Ne soyez pas dur envers vous-même

Traitez-vous avec compassion, compréhension et soutien et vous irez beaucoup plus loin qu’en portant un jugement très sévère sur vous-même.

Cliquez ici pour pour accéder au sujet de cette semaine

Qu’est-ce qui vous procure davantage de plaisir : recevoir des compliments ou des critiques? La réponse est évidente, pas vrai? Alors, pourquoi semblons-nous si enclins à nous faire des reproches? Nous ne parlerions jamais de cette façon à un ami. Nous pensons peut-être qu’une approche négative nous incitera à atteindre nos objectifs. Par contre, c’est tout le contraire : l’autocompassion peut nous inspirer à accomplir des gestes sains qui portent des fruits sur la balance.

L’autocompassion rapporte

Lorsque vous vous traitez avec gentillesse, vous êtes porté à voir votre corps d’un œil plus positif, à mieux veiller à votre santé y compris en étant plus actif sur le plan physique et en mangeant mieux et à vous en tenir davantage à votre perte de poids. Les personnes compatissantes envers elles-mêmes tendent à faire [de l’activité physique parce que cela leur plaît] (plutôt que parce qu’elles « doivent » le faire); et lorsque vous percevez l’activité physique comme un plaisir et non comme une corvée, vous êtes plus enclin à poursuivre vos effortsperdre du poids et ne pas reprendre le poids perdu. Les personnes compatissantes envers elles-mêmes sont aussi plus aptes à s’adapter avec succès aux aléas de la vie et à composer avec les défis qui surviennent, sans se décourager ou s’en vouloir. Donc, vous vous demandez maintenant,  Comment puis-je profiter de ces bienfaits?

Tirez parti des avantages

Commencez par passer quelques minutes avec l’hebdo WW StyleLibreMC pour découvrir des moyens de changer d’optique et d’être votre meilleur ami. Il est souvent plus facile de vous traiter avec bienveillance si vous vous imaginez d’abord en train de traiter un ami de cette manière.

Puis, continuez de vous témoigner de l’amour! Essayez ces sept suggestions :

  • Dressez une liste de vos qualités positives. Lisez souvent votre liste. Elle peut inclure toutes sortes de choses comme être un guitariste de talent ou un papa dévoué. Énumérez chaque caractéristique qui fait de vous une personne sympathique et digne d’attention.
  • Prodiguez-vous un compliment chaque jour. Soulignez une caractéristique différente — une agilité manuelle marquée, un style vestimentaire admiré, des compétences poussées au poker — et dites à haute voix : « J’adore mon/ma/mes ___. » Au départ, cette démarche peut paraître farfelue, mais elle est utile pour contrer les doutes que vous pourriez avoir à votre égard.
  • Faites ce qui vous aidera à vous considérer de manière plus flatteuse. Il peut s’agir de changer de coiffure ou de réorganiser votre frigo pour favoriser l’alimentation saine. Effectuez d’abord les activités les plus faciles afin de déployer avec une confiance accrue des efforts ultérieurs.
  • Offrez-vous régulièrement des gâteries non alimentaires. Achetez une nouvelle appli géniale, partez spontanément en escapade d’un jour. Vous feriez de telles choses pour plaire à un de vos proches, alors pourquoi ne pas agir de la sorte pour vous-même? Des études démontrent que cela peut, en fait, augmenter l’autocompassion.
  • Passez du temps avec les gens qui se soucient de votre bien-être. En un rien de temps, vous partagerez la bonne opinion qu’ils ont de vous! S’il n’y a pas suffisamment de personnes attentionnées dans votre entourage, songez à des moyens d’augmenter leur nombre pour améliorer vos chances d’obtenir de la rétroaction positive. Posez-vous la question suivante : qui m’aidera à me sentir en pleine forme? (À titre d’exemple, les autres membres sur Connecter pourraient convenir parfaitement à cette fin.)
  • Évitez les situations qui vous font douter de vos aptitudes. Même des relations de longue date pourraient nécessiter une réévaluation si elles ont pour effet de vous démoraliser. Un parent ou un collègue semble toujours vous critiquer et vous mettre des bâtons dans les roues? Cherchez-vous en vain son approbation? Plutôt que d’accepter simplement les reproches d’autrui, vous pourriez :     

    vous distancer un peu de la relation.
    cesser d’espérer qu’on vous approuve.
    répondre de manière plus confiante aux remarques sévères.
     

  • Cessez de vous blâmer. Accordez-vous le bénéfice du doute, comme vous le feriez pour d’autres. Concentrez-vous sur vos réalisations et non sur vos défauts. Une fois que vous commencerez à regarder de plus près, il est probable que le nombre de vos exploits vous étonne.