Recettes de restes classiques réinventées de manière saine

Raffolez de vos restes tout en minimisant les points.

S’il vous est déjà arrivé, après avoir mangé à l’excès lors d’un souper des Fêtes, de jurer avec les meilleures intentions du monde qu’à compter de maintenant vous ne consommerez que des plats plus légers, la suite de l’histoire vous est sans doute familière. Les restes s’empilent et malgré votre détermination, vous passez la semaine suivante à engloutir des sandwichs extravagants à la dinde et d’autres plats réconfortants classiques. Laissez-vous donc inspirer par ces idées plus saines pour utiliser tous vos restes sans entraver leur saveur ou sacrifier votre satiété.

 

Actualisez le sandwich à la dinde

 

Les sandwichs à la dinde comme tels ne sont pas malsains. Il faut simplement penser de manière non conventionnelle pour rehausser leur valeur nutritionnelle. À la place de les bourrer de fromage, de farce, de sauce brune et de mayonnaise, songez à d’autres saveurs qui pourraient agrémenter la viande de dinde brune et blanche. Faites preuve aussi de créativité en remplaçant le pain par des moyens innovateurs de regrouper tous les ingrédients.  

 

  • Papillotes de laitue à la dinde : En utilisant deux fourchettes ou les doigts, déchiqueter la dinde. Puis, la faire sauter rapidement avec de la sauce soja ou tamari, de l’huile de sésame foncée, un soupçon de miel et de la pâte de chili à l’ail. Déposer la dinde déchiquetée sur une feuille solide de laitue romaine ou iceberg et garnir de carottes râpées, de radis hachés, de piments jalapenos marinés et d’une cuillerée de yogourt nature à faible teneur en matières grasses. Rouler la laitue sur elle-même et savourer!
  • Salade de dinde sur craquelins de seigle croustillants : Préparer une salade de dinde simple en coupant la dinde en cubes et en la mélangeant à du yogourt nature à faible teneur en matières grasses, une petite cuillerée de mayonnaise, du céleri haché, des câpres, des cornichons finement coupés en dés, de la moutarde de Dijon, du sel et du poivre fraîchement moulu. Tartiner sur un craquelin de seigle croustillant et parsemer, au goût, de brins d’aneth avant de déguster.
  • Tacos à la dinde : Dans un four à température modérée, réchauffer une pile de petites tortillas de maïs enveloppées de papier d’aluminium. Entre-temps, préparer la dinde et les autres garnitures. Pour ce faire, déchiqueter ou trancher la dinde en morceaux minces et la faire chauffer dans un poêlon avec une petite quantité d’huile d’olive et de l’assaisonnement à tacos. (Ajouter de l’eau ou du bouillon, au besoin.) Remplir chaque taco de chou haché ou de mélange à salade de chou prédéchiquetée, de dinde, de haricots noirs et de maïs. Garnir le tout d’une petite cuillerée de salsa, de yogourt nature à faible teneur en matières grasses ou de crème sure et de guacamole.

 

Apprêtez plus sainement les restes de plats d’accompagnement et de hors-d’œuvre

 

Les restes de plats d’accompagnement présentent eux aussi des défis lorsque vous cherchez à manger santé. Heureusement, il y a des solutions pour utiliser les plats d’accompagnement que vous conservez peut-être au frigo. Rappelez-vous également que si vous avez une surabondance d’aliments et que vous craignez qu’ils se gâtent, vous pouvez toujours les congeler (ou organiser une petite fête au cours de laquelle vos convives pourront vous aider à « écouler vos stocks »).

 

  • Compote à la sauce aux canneberges : Même si la sauce aux canneberges est servie traditionnellement avec des aliments salés, cela ne veut pas dire pour autant qu’elle ne peut être utilisée comme d’autres compotes de fruits. Ajoutez de la sauce aux canneberges à un parfait au yogourt et garnissez le tout d’une poignée de granola, de graines ou de noix ainsi que de graines de grenade et de zeste d’orange fraîchement râpé.
  • Galettes cuites au four à la purée de pommes de terre : Les galettes de purée de pommes de terre sont une façon formidable d’utiliser des restes de purée de pommes de terre, mais leur fâcheuse tendance à absorber des excédents d’huile lorsqu’elles sont frites à la poêle est légendaire. Les cuire au four à 400 °F pendant 10 minutes leur conférera une belle croûte dorée et croustillante et un intérieur velouté et crémeux. À de la purée de pommes de terre froide, ajoutez un ou deux œufs, du sel et du poivre blanc, des restes de légumes hachés et des tranches minces d’oignon vert. Façonnez le mélange de pommes de terre en des galettes épaisses, puis faites-les cuire au four sur une plaque à cuisson tapissée de papier parchemin. Dégustez-les alors qu’elles sont encore bien chaudes.
  • Quésadillas végétaliennes à la purée de patates douces ou de navets : Les restes de purée de patates douces ou de navets sont idéaux à la place du fromage pour garder en place les garnitures de quesadillas végétaliennes. Tartinez une petite quantité de purée de patates douces ou de navets sur la moitié d’une grande tortilla et ajoutez tous les autres légumes ou verdures que vous pourriez encore avoir sous la main, des haricots ou lentilles, des oignons marinés et des piments chilis épicés broyés. Repliez la quesadilla et faites-la cuire à feu moyen-doux dans un grand poêlon jusqu’à ce qu’elle soit grillée et croustillante à l’extérieur et chaude à l’intérieur.