Planifier ses visites à l’épicerie

Voici comment naviguer dans l’épicerie pour trouver les options les plus saines.

L’épicerie peut être un merveilleux endroit débordant de possibilités culinaires, mais elle peut aussi être incroyablement intimidante et déroutante — surtout pour les novices en alimentation saine et pour ceux qui adoptent un nouveau mode de vie plus sain.

Julie Mancuso (site en anglais), nutritionniste à Toronto,  nous fait part de ses meilleurs conseils pour parcourir les allées de l’épicerie afin de faire des choix plus sains et respecter notre budget.

 

1) Ne faites pas les courses lorsque vous avez faim
 

« Le premier conseil est le plus évident, mais il reste néanmoins important », explique Mme Mancuso. « Ne mettez pas les pieds à l’épicerie lorsque vous avez faim puisque vous finirez probablement par acheter beaucoup plus de produits que si vous étiez rassasié. »

 

Elle ajoute que si vous avez mangé avant votre visite à l’épicerie, vous serez aussi moins enclin à faire l’achat impulsif d’une solution rapide malsaine pour vous dépanner jusqu’à ce que vous arriviez à la maison. « C’est particulièrement important pour ceux qui se sont clairement défini des objectifs de santé comme la perte de poids. »

 

2) Faites une liste

 

Une liste vous aidera à n’acheter que ce dont vous avez besoin. « Habituellement, les gens qui font des achats excessifs à l’épicerie ont tendance à manger trop », dit-elle. « Plus la quantité de nourriture en face de vous sera grande, qu’elle soit disposée sur la table de la salle à manger ou dans votre armoire de cuisine, plus vous serez susceptible de manger trop. »

 

Pour faire votre liste, vous pouvez utiliser un bout de papier ou l’une des innombrables applications sur votre téléphone.

 

3) Restez dans le périmètre extérieur

 

« Dans l’ensemble, avec de rares exceptions seulement, le périmètre extérieur comporte les aliments sains : légumes, fruits, œufs, etc. », mentionne Mme Mancuso.

 

4) Familiarisez-vous avec les allées des aliments biologiques et des choix santé

 

« Même si c’est souvent plus cher, vous y trouverez plusieurs aliments qui peuvent vous aider à maintenir des habitudes alimentaires plus saines. »

 

5) Lisez les étiquettes

 

« Il y a plusieurs produits qui contiennent du sucre, des additifs et des agents de conservation cachés », dit-elle. « Ces produits devraient être évités autant que possible si vous suivez de près votre santé. Par exemple, certains produits sans gluten — même s’ils sont sans gluten — peuvent contenir de grandes quantités de sucre, ce qui ne devrait jamais faire partie de saines habitudes alimentaires. »

 

Règle générale, ajoute-t-elle, on évite d’acheter des produits contenant des ingrédients que l’on ne peut pas prononcer. « Il y a de fortes chances que les aliments qui comportent une longue liste d’ingrédients ambigus et difficiles à prononcer aient été concoctés dans un laboratoire et conçus pour être délicieux au détriment de la nutrition et de la santé. »

 

6) Achetez des aliments qui n’ont pas d’étiquette

 

« Les fruits et légumes en sont deux exemples. Ils n’ont pas d’étiquette nutritionnelle étant donné qu’ils n’en ont pas besoin. Ce sont des choix sains et tout le monde le sait. »

 

7) Achetez de la viande fraîche ou emballée sous vide et des légumes frais ou surgelés

8) Évitez les sauces, les vinaigrettes et les condiments en bouteille

 

« Même s’ils peuvent être d’apparence saine, la majorité de ceux-ci débordent de sucre, ce qui peut causer des effets cumulatifs désastreux, sabotant souvent vos objectifs petit à petit », indique-t-elle. « Donnez plutôt une chance aux sauces plus saines, que l’on retrouve généralement dans la section des aliments sains et biologiques de chaque épicerie. Assurez-vous de lire les étiquettes, même dans cette section. Idéalement, il faudrait que les grammes de sucre soient inférieurs à 5 g par portion. »