera à sentir que vous avez accompli quelque chose, tout spécialement lorsque les nageurs débutants se sentent dépassés ou frustrés par leurs lents progrès.

« À la Croix-Rouge, nous vous encourageons à déterminer quels objectifs vous voulez atteindre en nageant pour permettre aux moniteurs de vous aider à les atteindre », déclare Shelley Dalke, qui indique que d’être à l’aise en eau peu profonde, d’entrer et de sortir de la piscine en toute sécurité ainsi que de submerger votre tête sous l’eau et de remonter à la surface sont trois objectifs parfaits pour commencer.

« Vous devez déterminer ce que vous voulez développer et travailler avec votre moniteur pour fixer des objectifs atteignables », mentionne-t-elle.

Savourez les petites réussites
« Je crois qu’en tant qu’adultes, nous oublions ce que c’est d’apprendre », estime Mme Dalke. « Nous sommes impatients avec nous-mêmes. Nous nous attendons à acquérir des compétences rapidement, mais nous ne réfléchissons pas assez au temps qu’il faut pour les maîtriser.

Comme pour toute nouvelle compétence, « il y a une courbe d’apprentissage », souligne Shelley Dalke. « Plus de muscles sont en cause, plus la courbe d’apprentissage sera élevée. Reconnaissez et savourez les petites réussites comme les grandes. »

Mindy Barfield est d’accord. « Ne vous concentrez pas sur ce que vous ne pouvez accomplir », dit-elle. « Y aller à petits pas est tout à fait correct. N’essayez pas d’accélérer votre progression trop rapidement. C’est une compétence qui exige de l’entraînement. Ne vous focalisez pas trop sur ce que vous ne pouvez accomplir. »

Elle ajoute : « Lorsque vous travaillez sur une activité où certains adultes se sentent vulnérables, comme la natation, il est très important de leur rappeler que les petites réussites sont de grandes réussites. »

Car plus vous vous concentrez sur vos fautes, plus vous aurez de raisons de ne pas retourner dans la piscine. Ne pas oublier que l’apprentissage d’une nouvelle compétence exige du temps et de la patience est essentiel pour s’exercer à la maîtriser.