Prévention de la grippe 101

Conseils pour rester en bonne santé cette année.

La saison de la grippe est à nos portes et bien entendu, nous voulons tous dans la mesure du possible éviter de tomber malades. Comprendre pourquoi il est plus facile de tomber malade en hiver – et comment prévenir cette situation – est essentiel.

« On suppose souvent que les maladies sont plus répandues en hiver à cause des contacts rapprochés entre les gens et du fait que les gens passent beaucoup de temps ensemble à l’intérieur. Or, la vérité se fonde plutôt sur la science de la température et sur les différences dans l’humidité de l’air en hiver et en été », explique Nicole Magryta, MBA, RDN, LDN, auteure de Nourish Your Tribe: Empowering Parents to Grow Strong, Smart, Successful Kids.

Mentionnant des études sur le sujet, Mme Magryta précise que les conditions chaudes et humides sont moins propices à la transmission du virus de la grippe tandis que les conditions plus froides et moins humides y sont plus favorables. Donc, l’air froid et sec en hiver est idéal pour la propagation de la grippe.
 

Conseils de prévention
 

« La prévention est toujours le meilleur remède », affirme Mme Magryta. « Pour aider à atténuer la transmission de la grippe, une bonne première démarche serait d’humidifier l’air ambiant à la maison et au travail à un niveau atteignant 50 pour cent. Il est aussi primordial de veiller à ce que votre système immunitaire soit robuste afin qu’il puisse attaquer un pathogène dès l’entrée de celui-ci dans votre corps. »

Pour créer un système immunitaire robuste, elle offre ces trois conseils :

  1. Dormez suffisamment, soit entre sept et neuf heures de sommeil de bonne qualité chaque soir.
  2. Minimisez le stress mental grâce à la méditation, des techniques de respiration ou une routine de détente quotidienne.
  3. Adoptez une alimentation anti-inflammatoire.

Miriam Alexander, directrice médicale de la santé et du mieux-être des employés à LifeBridge Health, à Baltimore, aux États-Unis, ajoute une autre astuce « de la vielle école », mais qui est néanmoins incroyablement importante : se laver les mains.

« Se laver les mains peut paraître une approche bien ennuyante, mais c’est encore un des meilleurs moyens d’éviter la grippe, les rhumes et d’autres maladies », souligne Mme Alexander. « Cependant, il ne s’agit pas de se mettre rapidement un peu de savon et d’eau sur les mains. Il faut se laver efficacement les mains. »

Elle fait part ci-dessous de ses propres conseils pour un bon lavage des mains :

  • Dans la mesure du possible, utilisez du savon et de l’eau courante; les désinfectants pour les mains peuvent être une solution de secours. N’oubliez pas de nettoyer soigneusement entre les doigts et sous les ongles.
  • Faites mousser le savon dans le creux des mains, puis frottez-vous les mains avec entrain pendant au moins 20 secondes. Plusieurs personnes chantent la chanson Bonne fête deux fois.
  • Séchez-vous les mains avec une serviette ou un essuie-tout propre. Si vous êtes dans des toilettes publiques, vous pouvez utiliser cet essuie-tout pour ouvrir la porte de la salle de toilettes.
  • Lavez-vous les mains en préparant des repas, avant et après avoir mangé, lorsque vous allez aux toilettes, lorsque vous changez des couches, lorsque vous ou quelqu’un autour de vous tousse, éternue, fait de la fièvre, a des blessures, etc., et chaque fois que vous flattez des animaux.

 

Si vous êtes malade...
 

Parfois, en dépit de tous nos efforts, nous tombons malades. Mme Magryta nous recommande alors de nous reposer et de dormir le plus possible et de nous alimenter sainement.

« Tout d’abord, je vous conseille de consommer des aliments riches en antioxydants. Par exemple, des aliments riches en vitamine C comme des agrumes, des poivrons, des kiwis et du brocoli; des aliments riches en vitamine E comme des noix et des graines, des avocats et des olives; et des aliments riches en vitamine A, comme du chou frisé, des carottes, des œufs et des piments aideront à lutter contre les radicaux libres qui endommagent les cellulaires immunitaires. »

 

Puis, Mme Magryta nous conseille de consommer du bouillon à base d’os « pour aider à réduire l’impact des cellules inflammatoires et aider à amincir le mucus nasal ». Et enfin, elle nous conseille d’utiliser de l’ail et du gingembre crus.

 

« Ces deux rehausseurs immunitaires puissants occupent une place de choix dans ma trousse d’outils pour lutter contre les maladies. Lorsque mes proches sont malades, je leur donne souvent des morceaux de pain à l’ail fait de pain au levain maison, d’ail cru haché, de beurre au lait de vaches nourries à l’herbe et d’un saupoudrage de sel de mer de l’Himalaya », dit-elle. Et elle leur sert aussi du thé au citron et au gingembre pour donner un coup de pouce additionnel au système immunitaire.

 

Un autre remède naturel que privilégie Mme Magryta est la baie de sureau noire.

 

« Cette baie nutritive de couleur foncée est utilisée depuis des siècles pour soigner les rhumes et la congestion et plusieurs études sur des humains ont montré que la baie de sureau noire peut atténuer la gravité de la grippe », déclare-t-elle. « Il est préférable de consommer la baie de sureau sous forme de sirop concentré ou de thé. »

 

Vous pouvez trouver sa recette de thé à la baie de sureau ici.