Regarder le sport peut-il améliorer votre santé?

À vos marques, prêts, au jeu! Les premières données suggèrent que le fait d’encourager des athlètes professionnels pourrait stimuler votre motivation physique et avoir un effet positif sur votre humeur.

Le pistolet de départ retentit. Les coureurs quittent leur position de départ, leurs enjambées puissantes s’enchaînant sur la piste pour être le premier à la ligne d’arrivée. Ils sont au coude à coude au premier virage, puis le coureur du sixième couloir sort du lot. Alors que le groupe atteint la dernière ligne droite, le coureur du quatrième couloir a un regain d’énergie et prend la tête, décrochant une victoire surprise.

En regardant la course chez vous à la télévision, vous sautez du canapé et levez les bras pour célébrer cette arrivée enlevante. Vous êtes tellement inspiré que vous avez presque l’impression de pouvoir gagner un sprint de 400 mètres. Plus tard, vous vous surprenez à regarder vos chaussures de sport pour peut-être faire du jogging dans le quartier.

Il s’avère que ce sentiment d’excitation que nous éprouvons en regardant les athlètes rivaliser pour la gloire est un domaine d’intérêt croissant pour les chercheurs. Une série d’études préliminaires a révélé que certains d’entre nous se sentent plus motivés pour faire de l’exercice – ou bénéficient d’un effet stimulant mesurable – après avoir assisté à un bon match ou à un autre événement sportif. Le fait d’applaudir depuis les estrades pourrait-il avoir une incidence positive sur la santé à long terme? La science suggère que c’est possible.

Un petit sondage de 2019 a suivi les amateurs qui ont assisté à un tournoi de golf et a constaté que 40 % des répondants ont intensifié leur activité physique après avoir regardé les pros réussir des coups roulés (ils ont également reçu un dépliant sur les avantages de l’exercice). Étonnamment, l’effet a duré des mois. Une autre étude a conclu que les adolescents et les jeunes adultes qui regardaient du sport étaient plus actifs physiquement que ceux qui n’en regardaient pas, une corrélation qui s’est maintenue peu importe si les sujets regardaient les matchs en personne ou à travers un écran.

Le journaliste Larry Olmsted, auteur de Fans: How Watching Sports Makes Us Happier, Healthier, and More Understanding, dit qu’il a attrapé la fièvre de la mise en forme par l’intermédiaire d’une amie spectatrice inspirée.

« Une de mes amies a regardé le marathon de Boston il y a 25 ans et était tellement motivée qu’elle a suggéré que nous commencions à courir, ce que je n’avais jamais fait », a expliqué M. Olmsted. Depuis, il a complété « plusieurs marathons, quelques ultras et une multitude de semi-marathons, en plus de courir quatre à six jours par semaine le matin, tout cela parce qu’une amie a regardé cette course à la télévision », explique-t-il.

Et bien que cet effet athlétique n’ait pas été documenté pour tous les groupes d’âge, il y a peut-être d’autres raisons d’acheter des billets de saison. Une étude de 2019 portant sur 584 aînés, publiée dans le Journal of Aging and Health, a conclu que le fait de regarder du sport peut améliorer l’humeur en cultivant un sentiment de communauté.

« Nos résultats indiquent que le fait d’assister à un match de sport et de s’identifier psychologiquement à une équipe en compétition permet aux aînés de se sentir soutenus émotionnellement par les autres amateurs de l’équipe », explique le co-auteur de l’étude, Yuhei Inoue, Ph. D., lecteur en gestion du sport à la Manchester Metropolitan University au Royaume-Uni. « De plus, en raison de ce sentiment accru de soutien émotionnel, les aînés sont plus susceptibles de ressentir [un sentiment d’appartenance] et de connaître un état de bien-être positif, comme l’indiquent une joie de vivre accrue et une réduction des émotions négatives. »

Les conclusions de M. Inoue s’alignent sur celles d’un petit essai contrôlé aléatoire, également mené en 2019, qui a demandé à la moitié des volontaires d’assister à des matchs de baseball et à l’autre moitié de suivre simplement leur routine quotidienne normale. Après deux mois (et 21 matchs), les personnes du groupe des spectateurs ont signalé des symptômes de dépression nettement moins nombreux.

Juste un avertissement pour les fanatiques : si vous êtes un fervent partisan de l’équipe locale et que, par exemple, votre joueur de troisième but fait une erreur qui lui coûte la victoire en envoyant une balle dans le champ gauche, la science suggère que vous pourriez vous sentir, eh bien, déçu. Les amateurs qui s’identifient fortement à des athlètes ou à des équipes particulières peuvent voir leur humeur monter et descendre au gré des triomphes et des défaites des joueurs, selon une petite étude publiée en 2020 dans Frontiers in Psychology.

M. Inoue lui-même dit avoir ressenti un regain de bien-être lors d’une sortie sportive en solo il y a une dizaine d’années, alors qu’il venait de s’installer aux États-Unis pour poursuivre des études supérieures à l’université d’État de l’Ohio et qu’il s’ennuyait de ses proches restés au Japon.

« J’ai assisté seul au match de football américain de l’université sur le campus et j’étais entouré de plus de 100 000 spectateurs qui soutenaient unanimement les Buckeyes de l’Ohio », se souvient M. Inoue. « Cette expérience partagée m’a donné le sentiment de faire partie de l’université et de la communauté au sens large, ce qui a facilité mes ajustements à ce nouvel environnement et atténué les luttes émotionnelles auxquelles j’étais confronté à cette époque. »

M. Inoue ajoute que le type de sport ou de match ne semble pas avoir d’importance. L’effet réside dans le fait d’encourager quelque chose. Vivez cet esprit d’équipe et nourrissez votre propre esprit.

--

Le journaliste Scott A. Rosenberg est rédacteur à WW. Ses écrits ont été publiés dans am NewYork, Entertainment Weekly, Newsday, New York Post, The Washington Post Express et The Onion.

--

L’exactitude de cet article a été vérifiée en juillet 2021 par Angela Goscilo, M. Sc., Dt. P., CDN, gestionnaire de la nutrition à WW. L’équipe scientifique de WW est un groupe d’experts qui veille à ce que toutes nos solutions soient fondées sur les meilleures recherches possibles.