Parlons-en : comment la perte de poids se répercute sur votre visage

L’atteinte de l’objectif de poids peut avoir un effet secondaire surprenant : la peau flasque. Nos experts vous expliquent les causes de ce relâchement et vous proposent des moyens de resserrer et de lisser la peau (si cet aspect vous intéresse).

La plupart des étapes de perte de poids importantes sont célébrées. Un niveau d’énergie supérieur! Une baisse de la tension artérielle! Des jeans devenus grands! Mais il y en a une que l’on a tendance à passer sous silence : les modifications de la peau. Plus précisément, la peau flasque et les rides.

Après tous les efforts déployés pour manger plus sainement, marcher davantage et donner la priorité à votre mieux-être, il peut être décevant de voir ce changement inattendu dans le miroir, comme si vous aviez accéléré le processus de vieillissement, surtout si vous vous sentez désormais plus jeune. Alors, qu’est-ce qui se passe avec ces joues pendantes et pourquoi ne vous a-t-on pas prévenu à ce sujet?

« La plupart des patients sont heureux d’avoir perdu du poids, mais se sentent souvent découragés lorsqu’ils constatent que leur peau a changé », explique Marisa Garshick, M.D., dermatologue à New York. Bien sûr, vous pouvez (et devriez) ressentir toutes sortes d’émotions, qu’il s’agisse de la déception face à vos nouvelles rides ou de la fierté pour les ridules ornant maintenant votre visage. Mais, quel que soit le camp dans lequel vous vous trouvez, il y a une chose sur laquelle nous sommes tous d’accord : il est temps de commencer à parler de la façon dont la perte de poids se répercute sur la peau de notre visage.

Tout comme les plateaux et les victoires non liées à la pesée, les changements cutanés sont une partie réelle et naturelle de l’expérience de la perte de poids. Et le fait de normaliser (et de célébrer!) ce changement ne peut que mieux vous préparer au parcours. Examinons donc les causes de ce phénomène, étayées par des données scientifiques, et voyons ce que vous pouvez faire pour y remédier si (et seulement si!) c’est la voie que vous choisissez de suivre.

Comment la perte de poids se répercute-t-elle sur le visage?

Lorsque vous perdez du poids, vous perdez inévitablement de la graisse, y compris celle qui se trouve naturellement dans votre visage et votre cou. Lorsque cela se produit, le volume de votre visage et de votre cou diminue, explique Nina Desai, M.D., dermatologue à Manhattan Beach, en Californie. Cela crée une laxité de la peau (langage de dermato pour parler de la peau flasque) et des plis.

La perte de graisse entraîne une perte de collagène, soit de la protéine de structure qui maintient la peau ferme et rebondie. Votre peau perd déjà naturellement du collagène avec l’âge (considérez ça comme un compromis acceptable pour avoir droit à une autre fête d’anniversaire), une perte qui se combine avec la perte de poids. Il n’est donc pas surprenant que la peau devienne et paraisse plus tombante et ridée.

Ce qui est surprenant, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’avoir perdu 45 kg (100 lb) pour qu’apparaisse la peau flasque après une perte de poids. Un changement dans la laxité de la peau peut survenir après la perte d’environ 14 kg (30 lb), dit Mme Desai. « Si vous remarquez des changements dans des zones plus larges du corps, comme les bras, l’abdomen, les cuisses et les fesses, il se peut que ce changement se produise également au niveau du visage. »

Méthodes maison pour traiter les changements de la peau après une perte de poids

La création d’un rituel de soins pour soi est un élément important de tout parcours de mieux-être et les soins de la peau en font vraiment partie. Si vous choisissez un traitement stratégique à partir d’ingrédients ciblés, vous pouvez mieux arriver à atténuer l’effet de peau flasque après une perte de poids.

Étape 1 : commencez par la crème solaire

En termes simples, l’application (et la réapplication) rigoureuse d’un écran solaire est la règle numéro un en matière de soins de la peau. « Votre écran solaire vous protège de la cause la plus fréquente du vieillissement prématuré, à savoir les rayons UV », explique Mme Desai. « C’est l’agent topique le plus important que vous puissiez utiliser pour améliorer la qualité de votre peau. »

Étape 2 : adaptez vos produits de soins de la peau

Recherchez des produits contenant des antioxydants comme les vitamines C et E, suggère Mme Desai. « La vitamine C protège la peau des dommages causés par les radicaux libres (qui dégradent le collagène) tout en favorisant la synthèse du collagène. » De même, la vitamine E aide à stimuler la production de collagène et à protéger la peau contre les dommages futurs.

Étape 3 : ajoutez des rétinoïdes

Les rétinoïdes, terme générique désignant à la fois les produits à base de rétinol en vente libre et les rétinoïdes offerts sur ordonnance, sont considérés comme la référence en matière de lutte contre les signes du vieillissement grâce à leur capacité à accélérer le renouvellement des cellules cutanées et à réguler la production de collagène pour raffermir la peau.

Quand consulter un dermatologue au sujet du relâchement de la peau?

Si les traitements topiques ne vous donnent pas les résultats escomptés, parlez à votre dermatologue des autres options possibles. Dans le cas d’un relâchement au niveau des joues ou le long de la mâchoire, où les changements de poids sont parfois les plus importants, vous pouvez envisager des produits injectables, dit Mme Desai. « Nous pouvons utiliser des produits de comblement, notamment à base d’acide hyaluronique, et les injecter dans ces zones de diminution de volume pour y redonner de la forme, ce qui permet également de remonter la peau. »

Il est possible d’associer les produits de comblement à d’autres traitements pour renforcer leurs effets. « Parfois, les gens remarquent que leur peau paraisse plus terne et plus déshydratée après une perte de poids importante et que les ridules deviennent plus visibles », déclare Mme Garshick. « Il peut être utile d’effectuer des procédures de relissage et de stimulation du collagène, comme le relissage par lasers fractionnés, ainsi que d’avoir recours à des produits injectables comme le Botox, qui permettent de réduire les mouvements musculaires pour prévenir la formation de rides. » Une autre option : des procédures telles que le micro-aiguilletage par radiofréquence qui stimulent également la production de collagène et raffermissent la peau.

Acceptez votre nouvelle peau

L’autre option, bien sûr, est de ne rien faire. En fait, en acceptant ces changements, vous pourriez être plus heureux à long terme : de nombreuses preuves montrent que la pratique de l’autocompassion – c’est-à-dire le fait d’être conscient de la façon dont on se parle à soi-même et de s’efforcer de le faire avec bienveillance – est liée à des niveaux élevés de bien-être, à un niveau moindre de stress, à une vision plus positive et, ce qui est le plus important dans ce cas, à une meilleure capacité à laisser aller les choses.

En définitive, votre approche est une affaire personnelle. Mais que vous choisissiez d’accepter ou de traiter votre nouvelle peau, n’oubliez pas que les changements cutanés sont un effet secondaire tout à fait naturel (et normal) du retour à la version saine de vous-même et que cela mérite d’être célébré.