Le Plan

Mythes réfutés sur la perte de poids

Si cela semble trop beau pour être vrai, il y a de fortes chances que ce soit le cas. Nous révélons la vérité cachée derrière certains mythes répandus sur la perte de poids.

Perdre des kilos peut être difficile, et cela peut l’être encore plus lorsqu’il est ardu de séparer la réalité de la fiction. Dans l’hebdo Weight Watchers, nous nous attaquons à certains mythes tels que « cesser de consommer des glucides », « certains aliments brûlent la graisse » et « perdre du poids dérègle votre métabolisme ». Malheureusement, tout ceci est faux.

Jetons un coup d’œil attentif sur la vérité cachée sous certains de ces mythes :

Mythe : Vous devriez cesser de consommer des glucides afin de perdre du poids.

Réalité : Arrêter de manger des glucides peut causer à court terme une perte de poids, mais n’importe quel plan alimentaire qui interdit une catégorie entière d’aliment finit habituellement par donner l’impression d’être restrictif. Qui peut continuer ainsi à long terme? De plus, vous vous priverez de glucides complexes, principalement de grains entiers comme le riz brun, le quinoa, le maïs soufflé, l’avoine et l'épeautre, qui fournissent des fibres en plus de nutriments essentiels, comme des protéines. D’autres glucides appréciables comprennent la patate douce, le maïs et les pois. Ce dont vous pourriez par contre vous passer de temps en temps, ce sont les glucides simples, qui n’offrent pas grand-chose du point de vue nutritionnel : les sucres simples, dont le sucre de table, le miel et le sirop de maïs.

Mythe : Certains aliments peuvent stimuler votre métabolisme.

Réalité : Aucun aliment ne peut affecter le métabolisme à long terme. Le piment de Cayenne, le thé vert et le vinaigre de cidre de pomme : à un moment ou un autre, tous ont eu la réputation d’éliminer la graisse ou de stimuler le métabolisme. C’est vrai, d’une certaine façon, mais pour bien profiter des bienfaits de ces aliments, vous devez en consommer une GRANDE quantité sur une LONGUE période de temps, ce qui n’est pas tout à fait réaliste.

Mythe : Mon métabolisme sera chamboulé si je perds du poids.

Réalité : Perdez du poids à un rythme régulier et sécuritaire et votre métabolisme s’adaptera en même temps que vous. Lorsque vous perdez du poids rapidement, votre corps lutte pour s’assurer que vos besoins essentiels sont satisfaits (la respiration et l’activité cérébrale, entre autres), et le métabolisme s’ajuste pour protéger ces fonctions vitales de base. Alors, il ne faut « poids » aller trop vite! Faire de l’activité physique tout en faisant de la musculation quelques fois par semaine aide à conserver la masse musculaire, ce qui contribue à maintenir votre métabolisme.

Mythe : Manger en soirée contribue au gain de poids.

Réalité : Si vous mangez l’équivalent de votre objectif de PointsFutés quotidien, le moment où vous mangez importe peu, à moins que, comme certaines recherches le démontrent, vous ne mangiez des repas lourds et mélangés (comme un hamburger au fromage avec des frites, par exemple) le soir venu. Il y a d’autres raisons pour ne pas manger en soirée : cela peut troubler votre cycle de sommeil. De plus, vous pourriez ne pas avoir d’appétit pour le déjeuner, et cela signifie que vous pourriez être susceptible de vous empiffrer plus tard pendant la journée.

Et voici quelques autres mythes réfutés!

Mythe : Les boissons fouettées sont une option saine.

Réalité : Pour la perte de poids, les boissons fouettées ne représentent pas toujours un bon choix. Même si celles-ci peuvent regorger d’ingrédients sains comme du yogourt à faible teneur en matières grasses, des fruits ou des légumes, ils sont aussi des sources concentrées de calories que vous ingurgitez rapidement, parce que vous les buvez au lieu de les manger. Vous êtes plus susceptible de ressentir la satiété si vous mangez les ingrédients sous leur forme solide au lieu de leur forme liquéfiée.

Mythe : S’entraîner est le meilleur moyen de perdre du poids.

Réalité : L’exercice en lui-même comporte plusieurs bienfaits pour la santé, mais la perte de poids n’est pas l’un d’eux. Les études ont démontré que s’entraîner sans réduire l’apport en calories n’influe pas vraiment sur la perte de poids. Ce qui a un réel impact : associer un plan alimentaire sain (bonjour, PointsFutésMD!) à de l’exercice la plupart des jours de la semaine; cela peut vous aider à perdre du poids et à maintenir celui-ci. Si vous souhaitez gagner et maintenir de la masse musculaire (qui contribue à brûler des calories), ajoutez à cela un peu de musculation. Et si vous avez atteint un plateau de perte de poids, ajouter quelques exercices peut aider à faire de nouveau bouger le pèse-personne.

Mythe : Les superaliments sont meilleurs pour vous.

Réalité : Les supposés « superaliments », comme les choux de Bruxelles, l’açaï, les graines de citrouille, et plus encore, possèdent véritablement une valeur nutritionnelle, mais souvent, celle-ci n’est accessible que lorsqu’ils sont consommés sous leur forme pure, qui n’est pas toujours facilement disponible. De plus, aucun aliment ne peut vous garder à lui seul en santé. Ce qui est le mieux, c’est la combinaison d’aliments.